Les origines et business de la St Patrick

Origine et business de la St Patrick

Temps de lecture : 4 minutes

En ce week end de la Saint Patrick je vous propose de découvrir les origines et le business de cette fête.  A quand remonte t’il, pourquoi et comment rapporte t’il et à qui?  Bref vous allez tout savoir pour briller au déjeuner dimanche en famille ou au pub avec vos copains. 

Les origines de la Saint Patrick :

Le 17 mars le jour de la St Patrick est aujourd’hui la fête nationale de l’Irlande. D’où tient elle ses racines? Qui était Saint Patrick? Il était le Patron des Irlandais. Mais qu’à t’il fait pour cela?

En fait Saint Patrick n’était pas Irlandais mais Écossais. Il serait né en 393 à Kilpatrick et son vrai nom serait Maewyn Succat. Il aurait été capturé par des  pirates Irlandais puis vendu esclave à 16 ans. Malheureusement à cette époque c’est une pratique très répandue. Il a réussi à s’évader et fuir le pays. Il trouva refuge dans un monastère. Plusieurs années plus tard il devint prêtre et prit le nom de Patricius pour rappeler sa ville natale. Il reçut comme mission de l’Eglise d’évangéliser l’Irlande. Il aurait chassé les serpents de l’île. Saint Patrick est décédé le 17 mars 461.  C’est ainsi qu’il est devenu le Patron des Irlandais. Certaines légendes racontent qu’il sera le juge des Irlandais lors du Jugement dernier. Depuis  1903 la Saint Patrick est jour férié en Irlande. 

Les origines de la couleur vert : 

A l’époque la couleur associée à Saint Patrick était le bleu. Il existe même une nuance de bleu appelée le bleu Saint Patrick. Certains historiens affirment qu’il avait choisi  le bleu du drapeau Irlandais  de l’époque. Plusieurs hypothèses expliquent le transfert du bleu au vert pour représenter la Saint Patrick.  La première se réfère au trèfle qu’il utilisait pour expliquer la Sainte Trinité. La seconde version viendrait de la politique. Au XVIII e siècle les indépendantistes choisirent comme symbole le trèfle. Le fait de porter du vert serait donc un soutien au indépendantistes. 

Les Irlandais ont quitté massivement leur pays natal au XIX ème  siècle pour fuir la misère et se sont installés au Etats-Unis et à travers le monde. C’est pour cela qu’aujourd’hui cette fête est célébrée partout.  

Les diverses traditions de la Saint Patrick : 

Les Etats Unis comptent plus de 33 millions d’Américains ayant une descendance  Irlandaise. Ils représentent plus de 10% de la population américaine.  

Tout d’abord, il est coutume que le Président Irlandais offre un bol en cristal rempli de trèfle au Président des Etats-Unis. Cette cérémonie rappelle l’accueil reçut par les Irlandais et la nouvelle vie qu’il ont pu construire. La plante ne survit qu’une journée car il est interdit dans la Constitution d’offrir de la nourriture au Président des Etats-Unis. 

A Chicago, la Chicago River est entièrement colorée de vert. Je ne suis pas certaine que la vie aquatique apprécie. 

A New-York la gigantesque parade attire plus de deux millions de spectateurs sur la 5 ème Avenue. 

En France, de nombreux concerts sont organisés. Les pubs augmentent leur activité. En Effet la star de la Saint Patrick est la Guinness. 

Le business de la Guinness : 

En effet, la fameuse bière brune Irlandaise coule à flot. Son goût prononcé est lié à la méthode de torréfaction de l’orge. La Saint Patrick est une date incontournable pour l’entreprise car en 2011,  elle représentait 10% de son chiffre d’affaires (sources France 24).

Le culte de cette bière n’est pas valable uniquement cette journée car son musée (le Guinness StoreHouse) dédié à la fabrication de la boisson est la première destination touristique de Dublin. Il attire plus d’un million de visiteurs par an. il est hors norme. Il est bâti sur 7 étages en forme de pinte. c’est un chef d’oeuvre architectural et marketing. Vous y trouverez une fontaine géante à bière,  des verres et sous bocks vintage pour attirer les collectionneurs. Pour les férus d’histoire vous apprendrez qu’Arthur GUINNESS acheta la brasserie en  1759 pour 100 £ puis 45£ par an sur 9 000 ans. Il avait vraiment anticipé son succès!!!  Les économes sont satisfaits de leur pinte gratuite bue sur la terrasse panoramique pour admirer la vue de la ville. Bien sûr vous pourrez rapporter un petit souvenir (bière, décapsuleur, te-shirt et autres produits dérivés). Il s’agit du plus grand Guinness store de l’Irlande.

