Etes vous prêts pour votre saison estivale ?

Etes vous prêts pour votre saison estivale ?

Je sais nous sommes fin février en pleine vague de froid, au milieu des vacances d’hiver et je vous parle de votre saison estivale.  Non je ne pense pas qu’aux vacances. J’en anticipe, désolée c’est mon métier …
Comme de nombreux professionnels du tourisme vous êtes dans les préparatifs de votre saison. Vous êtes dans la plomberie, l’électricité, la maçonnerie… C’est normal c’est la période pour le faire. Vous ne pourrez pas le faire lorsque vos clients seront là.

La semaine dernière j’étais dans les ruelles de Talmont (17). 
Pour ceux qui ne connaissent pas c’est un petit village pittoresque sur un promontoire en bord de Gironde. Il s’agit de la troisième destination touristique de Charente Maritime. Le village de 83 habitants reçoit plus de 500 000 visiteurs par an. Tous les commerçants étaient en train de faire leurs travaux d’entretien. Ainsi ils seront prêts pour recevoir les touristes dès les vacances de printemps qui débutent le 7 avril. Il reste un gros mois pour finir « l’apparence visuelle » et sécuritaire de votre commerce. Il s’agit d’éléments importants mais où en êtes-vous dans votre stratégie commerciale ? Comment allez vous faire pour que les touristes consomment vos produits et/ou services ? Une belle façade et enseigne ne font pas tout.
Où en êtes-vous sur ?

– votre gamme : 
Avez-vous suivi les nouveaux produits qui arrivent sur le marché ?
Connaissez vous les dernières tendances de consommation ?                  Avez-vous déniché des nouveautés par rapport à l’été précédent ?
Quelque soit votre secteur d’activité il y a des évolutions technologiques.

– votre concurrence
Savez vous si de nouveaux concurrents vont s’installer à proximité de votre commerce ?
Les commerçants implantés vont-ils faire évoluer leurs offres pour se rapprocher de la votre ?                                                                               Quels services proposeront-ils ?

– votre communication
Comment les touristes vont-ils vous trouver ? Quels supports pourriez-vous utiliser pour être plus visible ?

– vos fournisseurs :
Avez-vous négocié des animations, la fin de saison…
Avez-vous élargi votre panel fournisseurs ?                                                       Que faites vous si un fournisseur est en rupture ?

– La digitalisation :
Où en êtes avec les nouvelles technologies ?
Avez-vous un site internet ?
Est-il https ?
Est-il responsive ?
Avez-vous le clic n collect ?
Où en êtes-vous avec réseaux sociaux ?

– votre équipe :
Votre équipe est-elle compétente et complète ?                                                  Quelles solutions avez-vous en cas de maladie ?

– vos partenariats :
Avez-vous tissé les partenariats nécessaires pour le développement de votre activité ?

– la clientèle locale :
Avez-vous prévu une offre pour les acheteurs locaux ?
Comment peuvent-ils la connaître ?
Il ne faut pas lésiner cette cible car quelque soit la météo elle est là.

Il s’agit de points non exhaustifs. Ils sont à personnaliser en fonction de votre activité. Si vous êtes en retard dans l’exécution ou si vous ne savez pas comment les mettre en place je suis à votre disposition pour booster votre saison

La Rose Des Ventes
Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique

Progamme de fidélité

Le programme de fidélité est un excellent outil de développement commercial je l’ai toujours dit (encore hier lors du webinaire) et je le maintiens.

Mais attention à son utilisation.
Hier j’ai fait des achats dans un magasin de centre ville dans lequel j’ai une carte de fidélité. Au moment de payer la caissière me dit avec le sourire « c’est dommage pour 3 jours vous avez perdu vos points de fidélité et le produit gratuit que vous méritiez ». Dans un premier temps je lui demande gentiment de faire un geste commercial car 3 jours c’est peu. Elle me répond « c’est l’informatique je ne peux rien faire ». Surprise j’insiste un peu. Elle reste sur ces positions. Je lui réponds que ce n’est pas grave que je viendrai plus. Internet est une bonne solution pour faire ses achats. A ce moment là sa collègue me regarde. Puis elle  me dit « Madame on peut rattraper vos points 30 jours après l’année.  Je vous fais la manip, choisissez votre cadeau ». De suite je me suis exécutée mais je ne suis vraiment pas certaine de revenir dans cette charmante boutique.
Faites attention à votre programme de fidélité car il existe malheureusement de nombreuses Céline qui oublient les dates butoirs. C’est dommage de perdre un client à cause d’un programme de fidélité. Le but est de le conserver le plus longtemps possible.