Les origines et business du Festival de Cannes

Le Festival de Cannes ouvre ses portes. Les stars vont déferler et les flashs crépiter sur la Croisette des Anglais. Connaissez vous l’histoire de ce festival? Pourquoi une telle manifestation à Cannes? Quel est le poids économique de l’industrie du cinéma en 2019? Quel est son avenir? L’article vous donne les clés de ses questions. Alors découvrons sans tarder le dessous des paillettes et du célèbre Tapis Rouge.

Un peu d’histoire : 

En 1932 est né la Mostra : le premier festival international du film. Il attire l’élite mondial. En 1937 l’ultime récompense est remise à Jean RENOIR pour la Grande Illusion et le cinéma allemand repart bredouille. Hitler est furieux. Pour l’édition suivante le jury de l’édition de 1938 est acquis à un film américain. Hitler en a échos et fait pression pour que les votes soient attribués aux Dieux du Stade (documentaire de propagande nazie). Cette séquence  trouble les esprits et les démissions pleuvent lors de la cérémonie de clôture. Les délégations repartent dans leurs pays en se jurant de ne pas revenir. L’annonce de la présence du Ministre de la Propagande à la Mostra de 1939 amenuise les espoirs de liberté. Les pays libres doivent réagir. C’est ainsi que Philippe Erlanger veut créer un Festival International du film en France avant la prochaine édition vénitienne. La France veut organiser son Festival présidé par Louis LUMIERE dans un souci « d’objectivité artistique et d’impartialité absolue ». Son réseau permet à  chaque pays de sélectionner ses meilleurs films.

Pourquoi à Cannes?

Les autorités recherchaient un lieu d’exception, de lumière et de fête pouvant recevoir rapidement des milliers de personnes sans nouvelle construction. Rapidement deux villes sont en concurrence : Biarritz et Cannes. Initialement le choix était porté sur la ville du Pays Basque mais la municipalité canonise a amélioré sa dotation pour recevoir le Festival. C’est ainsi qu’il s’installa au bord de la Méditerranée.

La première édition : 

L’ouverture était prévue pour le 1er Septembre 1939. Afin d’assurer la rentabilité financière l’Etat demande à diverses entreprises leurs aides. C’est ainsi que la SNCF et Air France transportèrent gratuitement les festivaliers, les PTT furent sollicités pour une contribution gratuite pour des interviews, émissions publicitaires et pour un timbre spécial. Malheureusement l’entrée en guerre des troupes françaises a annulé les festivités. Toutes les délégations repartirent avant le début. Seul un film a été projeté. 

La seconde édition :

La Guerre Mondiale stoppa l’initiative. Le second Festival de Cannes ne se déroula qu’en 1946.

Le business du Festival de Cannes : 

Le Festival de Cannes est le troisième événement mondial en terme de médiatisation après les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde. Plus de 700 policiers assurent la sécurité  (aidés par les 639 caméras) des 120 000 visiteurs  dont 4 000 journalistes.  Au total on recense la présence de plus de 12 500 professionnel du cinéma qui présentent plus de 3 800 films. Durant 12 jours la population cannoise passe de 75 000 à 200 000 personnes. Les touristes occupent plus de 500 000 nuitées. Ce pic d’activité engendre plus de 2 400 emplois ponctuels. Les hôteliers ne sont pas les seuls à bénéficier de la manne touristique. Les particuliers surfent également sur la quinzaine en proposant leur habitation. En effet plus de 18 000 annonces sont recensées pour 5 130 chambres d’hôtel. L’infographie résume les principaux chiffres du business du Festival de Cannes

L'infographie sur le business du Festival de Cannes
L’infographie sur le business du Festival de Cannes

Le marché du cinéma en France 

Les salles de cinéma

La France occupe la première place du podium européen du nombre d’entrées grâce à plus de 5 913 écrans. En effet plus de 200 millions de billets furent vendus en 2018. Le Royaume-Uni (176 millions) et l’Espagne (92 millions) suivent. En moyenne on compte plus de  35 413 cinéphiles par écran. L’établissement moyen compte 8 écrans et reçoit plus de 102 000 entrées annuelles. Les propriétaires de cinéma doivent être les heureux car le taux de satisfaction avoisine les 100%. En effet, 98% des cinéphiles sont satisfaits par la qualité du son et 97% apprécient la qualité de l’image. Ces chiffres font tourner la tête. La technologie envahit les salles puisque 59% des salles sont équipés 3D.