Et la consommation de bière? 

La Saint Patrick est traditionnellement associée à la bière mais nous en buvons plutôt l’été. Un Français consomme en moyenne 30 litres par an. Nous sommes très loin derrière les Tchèques (144 litres), les Allemands (107 litres), les Autrichiens (104 litres) et les Irlandais (81 litres). 

70% de la bière consommée en France est produite dans l’Hexagone par plus de 800 brasseries. Elles proposent plus de 2 000 marques différentes. Combien êtes vous capable d’en citer? La France est le 8 ème producteur européen derrière l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Espagne et la Hollande. La France est le troisième pays dans le classement des nombres de sites de productions.  Leur nombre a été multiplié par 2 en 5 ans. En effet les micro-brasseries fleurissent de partout. Elles suivent le mouvement de consommation locale. 

Malgré une forte autoconsommation la France a exporté plus de 6,9 millions d’hectolitres en 2015. La progression est de plus de 3% par an. Et oui nous sommes capables d’exporter !!! Elles partent en Espagne, Belgique, Royaume-Uni et Pays-Bas. 

Les Français apprécient également les bières Belges, Allemandes et Hollandaises. Les importations progressent de plus de 5% à hauteur de plus de 7 millions d’hectolitres de bière. La balance commerciale de la bière est légèrement déficitaire. Pour l’améliorer nous devons soit exporter davantage ou réduire nos consommations de bières européennes. 

 

Et vous, fêtez-vous la Saint Patrick?

Qu’allez-vous faire pour l’occasion? 

Quand consommez vous de la bière?

Quelle est votre préférée? 

 

 

La Rose Des Ventes, 

Cabinet de conseil en stratégie commerciale 

Fête des Grands-Mères : origines et business

Fete-des-grands-meres-la rose des ventes

Temps de lecture : 3 minutes

Dans quelques jours c’est la Fête des Grands-Mères mais quelles sont les origines de cette fête ? Comment est-elle fêtée ? Quels professionnels en bénéficient ? Vous allez tout savoir et pourvoir briller lors du repas dominical.

Un peu d’histoire…

Selon vous, à quand remonte la Fête des Grands-Mères ? Est-ce un Empereur, un Roi, un Président qui l’a décrété ? Pour l’Empereur, désolée Charlemagne n’y est pour rien mais Napoléon y aurait pensé. Désolée l’idée ne vient ni d’un Roi ni d’un Président. Mais alors qui l’a lancé ? Il s’agit d’une entreprise mais laquelle ? Un petit indice il s’agit d’une entité du groupe Kraft Jacobs. Facile le groupe possède des dizaines d’entreprises !!!  Il s’agit du café GRAND’MERE. En effet l’entreprise l’a lancé en 1987 pour fêter les 20 ans de la marque. Les racines de cette fête sont liées à une entreprise comme la Fête des Pères avec les briquets Flaminaires. Les détails de cette fête sont dans l’article. Le marketing est super fort !!!

La fête s’est perpétuée  d’années en année sans qu’elle soit inscrite au calendrier officiel. En 2002, Kraft Jacobs a fondé l’association « Fête des Grands-mères ». En 2010, l’association lance le programme « I Love ma grand-mère ». Et en 2011 la première MAMIF est créé : il s’agit  de la première manifestation de Mamies.

Et à l’étranger ?

Quand est-il au-delà de nos frontières ? Sommes-nous les seuls à fêter nos grands-mères ? Non plusieurs pays les fêtent mais à des dates différentes :

Bulgarie : 1er mercredi de décembre,

Pologne : 21 Janvier et le 22 Janvier c’est la Fête des Grands Pères. C’est sympa, il n’y a pas de jaloux !!!

Taïwan : 1er dimanche d’Août,

Les Etats-Unis et le Canada : 1er dimanche de Septembre.

Italie : 2 Octobre

Et le business ?

