Pourquoi et comment communiquer?

Pour nous suivre
1

Pourquoi une entreprise doit-elle communiquer ? Comment peut-elle communiquer ? Nous allons découvrir durant ce mois  les réponses à ces questions. Commençons à  présent à nous intéresser sur les raisons pour lesquelles une entreprise communique.

A quand remonte la communication ?

Depuis la préhistoire les Hommes communiquent entre eux. Le développement du commerce les a incités à communiquer pour se faire connaître. Les premiers vestiges de ces pratiques  se trouvent sur les amphores grecques. Elles permettaient d’identifier les provenances des bons vins. Au fil du temps la communication s’est enrichie.

Les différentes communications :

Une entreprise a différentes manières de communiquer.  Elle utilise la communication interne pour : 

 – Influencer le mode de fonctionnement,

 – Insuffler les valeurs de l’entreprise,

 – Ressouder les équipes,

Pour se faire elle utilise le journal interne, les tableaux d’affichages, le courrier. Certaines disposent d’un réseau social propre.

Une entreprise communique également vers le reste du monde. Pour cela elle met en place une communication externe. Elle a diverses possibilités de communiquer pour divers objectifs. Elle peut mettre en place une

Communication financière :

Dans le cas d’une opération de levée de fonds, d’entrée en  bourse…Il s’agit de rassurer les futurs investisseurs et de les motiver à investir dans l’entreprise.

Communication de crise :

Le but est de réagir face à un problème. Il s’agit souvent d’éteindre un bad buzz ou de gérer un problème industriel. C’est le cas de la compagnie aérienne qui vient de perdre un avion en mer ou de l’entreprise qui gère une crise sanitaire.   

La communication de recrutement : 

Il s’agit de campagne pour recruter des profils rares ou un effectif important. 

La communication collective : 

Il s’agit de la communication de l’ensemble des entreprises d’un secteur d’activités. Généralement l’émetteur est un syndicat professionnel qui souhaite promouvoir leur produits ou leur secteur d’activité. Les frais de campagne sont partagés entre les membres.

La communication institutionnelle : 

Le but est que le public connaisse mieux l’entreprise. Elle communique sur ses valeurs, son implication sociétale et/ou environnementale.  Les publics sont généralement les particuliers et fournisseurs. 

greenwashing

La communication commerciale : 

Bien sur l’entreprise communique également pour vendre ses produits et services. Pour cela plusieurs solutions sont possibles. 

la communication de marque :

Dans cette optique l’entreprise transmet les valeurs, le positionnement de sa marque. Bien sur chaque entité essaie de créer son propre univers dans l’imaginaire de son public. En effet les parfumeurs, entreprises du luxe utilisent cette stratégie. Le but est de conquérir et fidéliser les clients. 

La communication produit :

En outre, l’entreprise peut décider de mettre en avant un produit ou un service. Elle le fait dans le cadre de lancement de nouvel article. Les points mis en avant sont les caractéristiques, les avantages produits. Suivant le secteur d’activité la publicité est à destination des particuliers mais aussi des distributeurs. L’objectif envers cette cible est de faire évoluer le référencement. 

La communication B to B :

Il s’agit d’une communication entre entreprises. L’angle est technique. Les caractéristiques sont très largement mis en avant. 

Quels supports de communication?

Nous venons de voir que les entreprises peuvent communiquer de diverses manière en fonction de leurs objectifs. Quels supports utilisent elles? Le choix se fait en fonction des habitudes des prospects. En effet nous ne communiquons pas de la même façon lorsque nous nous adressons à une entreprise et à un retraité. 

Les flyers : 

Ils sont largement utilisés auprès des particuliers. Pour être efficace nous conseillons de les cibler auprès des personnes âgées de 50 ans et plus. En dessous de cet âge les prospectus remplissent les poubelles. 

Le flocage : 

C’est support de communication qui dispose d’un excellent R.O.I surtout en ville. Il est utilisable que vous travaillez en B to B ou en B to C. Il fonctionne 24H/24 et tous les jours de la semaine. 

Les plaquettes : 

Ce support est encore très utilisé en B to B. Attention à ne pas néglier la qualité du papier car il reflète l’image de l’entreprise. 

La radio et la télévision : 

Ces deux derniers médias fonctionnent mais leur coût restraint le nombre d’entreprises émettrices. 

La presse : 

La presse est toujours lue que se soit sous la forme papier ou numérique. Votre produit ou service peut bénéficier d’un article dans la presse locale ou spécialisée. L’orientation se fera en fonction de votre clientèle. Où lira t’elle votre article. 

Le blog : 

Le nombre d’article de blog lu quotidiennement ne cesse de croître. Le nombre de blog explose d’années en années. Ils ne sont plus destinés à la mode ou aux cosmétiques. Il en existe dans tous les domaines. L’entreprise utilisatrice de  blog bénéficie de l’avantage de publier son actualité et pouvoir réagir instantanément avec sa communauté. Elle sait très rapidement si son produit est bien accueilli ou non. 

La communication digitale : 

Elle est très pertinente auprès de la majorité des adultes et des jeunes. Ce support est abordable. En revanche vous devez choisir le réseau social en fonction des habitudes de votre cible. Nous ne sommes pas tous sur tous les réseaux sociaux. 

Et vous comment communiquez vous? 

Et que dites vous ? 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique. 

8 réponses sur “Pourquoi et comment communiquer?”

  1. Je communique principalement via les réseaux sociaux ou lors de salon du livres. J’envisage de floquer ma voiture, surtout maintenant que je viens de lancer ma mini série sur ma chaîne YouTube, à voir.

  2. Et bien, je ne me suis pas encore lancée… Mais en attendant toutes les info sont bonne à prendre !!! Je suis malgré tout plus pour le digital que pour le papier mais bon… il en faut pour tout le monde…

  3. Moi je communique avec les réseaux sociaux et par le blog 😉
    Mon activité ne nécesite pas que je fasse floquer ma voiture ^^

    Par contre, et là j’ai très très honte lol… quand je vais dans un magasin syle FNAC, je mets ma carte de visite dans des BD au style proche du mien (évidemment, je vais pas le faire pour des BD comme Alix ou Corto Maltese, je choisis mes « cibles » quand même). Un peu du genre « Si vous avez aimé cette BD, allez sur l’adresse de cette carte, vous devriez aimer aussi ».
    Je sais, c’est pas bien, et c’est de la pub sauvage, mais il faut bien trouver un moyen de se faire un peu connaître quand les maisons d’éditions ne me répondent pas (ou me répondent par la négative), alors que mon boulot, même s’il est loin d’être meilleur que ce qu’on a en rayon, n’est pas moins bon non plus. Je le vois un peu comme une injustice et je la répare à ma manière, avec mes moyens 🙂
    Après, les gens qui achètent sont libres de garder ou de jeter ma carte de visite, mais au moins, ils ont la possibilité d’assouvir leur curiosité et d’aller regarder ma page 😛
    On fait comme on peut hein 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × quatre =