Bilan du Black Friday 2018

Ça y est le Black Friday 2018 est derrière nous. Nous en avons beaucoup entendu parler sur les réseaux sociaux, internet à la radio à la télévision. Quel est le bilan en France ? Les français se sont-ils rués sur les prix cassés ? Quels canaux de distribution ont-ils privilégié ?

Quel bilan pour les e-commerçants ?

Une fois de plus le Black Friday 2018 est un réel succès. En effet selon Webloyalty Panel (panel des 30 principaux e-commerçants) les commandes enregistrées le 23 novembre 2018 ont bondi de 34% par rapport à l’édition précédente. Si nous remontons le temps jusqu’en 2014 la progression est de 347%. Le Black Friday est donc en train de rentrer durablement dans nos mœurs d’achat.Si vous aviez encore besoin de chiffres pour le comprendre retenez que chez Rakuten France (ex PriceMinister) le panier moyen du Black Friday week-end (du 23 au 26 novembre 2018) a été multiplié par 8 par rapport à l’édition de 2017. Les exemples de progression ne sont pas que sur le week-end puisque de nombreux marchands bradent depuis le lundi. Blancheporte est très satisfaite de son opération commerciale car elle enregistre une hausse de ses ventes de 30% par rapport à 2017.

Comment les consommateurs achètent ils lors du Black Friday ?

Les acheteurs conservent leurs habitudes d’achat depuis le mobile. Le smartphone sert de moins en moins à téléphoner et de plus en plus à visionner des vidéos et acheter en ligne. En effet BrandAlley enregistre une progression de 60% de ses ventes via smartphone ente le 19 et 23 Novembre 2018 par rapport à l’an passé.

Comment les consommateurs paient ils leurs achats en ligne ?

Le paiement par carte bancaire continue sa progression. En effet plus de 50 millions de transactions par cartes bancaires se sont déroulées le jour J contre 42.7 millions en 2017. La progression est plus que notable !!! Tous  les différents intervenants sur le marché des transactions enregistrent des hausses du nombre des opérations et des  montants. Le record est détenu par PayPlug qui relève une progression fulgurante de 74% sur les transactions et de 8% sur le panier moyen. En effet son analyse est pertinente car il est présent chez plus de 7 000  TPE et PME.

Et en magasins ? 

Chez les commerçants le moral n’est pas si bon. Les résultats sont en bernes. Pourquoi ? De nombreux commerçants indépendants se défendent de ne pas pratiquer cette opération commerciale et privilégient des prix constants entrecoupés des périodes de soldes (encadrées par la réglementation). Personnellement je gère une boutique en centre-ville pour le marché de Noël et je n’ai pas constaté de ruée dans les commerces le jour J.

Les causes de ce succès sur internet

Pourquoi la progression de cette opération commerciale progresse toujours d’années en années ? Pourquoi 87% des acheteurs pensent le faire en ligne contre 47% en magasin. Plusieurs explications sont plausibles :

La pression publicitaire :

Cette année encore les enseignes ont largement diffusé leurs messages publicitaires. Les Français attendaient cette opération commerciale.Selon l’enquête de Novembre 2018 d’OpinionWay pour iloveretail.fr  91% des Français connaissent cette journée  En effet les e-commerçants proposèrent fin Septembre les Frenchs Days d’automne mais ce fut un flop car les consommateurs estimaient qu’ils feraient de meilleures affaires fin novembre.

Les rabais :

Une fois de plus les enseignes ont consenti des rabais importants pour inciter aux achats. L’ingrédient fonctionne toujours.

Le mouvement des gilets jaunes :

Sans faire de politique pour ou contre ce mouvement de protestation les blocages des ronds-points, des routes,  les manifestations ont freiné la fréquentation des centres villes et des centres commerciaux.  Le communiqué de presse du 29 Novembre de la FCD (Fédération du Commerce et de la Distribution) notifie une baisse d’activité moyenne de 35%.

Quelles réactions des magasins après le Black Friday ?

Nous venons de le voir ci-dessus pour les magasins l’opération est un énorme FLOP. Comment rebondir ? Comment attirer les consommateurs ?Plusieurs stratégies sont mises en place :

Remises sur les prochains achats :

La réponse des enseignes de GMS est à la même dans le fond.La forme change en fonction de l’enseigne. Leclerc proposait le week-end dernier une remise de 50%  sur les jeux et jouets sous forme de bons d’achats à utiliser avant Noel. Il réitère la même opération sur les chocolats et surgelés ce week-end. Intermarché et Géant pratiquent la même chose sur les alcools ce week-end.

Parking gratuit :

Certaines municipalités mettent en place des opérations de parkings gratuits pour inciter aux achats en centre-ville.

Marchés de Noel :

De plus en plus de municipalités proposent des marchés de Noel privilégiant les artisans. La ferveur pour ces manifestations dépend de la météo. Malheureusement celle-ci n’est pas contrôlable.

Et vous quelles sont vos stratégies de vente pour la fin d’année ?

Et vous en tant qu’acheteur ou acheteuse où et comment réalisez-vous vos achats ?

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseils en stratégie commerciale éthique   

Please follow and like us:
0

16 réponses sur “Bilan du Black Friday 2018”

  1. Et bien je crois que jusqu’à présent je ne faisais jamais d’achat pendant le black friday, soit parce que je n’avais pas besoin de quoique ce soit, ou je ne trouvais rien de spécial.
    Cette année, j’ai profité du black friday pour m’acheter un thème pour mon blog à – 50% et c’était vraiment très intéressant !

  2. Hé bien, jamais vu un article qui abordait cet aspect du black friday, cela change des hauls, très intéressant. Personnellement je n’en ai pas profité cette année à cause des gilets jaunes, j’ai préféré rester chez moi…

  3. J’essaie de profiter si je peux des périodes comme les soldes ou le Black Friday si ce sont des besoins que je peux anticiper, sinon tant pis. Je n’achète pas si je n’ai pas besoin, et j’essaie de le faire autant que possible dans des commerces (j’habite à la campagne alors ce n’est pas toujours possible) justement pour éviter qu’internet étouffe les petites entreprises !

  4. Cette année je n’ai pas participé au Black Friday, j’ai décidé d’être contre la sur consommation donc Niet !
    Concernant mes achats de Noël, j’ai fait avec des promotions, et un paiement en plusieurs fois pour pouvoir faire plaisir à un maximum de gens. Quand on n’a pas d’énormes moyens je trouve cette solution sympa, il faut le faire dans les règles évidemment pour ne pas se mettre dans la panade …

    Bisous xX.

  5. Alors perso, je n’achète pas au black friday simplement parce que je n’ai pas forcemment de besoin à ce moment là. Par contre j’aurais pu faire des économies si j’avais pensé à préparer ma liste de noël… Pour la deuxième année consécutive, je me dis que peut etre l’année prochaine j’y serai préparer !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 4 =