En 2015, 79% des Français ayant toujours leurs Grands-mères comptaient la fêter. Pour cela 63% ont offert un cadeau. Mais qu’ont-ils offert ? 26% d’entre eux ont acheté un bouquet de fleurs et 16% ont créé un cadeau fait main.

Qu’offrir à sa grand-mère ?

Parfois les idées manquent. Et oui Noël était il y a peu de temps !!! Pour savoir quoi offrir il faut connaître le portrait robot des Mamies.  L’âge où l’on devient Grand-mère pour la première fois est à 54 ans. Elles sont donc super actives : elles travaillent, elles voyagent et peut-être geek. On est très loin du cliché de la Mémé qui tricote au coin de la cheminée !!! Les produits les plus offerts après les fleurs sont :

Une plante,

Un mug,

Un coussin,

Des photos des petits enfants,

Un peignoir,

Un tablier,

A présent, c’est à vous de concevoir un objet ou de l’acheter. Si vous êtes trop loin pour leur rendre visite n’oubliez pas de les appeler dimanche.

Vous pouvez également inscrire votre Grand Mère au concours de Super Mamie. Les sélections se font en région avant l’élection nationale le jour de la Fête des Grands-mères. Les critères pour être élue sont :

– être dévouée et dynamique,

– avoir trouvé l’équilibre entre sa vie familiale et professionnelle et ses activités sociétales (bénévolat, engagement humanitaire…),

– la transmission de ses savoirs et savoirs-faire.

Certes ce concours est moins médiatisé que celui de Miss France mais de nombreuses entreprises le soutiennent pour les valeurs véhiculées pour les croisiéristes, voyagistes, parfumeurs, cosmétiques, coiffeurs, bijoutiers, fleuristes, radio et journal.

Malheureusement je ne peux plus participer à cette fête : je penserai fort à elles et pour moi elles se partageaient la  couronne des Supers Mamies.

Comme d’habitude l’infographie ci-dessous résume l’article

La fête des grands mères

Et vous, comment allez-vous fêter vos Grands-mères ?

Si vous êtes Grand-mère, quels cadeaux souhaiteriez-vous recevoir de la part de vos petits-enfants ?

Cadeaux ou pas le plus important à mon avis est de passer un maximum de temps avec elles car elles ont plein de choses à transmettre à leurs enfants et petits-enfants. Nos Grands-Mères et Grands-Pères sont nos racines et nos bibliothèques. Ouvrons un maximum de livres avec eux et surtout écrivons un maximum de pages ensemble pour transmettre ensuite à nos enfants et petits enfants. 

Bonne fête à toutes les Mamies.

 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de Conseil en stratégie commerciale éthique

 

 

 

 

 

L’histoire et business de la St Valentin

couple cygne la rose des ventes

Reading Time: 3 minutes

A quelques jours de la St Valentin je vous propose  découvrir son histoire et le poids économique qu’elle engendre. D’où vient cette tradition de célébrer l’amour ? A-t-on toujours offert des roses avant un restaurant ? Quels sont les cadeaux les plus offerts et les plus originaux?

Un peu d’histoire

 

La St Valentin remonterait à l’époque romaine. Deux religions étaient en concurrence les fêtes païennes liées à l’observation de la Nature et l’église catholique. Les païens fêtaient les Luperques du 13 au 15 Février. Les hommes couraient après les femmes avec des lanières de boucs ensanglantées pour les rendre fécondes. Suite à une « loterie de l’amour » les jeunes tirent au sort leur partenaire pour un an. Drôlement romantique comme fête !!! Elle fut interdite en 494 par le Pape. Il cherchait une solution pour remplacer cette festivité. Il se rappela de l’histoire de Valentin qui était un prêtre qui fut exécuté le 14 février 270. On est un peu loin du glamour d’aujourd’hui. Mais que s’est il passé? Valentin était un prêtre qui mariait les couples amoureux dans la clandestinité alors que l’empereur Claude II l’interdisait par peur que les soldats mariés préféraient rester en famille au lieu de se battre. Valentin était un défenseur de l’amour et du mariage. Il devient le saint patron des amoureux dès le 14 Février 495.
Avant son exécution il adressa une missive à une fille à qui il rendit la vue. Il la signa par « ton Valentin ». Ce mot serait à l’origine des cartes envoyées le 14 février.

