#deleteFacebook pour les entreprises?

Pour nous suivre

 

Faut il mettre en place #deletefacebook? Faut il suivre le hashtag lancé par Brian ACTON le 20 mars (le co-fondateur de WhatsAPP) et quitter Facebook? Un entrepreneur en 2018 peut il se passer de Facebook?

Nombreuses sont les personnes qui sont agacées contre le Géant des réseaux sociaux. En effet, Facebook a permis à des milliers de concepteurs d’applications d’extraire des données personnelles par le biais de jeux et quizz. En outre les journaux L’Observer et le New York Times ont dévoilé qu’un développeur d’application a bénéficié des données personnelles de  plus de cinquante millions d »utilisateurs et qu’il les a revendu  à Cambridge Analytica. Cette entreprise a mené des opérations de communication lors de  la campagne électorale de Donald TRUMP.  Oui  nous avons le droit être agacé mais peut-on et doit-on quitter Facebook lorsque nous sommes entrepreneurs ?

Réflexions sur la stratégie à adopterL’envie est tentante mais attention aux conséquences car Facebook est le réseau social le plus important au niveau mondial.  Je ne suis pas certaine qu’il faille encore le rappeler mais sur les trois milliards d’utilisateurs de réseaux sociaux deux milliards et soixante douze millions de terriens utilisent Facebook. La part de marché au niveau mondial avoisine les 70%. Pouvez-vous vous détourner de plus de deux milliards de prospects ? Certes nous sommes rarement sur un seul réseau social, vous pourriez les cibler sur Linkedin, Instagram ou Twitter… Ma réponse sera plus nuancée. Cela dépendra de vos personnas ou prospects. Si votre cible correspond aux adolescents oui vous pouvez vous déconnectez de Facebook car Snapchat est favorisé par votre cible. En revanche si vous travaillez en B to B la tâche sera plus délicate. Certes vos prospects utilisent Linkedin mais les fonctionnalités sont encore restreintes. Il n’est pas possible de créer des événements et d’avoir les statistiques liées. C’est dommage car il s’agit d’un excellent outil d’animation et de communication.

Je reconnais que le nouvel algorithme peut également motiver la déconnexion mais l’herbe sera t’elle plus verte sans? Avez vous une communauté suffisamment étoffée sur les autres réseaux sociaux pour  sécuriser votre décision sans perte financière? Enfin être vous capable de vous passez des groupes de discussion de Facebook? Ces groupes vous permettent de poser vos questions et quelques secondes plus tard vous obtenez votre réponse. Parfois les groupes de discussion facilitent les échanges et vous permettent de découvrir de nouveaux prospects.  Etes vous prêts à ne plus avoir ses conseils et ses prospects?

Pas sûre? Alors on fait comment?

Mon conseil serait de continuer d’utiliser le pouce en l’air mais avec des réserves de bon sens. Je m’explique : communiquer sans divulguer d’infos ou le moins possible sur votre vie privée, sur vos opinions religieuses ou politiques… J’utilise cette méthode depuis mes premiers pas sur Facebook. Vous ne trouverez pas de photos de ma famille, vous ne saurez pas où j’étais lors de mes dernières vacances, ce que j’ai mangé hier midi. Il en est de même sur mes convictions.  En revanche vous avez accès aux valeurs que je défends au sein de mon entreprise. Il en est de même pour mes déplacements professionnels. Oui vous saurez à quel salon je me suis rendue mais rien sur mon dernier week-end. De toute façon je ne suis pas certaine que ma vie personnelle vous passionne. Ces précautions n’empêchent pas que des amis diffusent des infos sur vous. Certes c’est certain et vous ne pouvez pas mettre sous camisole votre entourage. Ca risque de compliquer fortement vos relations !!! En revanche ces scandales risquent de faire prendre conscience aux citoyens qu’il ne faut pas tout montrer et tout dire sur le net. Nombreux jeunes postulants ont compris à leur dépens les conséquences des clichés des soirées trop arrosées diffusées sur les réseaux sociaux.  Les RH savent également se servir des réseaux sociaux.!!! Alors oui faites comme eux soignez vigilents dans vos propos.

Le dernier conseil serait de ne pas miser sur un seul réseau social. Certes votre cible est sur Facebook mais étoffez votre page Linkedin car tôt ou tard elle sera visitée par vos fournisseurs et/ou clients.  Il en est de même pour Instagram, Pinterest ou Twitter.  Même si  Instagram appartient  Facebook diversifiez vos communications sur les réseaux sociaux. Sécurisez vos actions de communications et anticipez les comportements de vos prospects.

 

Stop ou encore?

Alors vous faites quoi ?

Vous restez ou vous partez?

 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseils en stratégies commerciales éthiques

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × quatre =