Bilan des French Days automnales

Une semaine après les French Days automnales nous allons vous dévoiler ce qui s’est passé le week-end dernier. D’après vous l’opération a été un succès ou un flop? Et surtout pourquoi? Afin de reproduire un succès il faut comprendre pourquoi il a fonctionné. La chance ou l’alignement des planètes ne font pas tout !!! Et surtout un échec doit être ausculté  pour ne pas être reproduit. Oui chaque opération soit être analysée et c’est ce que nous allons faire dans l’article.  Mais d’abordr que sont les French Days?

Les French Days?

Que sont ces jours? Des journées pour découvrir la France? Raté : les Journées Européennes du Patrimoine étaient mi septembre. Il s’agit d’une opération commerciale pour imiter le succès du Black Friday américain. A cette occasion les prix sont massacrés et les ventes explosent. En 2017 le trafic des sites marchands avait progressé de plus de 120%. Bref c’était la plus grosse journée de l’année des sites internet. Les serveurs ont chauffé. La première édition des French Days était au printemps dernier du 27 Avril au 1er Mai. Cette opération initiée par Rue du commerce, Cdiscount, Fnac- Darty, La Redoute, Showroomprivé, Boulanger avait été suivi par plus de 200 sites e-commerces.  L’article quels sont les secrets du succès des French Days? explique la réussite. Forts de cette expérience les fondateurs ont voulu renouvelé l’opération du 28 septembre au 1er Octobre.

Quels bilans?

IDEALO a mesuré le trafic des sites internet avant et pendant l’opération. Nous nous servirons de cette étude car les firmes n’ont pas encore communiqué sur leurs ventes.

Les participants :

Le premier constat est sur le nombre des participants. Il  est à la baisse car 90 enseignes ont participé contre 200 au printemps. En revanche elles ont eu l’intelligence de mettre en place des offres multicanales. En effet les réductions étaient valables en ligne et en magasins alors qu’au printemps dernier les rabais n’étaient valables qu’en ligne.

La fréquentation des sites internet :

Selon IDEALO, elle est en légère augmentation par rapports aux jours précédents mais en retrait par rapport aux French Days printanier. En effet la fréquentation a bondi de 15% par rapport aux jours d’avant mais elle avait progressé de 22% fin avril et surtout de 120% lors du Black Friday. Dans les faits, les sites ont retrouvé le trafic du jour de la rentrée scolaire.

Photo prise par Idealo

Quels produits?

Quels étaient les produits recherchés? Le podium est tenu par les  les casques audios, les Lego et les bottes. Les lutins du Père Noël anticipent leurs achats cette année puisque les poupées, les jeux de société et les Playmobil arrivent en 4eme, 6 ème et 8ème positions.

De belles opportunités?

Les bonnes affaires étaient elles nombreuses sur les sites internet? La réponse est moins certaine car la réglementation française n’autorise les ventes à perte que pendant les périodes de soldes. L’article D.310-15-2 du code du commerce fige les dates . Les autres points de réglementation des soldes sont dans l’article mode d’emploi des soldes. Les e-commerçants n’ont donc pas peu réalisé de réels prix sacrifiés.

Des pratiques éthiques?

Est ce que tous les sites ont été éthiques dans leurs pratiques? Une fois de plus le bilan est à mi teinte. En effet l’étude d’IDEALO révèle que les prix de certains produits étaient plus chers pendant cette opération qu’avant. C’est le cas notamment des ordinateurs portables. Le prix médian était de 800€ entre le 14 et le 16 septembre, il est passé à près de 900€ lors des French Days.  Les bottes et sacs à dos ont suivi la même trajectoire. En revanche, les prix des smartphones étaient plus bas entre les 7 et 9 septembre qu’ à partir du 14 septembre. Leur prix est resté stable lors des French Days.

Photo prise par IDEALO

Personnellement, je ne trouve pas éthique de positionner des prix de produits plus élevés lors des French Days alors que l’opération est annoncée pour être des bonnes affaires.

Les causes 

Après avoir constaté la situation de manière factuelle cherchons à comprendre les causes de ce flop afin d’éviter de les reproduire à l’avenir.

La date 

La première explication vient peut-être par le choix de la date. En effet fin septembre les consommateurs sont peu enclins à la dépense. Les foyers français ont du financer la rentrée scolaire, le dernier tiers des impôts sur le revenus, les activités extra scolaires, les assurances, le remplissage de la cuve de fioul. Ils viennent également de recevoir les impôts locaux. Bref les bourses sont à plat.

Le manque de communication 

Contrairement à la première édition les commerçants n’ont communiqué qu’une semaine avant. Je doute que tous les Français aient reçu l’information. Sans savoir, l’achat est difficile. Les médias de masse (radio et télévision) l’ont très peu évoqué. Les reportages ont été rarissimes. A titre d’exemple j’ai réalisé vendredi matin un sondage sur Facebook pour savoir si ma communauté allait participer aux French Days d’automne. La participation a été très faible. Certes l’algorithme n’a pas montré le sondage à toute ma communauté mais je doute qu’elle était informée avant. Pour illustrer mon propos une personne qui est constamment au fait de l’actualité par son métier m’a demandé ce que sont les French Days. La communication a été réellement défaillante. 