La pratique de l’envoi de ces cartes traversent les années, les siècles et les pays. Les Valentines s’exportent. Les cartes sont de plus en plus travaillées. Aux Etats-Unis les amis s’envoient ces cartes pour fêter leur amitié.

Le business

A partir des années 80, le business de la St Valentin se met en place. Aujourd’hui près de 56% des couples la fête. Attention au 44% des couples qui ne la fête pas l’année risque d’être longue : chérie peut être rancunière !!! Qu’offrent les amoureux pour se prouver leur amour. Il semblerait que les hommes soient peu plus généreux car ils déboursent près de 71€ contre 31€ pour mesdames. Mais qu’achètent ils?

Les fleurs

Les fleuristes sont les professionnels qui bénéficient le plus de cette journée car ils ont vendu 1,3 millions de roses pour 24.8 millions d’euros en 2018. Le bouquet moyen est à 30€. Ils en vendent autant que le jour de la Fête des Mères.

La Lingerie

Les magasins de lingerie enregistre une hausse de leurs ventes de 20% la semaine avant le jour J. Le panier moyen est 20% plus élevé que le reste de l’année. Messieurs feraient moins attention à la dépense. L’article le plus vendu est la guêpière.

Un parfum

Pour les parfumeries la St Valentin est leur troisième fête la plus plus importante de l’année. En moyenne un quart des parfums mis en vente en début d’année sont spécifiques pour la St Valentin.

Les chocolats

Les chocolatiers enregistrent des belles ventes mais loin derrière Noël et Pâques car la fête des amoureux représente en moyenne 15% de leur chiffre d’affaires.

Les agences de voyages

Selon le calendrier les ventes de week-end en amoureux peuvent être significatives. Les destinations les plus prisées sont bien sur Venise suivie par Rome, Prague et Marrakech. Un français débourse en moyenne 214€ par personne alors qu’il italien dépense 157€ par personne.

Les restaurants

Les restaurateurs enregistrent des hausses des réservations une quinzaine de jours avant le jour J. Dépéchez vous Monsieur de sauter sur votre smartphone. C’est peut être déjà trop tard. En moyenne l’addition se situe entre 50 et 100€ par personne. Si vous ne trouvez pas de table vous pouvez offrir

Les bijoux :

les hommes offrent toujours des bijoux mais ceux ne sont pas les bijoutiers qui profitent le plus de cette fête car leur chiffre d’affaires a progressé de 3% en 2016 selon VBH.

Les sex toys

Le marché est en plein développement depuis une dizaine d’années (+40%). Février est le troisième mois de vente après août et décembre. En 2018, Lelo a enregistré une progression de 30% sur ce Février.

Et les célibataires?

Les entreprises se focalisent sur les amoureux pour la St Valentin et n’oublient pas les célibataires. En effet, de nombreuses applications proposent de localiser les cœurs à prendre, les soirées de célibataires. Je n’oublie pas les coachs qui vous apprennent à vous comporter avec l’élu(e) de votre cœur.

Retrouvez les principaux chiffres dans l’infographie ci-dessous.

L'histoire et le business de la St Valentin
L’histoire et le business de la St Valentin

Et vous, fêtez vous la St Valentin? Qu’aimez vous offrir et recevoir?

En tant que professionnel, bénéficiez vous de cette fête?

 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseils en stratégie commerciale éthique

L’histoire de la BD et son business

Entete histoire et business de la BD

 

Reading Time: 4 minutes

A l’occasion de l’ouverture du 46 -ème Festival International de la BD d’Angoulême je vous propose de revenir sur l’histoire de ce support et d’analyser son poids économique. Découvrons comment est née la Bande Dessinée que nous avons tous eu entre les mains et qui nous a fait rêvé.

L’histoire de la bande dessinée :

L’origine exacte donne lieu à une bataille outre Atlantique entre les Etats-Unis et la Suisse.