Les cinéphiles :

Plus de 2/3 de la population  soit plus de 42.6 millions de français sont allés au cinéma. Ils ont vu en moyenne 5 films par an. Leur comportement évolue en fonction de leur âge. En effet les moins de 25 ans sont les plus accros aux salles noires. En effet 76% d’entre eux y rentrent régulièrement. Le second groupe de client est les habitués. Les gestionnaires de salle de cinéma doivent les chouchouter car les habitués sont 1/3 de la population et ils détiennent 2/3 des entrées soit 15 millions de personnes pour 140 millions d’entrées. Les habitudes des cinéphiles dopent les chiffres des salles car 4 Français sur 5 préfèrent regarder des films en groupe.

Les films : 

Quels sont les œuvres vues au cinéma? Les longs métrages représentent plus de 197 millions d’entrées soit plus de 98% des entrées. Le podium est composé par :

      1. Indestructibles 2 (plus de 5.74 millions d’entrées)
      2. Les Tuches (plus de 5.69 millions )
      3. La ch’tite famille (plus de 5.62 millions)

La vidéo : 

La vente de vidéo tous supports confondus (en physique et à la demande) progresse de près de 10% ( 9,7%) représentant un chiffre d’affaires de 1 milliard 120 millions d’euros. 2018 est la première année où la VOD est leader avec 60% de part de marché. Elle est est hausse de 38,5%. C’est une progression prodigieuse. La VOD progresse grâce à l’abonnement. En effet, la progression est de 82,7%. En revanche la VOD à l’acte régresse de 8,1%. 

La télévision : 

Plus de 30% des films diffusés à la télévision sur les chaînes nationales gratuites et Canal + sont des œuvres inédites. Le chiffre s’abaisse à 14,5% sur les chaines privées.  Il s’agit majoritairement des films français (44%) contre 33,8% de films américains.  Vous avez l’impression de revoir régulièrement les mêmes films sur la TNT c’est compréhensible car ils rediffusés en moyenne 9 fois. Le podium des rediffusions est constitué par : 

      1. Les 11 commandements (19 diffusions), 
      2. Astérix chez les Bretons (18 diffusions), 
      3. Tintin et le lac aux requins (18 diffusions).

A présent vous connaissez tout sur le Festival de Cannes et sur les dessous du cinéma. Et vous combien de fois vous rendez-vous dans les salles obscures? Préférez vous la VOD? 

Quelles astuces commerciales pensez-vous transposer à votre activité?

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale

  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
    2
    Partages

12 réponses sur “Les origines et business du Festival de Cannes”

  1. Vraiment très intéressant, surtout l’histoire du festival sur laquelle je ne m’étais jamais penchée. Nous habitons à 2 heures de la Côte d’Azur et nous sommes allés une fois faire les badeaux de tant la montée des marchés. Ce qui nous a ais particulièrement amusés, c’est la dame qui vendaient des nœuds papillons pour les étourdis qui avaient oublié le leur. Nous adorons le cinema mais plutôt vod que salles obscures. Merci pour cet article.

  2. Article super intéressant sur l’industrie qu’est le festival de Cannes ! Tu expliques super bien et très simplement, j’ai beaucoup appris, moi qui adore cet événement et le cinéma de manière générale !

  3. Super interessant ton article je pensais pas que c’était si vieux que ça le festival de Cannes ! J’y suis allée qu’une seule fois dans ma vie mais ça m’a donné envie d’y retourner (je sais pas trop pourquoi aha) et c’est fou l’argent qu’il se font franchement venez on créé un festival

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 1 =