Lassitude des remises 

La baisse de la fréquentation fait échos au déclin des soldes. Les prix barrés n’attirent plus comme avant. La situation est telle que les professionnels de l’habillement sont en réflexion pour le maintien des soldes pour les années à venir. Moralité trop de remises tue les remises.

French Days en 2019 ? 

Toutes les conclusions ne peuvent pas être encore tirées car les enseignes n’ont pas encore communiqué sur leurs chiffres d’affaires mais la fréquentation est bon indicateur. Je ne donnerai que mon opinion en tant que consultante en développement commercial. Selon moi les French Days de printemps sont légitimes car :

les consommateurs ont de réels besoins à satisfaire (préparer les week-ends prolongés de mai, les vacances estivales).

les comptes en banque se portent mieux.

les besoins ne sont pas les mêmes que pour le Black Friday alors qu’ils le sont pour les French Days d’automne.

La Rose Des Ventes vous propose cette infographie pour résumer l’article. Le visuel reprend le constat et l’analyse des causes des French Days de l’automne 2018.

Et vous en tant que consommateur, avez vous succombé le week-end dernier?

En tant que professionnel envisagez vous de participer aux prochaines éditions des French Days?

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégies commerciales éthiques

Please follow and like us:
0

Quels sont les secrets du succès des French Days ?

Du 27 Avril au 1er Mai s’est tenue la première édition des Frenchs Days. KEZAKO. Vous êtes passé à côté. Pas de panique nous vous expliquons tout.  En quelques mots les Frenchs Days sont le Black Friday printanier français. Au départ ils étaient 6 sites e-commerçants à avoir lancé le concept (Rue du commerce, Cdiscount, Fnac- Darty, La Redoute, Showrooprivé, Boulanger). Puis les ont rejoints Auchan, Beaumanoir, Kiabi … pour finir à plus de 200 sites e commerces.

Pourquoi les French Days?

Les E-commerçants s’aperçoivent que le marche devient mature. En outre la période avril/mai est très calme pour de nombreux intervenants. Certes la fête des Mères les aident mais cela reste timide. La coupe du monde de Foot n’est qu’en Juin. Et les soldes ne commencent que le 27 juin. Il manquait un événement pour booster leurs activités. Ils l’ont créé : les French Days.

Quels produits ?

Les principales familles de produits les plus en retrait sont :

– les sports extérieurs,

– le jardin,

– l’électronique,

 – la décoration intérieure,

 – les jouets

 – la puériculture.

Et que fait on sur un marché mature ? On baisse ses prix pour prendre le marché.

Les participants ont connu des recors d’affluence, d’activité et de chiffres d’affaires.  En 5 jours plus de 43 millions de visiteurs ont visionné les offres Frenc Days. Dans le détail, Priceminister a enregistré sur la première journée une hausse de son C.A de 45% par rapport à 2017. Showrommprivé a accueilli plus de 9,5 millions de visiteurs sur son site sur la période.

Les ingrédients de la réussite :

La période :

En fin de mois pour que les salaires soient versés.

Au changement de saison Il s’agit de changement de tenues vestimentaires (fini normalement les doudounes pour les petites robes, on range nos bottes pour nos tongs). Aux premiers rayons de soleil on ressort le vieux barbecue, on veut entretenir notre jardin. Et on veut prendre les bonnes résolutions pour cet été on se remettant au sport.

 Courte durée : 5 jours

Les promotions les plus efficaces sont les plus courtes. Les offres n’avaient parfois une durée de vie que de quelques heures. L’éphémère attire et augmente le trafic.

La diversité des intervenants :

Plus de 200 e-commerçants ont participé ce qui a donné une réelle dimension supplémentaire à l’événement.

La viralité :

Le #FrenchDays a été mentionné plus de 238 000 fois par plus de 16 OOO auteurs différents.

Les produits :

Les meilleurs ventes se consentent sur :

 – l’électronique,

 – le bricolage,

 -l’ameublement de jardin,

 – l’habillement.

La vente sur mobile :                                                Les chiffres évoluent un peu en fonction des e-commerçants  mais ils avoisinent les 65% de taux de vente réalisée sur un smartphone. Ce chiffre confirme la tendance déjà installée du support. Votre site doit être responsive et la vitesse de chargement doit être adaptée aux mobiles.

En 2019?

Devant le succès de cette opération les principaux acteurs souhaitent réitérer l’opération au printemps prochain. Qui refuserait un accroissement de mon activité de plus de 60% en 5 jours?

Quels enseignements en retenir :

Prix :

Sur un marché mature le prix est un élément puissant pour prendre des parts de marché. Attention aux représailles et répercussions des concurrents.

Attention au prix référence. Faites ces promotions sur des lots précis, avec des caractéristiques précises.  Ces prix soldés ne doivent pas devenir vos prix de référence.

Site internet :

Il doit vraiment être adapté aux mobinautes (responsive et faible temps de chargement)

Prédominance des marketplaces :

La tendance se confirme également du poids de ces plateformes. Même une TPE doit être présente sur l’une d’entre elles à condition d’être capable de gérer un affût important de commandes. Vous n’aurez qu’une chance.

 

Et vous, avez vous fait des achats lors des French Days? Avez vous vendu vos produits lors de cette opération marketing? Que comptez-vous faire pour les French Days 2019? Go or no go?

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de Conseils en Stratégies Commerciales.

Please follow and like us:
0