Du côté américain Outcault dessina en 1896 le personnage de Yellow Kid. Il fut le premier a avoir un texte inscrusté sur lui. Mais le suisse Rodolphe Töpffer aurait créé la littérature dessinée en 1833. En effet, l’Histoire de Monsieur Jabot est relatée par une succession d’images avec un changement de cadrage. Il mit au point l’autographie : un process pour faciliter la diffusion en masse de son travail.  La naissance semble être européenne mais le développement de son business se passa outre Atlantique. Dans les années 1890, les grands patrons de presse (dont Pulitzer et Hearst) se mènent une guerre commerciale. Ils investissement en masse dans les outillages et les dessinateurs. En 1895 Hearst a créé le premier « Syndicat » pour les dessinateurs. La photogravure va permettre de reproduire plus facilement la couleur.

Au XXème siècle la bande dessinée s’ouvre sur de nouveaux horizons : aux strips pour garçons, aux strips pour filles, aux BD aventures. Puis dans les années 30 les bandes dessinées sont regroupées dans des petits livres. Les Comics Books sont nés. Les supers héros apparaissent comme Superman. A la même époque en Europe, la BD se développe fortement en France et en Belgique. Les BD les plus vendues sont Tintin, Lucky Luke, Spirou, Black et Mortimer. Les dessinateurs sont belges. En France les éditeurs ont boudé ces dessinateurs car ils méprisaient le genre. Les éditeurs belges ont été plus audacieux et ont décelé le potentiel du marché français en matière d’édition et de réédition des albums. En outre les professionnels belges sont influencés par le travail d’Hergé et de Franquin qui mettent en relief le mouvement, l’action. Un autre ingrédient de leur succès en France est un ingrédient que chaque entrepreneur doit utiliser avec son marché pour conquérir des clients. Il s’agit de l’ADAPTATION AU MARCHE. Comment des dessinateurs peuvent s’adapter à leurs lecteurs ? En immergeant les personnages dans l’univers familier du lecteur. L’enfant s’identifie plus facilement et rapidement aux héros. Comment les dessinateurs ont fait ? Par exemple les policiers portent des uniformes français et non belges. Contrairement aux Etats -Unis où la BD est apparue dans la presse, en Belgique et en France les bandes dessinées sont directement vendues sous la forme d’album. Il s’agissait souvent de cadeaux de communion. Les années 60 vont souffler un vent de modernisme avec des couleurs plus flashies, des ouvrages destinés aux adultes ou avec des messages politiques.

Et son business ?

Qui a dit qu’on ne lisait plus ? Qui a dit que les jeunes ne lisent plus ?  Surement pas les professionnels de la BD car les chiffres de ventes sont très bons. La BD est le support qui a connu la plus grosse progression tous produits confondus de l’industrie du livre. La progression est de +2,5% sur l’année 2018. En effet 44 millions d’albums se sont vendus soit plus d’un million d’exemplaires qu’en 2017!!! C’est la meilleure année depuis 15 ans. Champagne !!! Le chiffre d’affaires est de 510 millions d’euros contre 500 millions d‘euros l’année précédente.

Que lit t’on ?

Les mangas sont les moteurs du marché de la BD. Plus d’un album sur trois vendus est un manga. La part de marché est de 38% avec une progression de 11%. C’est colossal. Il fort probable que les ventes de mangas en 2019 vont s’intensifier car
Rumiko Takahashi est la lauréate du Grand Prix du Festival Internationale de la BD d’Angoulême.

Les BD de genres (sciences fictions…) occupent la seconde place (part de marché de 31%) avec une baisse des ventes de 2%

Les BD jeunesse représentent près d’un quart des ventes.  

Les Comics représentent les 6% restant. Les supers héros ont boosté les ventes de 5%.

Quand achète t’on nos BD ?

Deux périodes boostent les ventes. L’été (vive les vacances). Qui n’a jamais lu de BD en vacances chez Papi et Mamie ? Ainsi l’été 2018 particulièrement chaud a connu une progression de 13%.

Le mois de décembre permet aux professionnels du livre de bien finir l’année. Les BD ont été nombreuses cette année sous le sapin car les achats sur le dernier mois de l’année ont bondi de 5% par rapport à 2017.

Le Top 5 des ventes de BD en 2018

1/ Lucky Luke : un cow boy à Paris (319 000 albums)

2/Blake et et Mortimer : La vallée des immortelles (281 000 albums).

3/L’arabe du futur : une jeunesse au Moyen Orient (217 000 albums)

4/Dans la combi de Thomas Pesquet (164 000 albums).

