Bilan du Black Friday 2018

Quel est le bilan du Black Friday 2018?

Ça y est le Black Friday 2018 est derrière nous. Nous en avons beaucoup entendu parler sur les réseaux sociaux, internet à la radio à la télévision. Quel est le bilan en France ? Les français se sont-ils rués sur les prix cassés ? Quels canaux de distribution ont-ils privilégié ?

Quel bilan pour les e-commerçants ?

Et une fois de plus le Black Friday millésime 2018 est un réel succès. En effet selon Webloyalty Panel (panel des 30 principaux e-commerçants) les commandes enregistrées le 23 novembre 2018 ont bondi de 34% par rapport à l’édition précédente. Si nous remontons le temps jusqu’en 2014 la progression est de 347%. Le Black Friday est donc en train de rentrer durablement dans nos mœurs d’achat.Si vous aviez encore besoin de chiffres pour le comprendre retenez que chez Rakuten France (ex PriceMinister) le panier moyen du Black Friday week-end (du 23 au 26 novembre 2018) a été multiplié par 8 par rapport à l’édition de 2017. Les exemples de progression ne sont pas que sur le week-end puisque de nombreux marchands bradent depuis le lundi. Blancheporte est très satisfaite de son opération commerciale car elle enregistre une hausse de ses ventes de 30% par rapport à 2017.

Comment les consommateurs achètent ils lors du Black Friday ?

Les acheteurs conservent leurs habitudes d’achat depuis le mobile. Le smartphone sert de moins en moins à téléphoner et de plus en plus à visionner des vidéos et acheter en ligne. En effet BrandAlley enregistre une progression de 60% de ses ventes via smartphone ente le 19 et 23 Novembre 2018 par rapport à l’an passé.

Comment les consommateurs paient ils leurs achats en ligne ?

Le paiement par carte bancaire continue sa progression. En effet plus de 50 millions de transactions par cartes bancaires se sont déroulées le jour J contre 42.7 millions en 2017. La progression est plus que notable !!! Tous  les différents intervenants sur le marché des transactions enregistrent des hausses du nombre des opérations et des  montants. Le record est détenu par PayPlug qui relève une progression fulgurante de 74% sur les transactions et de 8% sur le panier moyen. En effet son analyse est pertinente car il est présent chez plus de 7 000  TPE et PME.

Et en magasins ? 

Chez les commerçants le moral n’est pas si bon. Les résultats sont en bernes. Pourquoi ? De nombreux commerçants indépendants se défendent de ne pas pratiquer cette opération commerciale et privilégient des prix constants entrecoupés des périodes de soldes (encadrées par la réglementation). Personnellement je gère une boutique en centre-ville pour le marché de Noël et je n’ai pas constaté de ruée dans les commerces le jour J.

Les causes de ce succès sur internet

Pourquoi la progression de cette opération commerciale progresse toujours d’années en années ? Pourquoi 87% des acheteurs pensent le faire en ligne contre 47% en magasin. Plusieurs explications sont plausibles :

La pression publicitaire :

Cette année encore les enseignes ont largement diffusé leurs messages publicitaires. Les Français attendaient cette opération commerciale.Selon l’enquête de Novembre 2018 d’OpinionWay pour iloveretail.fr  91% des Français connaissent cette journée  En effet les e-commerçants proposèrent fin Septembre les Frenchs Days d’automne mais ce fut un flop car les consommateurs estimaient qu’ils feraient de meilleures affaires fin novembre.

Les rabais :

Une fois de plus les enseignes ont consenti des rabais importants pour inciter aux achats. L’ingrédient fonctionne toujours.

Le mouvement des gilets jaunes :

Sans faire de politique pour ou contre ce mouvement de protestation les blocages des ronds-points, des routes,  les manifestations ont freiné la fréquentation des centres villes et des centres commerciaux.  Le communiqué de presse du 29 Novembre de la FCD (Fédération du Commerce et de la Distribution) notifie une baisse d’activité moyenne de 35%.

Quelles réactions des magasins après le Black Friday ?

Nous venons de le voir ci-dessus pour les magasins l’opération est un énorme FLOP. Comment rebondir ? Comment attirer les consommateurs ?Plusieurs stratégies sont mises en place :

Remises sur les prochains achats :

La réponse des enseignes de GMS est à la même dans le fond.La forme change en fonction de l’enseigne. Leclerc proposait le week-end dernier une remise de 50%  sur les jeux et jouets sous forme de bons d’achats à utiliser avant Noel. Il réitère la même opération sur les chocolats et surgelés ce week-end. Intermarché et Géant pratiquent la même chose sur les alcools ce week-end.

Parking gratuit :

Certaines municipalités mettent en place des opérations de parkings gratuits pour inciter aux achats en centre-ville.

Marchés de Noel :

De plus en plus de municipalités proposent des marchés de Noel privilégiant les artisans. La ferveur pour ces manifestations dépend de la météo. Malheureusement celle-ci n’est pas contrôlable.

Et vous quelles sont vos stratégies de vente pour la fin d’année ?

Et vous en tant qu’acheteur ou acheteuse où et comment réalisez-vous vos achats ?