5/Les vieux fourneaux : bons pour l’asile (157 000 albums)

L’infographie ci-dessous résume l’article.

 

L'histoire et le business de la BD
L’histoire et le business de la BD

Et vous, quelles sont vos BD préférées ? Combien en achetez-vous par an ?

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégies commerciales éthiques

Les origines et business de la galette des rois

Vous allez surement partager une galette des rois ce mois ci mais connaissez ses origines et le poids économique de cette tradition? Comment cette fête a traversé les siècles? Comment a t’elle évolué?

L’histoire de la galette des Rois

L’épiphanie

L’épiphanie est la commémoration de la visite des rois mages (Melchior, Gaspard et Balthazar) à l’enfant Jésus né 12 jours auparavant. Ils ont été guidé par l’étoile la plus brillante : l’étoile du Berger. Ils offrirent de la myrrhe, de l’encens et de l’or. La date correspondant 12 jours après Noel est
donc le 6 Janvier mais elle ne tombe pas toujours un dimanche et n’est pas un jour chômé. Il a donc été décidé de fêter les rois le premier dimanche de Janvier. La date fluctue donc du 2 au 8 Janvier. Cette année c’est le 6 Janvier.

La galette des Rois

Les Romains

Les origines du partage d’un gâteau remonterait à l’époque romaine. En effet ils fêtaient les Saturnales en honneur à Saturne. Pendant sept jours chacun faisait ce qu’il voulait dont le fait de donner des gâteaux à ses amis. Pendant une journée les maîtres et esclaves étaient sur un pied d’égalité en mangeant à une même table. Un roi était élu. Il pouvait réaliser ce qu’il voulait et donner des gages.

L’ancien Empire

Sous l’Ancien Empire on l’appela le « gâteau des Rois » car il était offert au moment du paiement de sa redevance et il fallait en offrir à son seigneur.

Les XIII ème et XIV ème siècle

Se serait à cette époque que la tradition du partage et d’envoyer le plus jeune enfant (l’innocent) sous la table pour répartir les parts apparut.

Le XVI ème siècle

A cette époque les boulangers et pâtissiers s’adonnaient à une guerre féroce sur le gâteau des rois. Chacun voulait le monopole de ce business. Le roi François Ier accorda le droit aux pâtissiers. Les boulangers déçus et mécontents contournèrent l’interdiction en offrant des galettes à leurs clients.

Et la fève?

L’histoire de la fève remonte au XIV ème siècle à Besançon lorsque des moines élisaient leur chef de chapitre en insérant une pièce d’or dans un morceau de pain. Avec le temps ils remplacèrent le pain par une couronne de brioche et la pièce d’or par une fève. Petit à petit cette pratique s’est étendue à l’ensemble de la société.

Le Business :

L’épiphanie est une tradition qui se perpétue puisqu’en 2017 les Français ont acheté plus de 32 millions de ce désert soit près d’un dessert pour 2 habitants. Le chiffre d’affaires tous canaux de distributions confondus (boulangeries, pâtisseries, supermarchés, hypermarchés, restaurants…) était de 332 millions d’euros.

Qu’achetons nous?

La frangipane est la reine de l’Épiphanie car elle représente 80% des gâteaux vendus pour l’occasion. Très loin derrière arrive la brioche des rois avec 16% des ventes. Les 4 % restants sont les autres galettes au chocolat, aux pommes…)

Près de 78% de nos achats se portent sur des produits congelés soit 25 millions était des galettes industrielles pour seulement 7 millions de galettes artisanales.

Quelle marge?

En boulangerie elle atteint en moyenne 10,50 € par dessert. La marge des grandes surfaces est proche d’un euro.

La fève

95% des fèves proviennent du Vietnam et de Chine. Leur prix moyen est de 0,60€.

 

A présent vous connaissez l’histoire et le business de l’épiphanie et de ses desserts.

Allez vous la fêter?

Etes vous frangipane ou galette briochée?

 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégies commerciales éthiques

Le business des chrysanthèmes

Le business des chrysanthèmes

Les chrysanthèmes sont les stars des cimetières à la Toussaint. Les chrysanthèmes apportent couleurs et gaieté dans les cimetières en ce début d’automne. Comment se porte le business de cette fleur emblématique? Avant de le comprendre revenons sur son histoire. 