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseils en stratégie commerciale éthique   

Les mystères du Black Friday

Les secrets du Black Friday

Nous y sommes. Le jour tant attendu par des millions d’acheteurs est enfin arrivé. Pourquoi la date du 23 Novembre est noté sur tant d’agendas? Le Black Friday est devenu un événement majeur pour de nombreux commerçants en France et à travers le monde. Est ce réellement avantageux pour les clients et les commerçants? D’où nous vient cette journée promotionnelle en fin Novembre?

Le mystère des origines :

Il s’agit d’une tradition américaine  dont les origines divergent :

 – Vente à prix bradés d’esclaves :

Il s’agit d’une des origines les moins connues. A cette époque les esclaves étaient vendus en fin de semaine sur la place publique. Le Black Friday serait le jour où les esclaves étaient bradés.

– Crise financière de 1865 :

Une autre variante trouve ses racines dans un retournement du marché de l’or suite à flambée irrationnelle de son prix.

– Lendemain de Thanksgiving : 

Le Black Friday viendrait du difficile lendemain de Thanksgiving (tradition de repas en famille très copieux à base de dinde). De nombreux salariés désertent leur poste de travail certificat du médecin à l’appui.

 – Les embouteillages :

Un week-end de 4 jours un mois avant Noel a engendré une augmentation effrénée de la fréquentation des centres commerciaux. Les routes pour les desservir sont devenues surchargées rendant la journée noire.

– La trésorerie des commerçants : 

Selon les commerçants ils cesseraient d’être en déficit à cette date. Ainsi ils n’utilisent plus l’ancre rouge des pertes pour l’ancre noire.

Les québécois ont rebaptisé cette journée le « vendredi fou ».

Réflexions sur la stratégie à adopter

Les mystères du succès

Quel est le poids du Black Friday? Quelle est l’incidence pour les entreprises? En France, le Black Friday est un réel phénomène puisque  le chiffre d’affaires des sites e-commerces a bondi de 33% entre 2016 et 2017. Le panier moyen progresse de 6%. passant de 112€ à 118€ sur la même période. Le nombre de nouveaux acheteurs a donc explosé.

Qui achète? 

Le profil est nettement marqué puisque 62% des acheteurs sont des femmes. En terme d’âge les 25/34 ans sont les plus impliqués dans la chasse aux remises représentant 29% des clients. Les 18/24 ans sont 22% des acheteurs. Les 35/44 ans ferment le podium avec 19%.

Quels produits? 

Les produits liés à la mode et les accessoires occupent le premier poste des dépenses. Ils sont suivis par les produits électroniques et la téléphonie. Le podium est terminé par les produits liés à la maison et au jardin.

Quand? 

Les remises fleurissent toute la semaine c’est la Black Friday Week. Généralement les plus importantes sont réservées pour le jour J. Le pic de transaction a été enregistré entre minuit et OOH30. Les trois autres meilleurs moments correspondent aux heures de pause (10H, 14H et 18H). Cette information est importante pour les e-commerçants qui réalisent des ventes flashs. Les offres des  stocks les plus importants doivent être en ligne à ces horaires.

Les limites du black Friday

La réglementation française brident les opérations commerciales. En effet l’article mode d’emploi des soldes  détaille le cadre légal des soldes. Il explique que les périodes des soldes sont les seules périodes durant lesquelles les commerçants peuvent vendre à perte. En conséquence, les remises du Black Friday doivent être inférieures à celles des soldes. Malgré ce frein réglementaire les ventes de la dernière semaine de Novembre explosent d’années en années alors que les chiffres d’affaires des soldes d’hiver et d’été fondent comme neige au soleil. Pourquoi un tel paradoxe?

Selon moi le succès du Black Friday correspond à un réel besoin de tous les consommateurs. En effet le jour J est un mois avant Noel. Tout le monde a achète des présents pour ses proches.

Le positionnement du prix

Les entreprises qui vendent lors de cette opération commerciale doivent être vigilantes à leurs positionnements tarifaires. En effet elles peuvent être tentées de casser les prix pour être bien positionnées afin de déstocker. Attention car les captures d’écran sont des pratiques très faciles à réaliser. Les consommateurs peuvent conserver le prix remisé comme référence lors de ses prochains achats. Afin de conserver sa crédibilité le vendeur devra être capable de justifier ses écarts.

Et vous participez vous au Black Friday en tant de commerçant ou en tant que consommateur?

 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique

Coup de gueule du lundi : tout à un prix

Marre des prix cassés, barrés, remisés…

Tout a un juste prix

Je ne suis de nature tolérante mais je sature des Black friday, cyber monday, des promotions permanentes, des soldes à -80%… D’abord,  toutes ces promotions permanentes habituent les prospects à fouiner le prix le plus bas. Ils achètent un rabais et non un produit. Ils ne connaissent plus la VRAIE VALEUR de leurs achats. A mon avis une entreprise devrait plutôt communiquer sur la valeur intrinsèque de ce qu’elle propose. Pour cela elle devrait mettre plus en avant les heures et le nombre de salariés qui ont travaillé en
– recherche et développement,
– fabrication,
– commercialisation,
– logistique,
– SAV.
Et oui pour que vous puissiez utiliser n’importe objets ou services qui se trouvent autour de vous toutes ces étapes et tous ses salariés ont travaillé pour vous. Leur travail a une valeur tout comme le votre alors STOP AUX RABAIS PERMANENTS et AFFIRMEZ VOTRE VALEUR, VOTRE PRIX.

 

La Rose Des Ventes

Conseil en stratégies commerciales éthiques