L’histoire des chrysanthèmes : 

La fleur est originaire de Chine. Elle a été importé en France au XVI ème siècle.Son succès fut phénoménal puisque qu’on dénombre à présent plus de centaines variétés de cette fleur dû aux nombreuses hybridations qui ont été réalisées suite à sa découverte. En 1789, le navigateur marseillais Pierre Blancard trouve des descriptions de la fleur en Hollande. 

L’utilisation des chrysanthèmes : 

Au Japon : 

Au pays du Soleil Levant la symbolique de cette plante est complètement différente puisque 

– Le sceau impérial :

Considérée comme la plus noble des fleurs, l’Empereur du Japon utilise cette fleur comme symbole depuis la période dekamakura (1185 à 1333 ap. J.-C.). Ce fut l’empereur  Go-Toba(1179/1184 à 1198/1239 ) qui l’utilisa le premier. Bien que cet emblème n’est plus d’existence officielle depuis la constitution de 1947, il continue à être largement utilisé. Le chrysanthème impérial existe sous 2 formes.

– L’insigne administratif :

Non reconnu officiellement comme emblème national, le chrysanthème à 16 pétales simples figure sur de nombreux document administratif (passeports…), les badges des membres de la Diète ou encore dans les ambassades japonaises.

Le chrysanthème est un élément important des décorations japonaises (Kunshô). Il existe ainsi depuis 1876 un « Ordre du Chrysanthème » (Kikuka-shô ou Kikka-shô). Cette décoration au ruban rouge et violet, récompensant les services rendus à la patrie, est la plus haute distinction existante.

 – L’insigne religieux :

Le shintô et le pouvoir impérial ayant eu d’étroite relation les sanctuaires shintô reçurent l’autorisation d’utiliser le chrysanthème. Il est donc encore possible aujourd’hui de le voir frapper sur certains édifices religieux. Le chrysanthème figure ainsi sur les portes du sanctuaire yasukuni de Tôkyô. 

– Le festival du chrysanthème : 

Depuis l’ère Edo (1603 à 1868 ap. J.-C.) le neuvième mois de chaque année, la fleur de chrysanthème est à l’honneur. Le mois de septembre est ainsi dénommé mois du chrysanthème (« kiku-zuki »). Au neuvième jour du mois de septembre des fêtes sont organisées dans tout le japon, des expositions de chrysanthèmes sont mises en places et des petites poupées (« kiku-Ningyô« ) sont exposées. Ces festivals de chrysanthèmes sont nommés « Kikka no En« , ou  « Kikku no Sekku« .

En France :

Cette fleur est associée au deuil et à la Toussaint.  «Pour les catholiques, fleurir les tombes est un acte qui exprime la résurrection des morts», indique le père Antoine de Vienne, vicaire à Saint-Christophe de Javel à Paris.«Les Français achètent 23,5 millions de pots de chrysanthèmes par an pour un montant de 172,4 millions d’euros», selon les résultats du panel TNS Sofres, pour le compte de FranceAgriMer. 

 

 

 Les chrysanthèmes
Les chrysanthèmes

 Les ventes en France : 

D’année en année la production de chrysanthèmes français s’amenuise. Elle reste concentrée sur la partie Nord de la France.  Seuls 19% des foyers français pratique la tradition du fleurissement des tombes à la Toussaint.  Où achète t on les chrysanthèmes? La grande distribution arrive en tête avec 25 % des ventes, suivie par les fleuristes et les ventes chez le producteur (20 % chacun), les jardineries (14 %), les coopératives agricoles et Lisas (7 %), les marchés et foires (6 %) et les magasins de bricolage (4%). Restent 4 % que se partagent « d’autres lieux de vente ». Ces achats représentent près de 23 millions de pots soit près de 173 millions d’euros. 

Pourquoi la demande est en baisse? 

Les causes : 

Plusieurs causes expliquent cette situation. En effet : 

– Mono utilisation : 

En France, la fleur n’est associée qu’au deuil et à la Toussaint. 94% des ventes sont font lors de la semaine du 1er Novembre. Les ventes sont donc liées à la ferveur des pratiquants catholiques. Les acteurs de la filiere du chrysanthème n’ont pas réussi à diversifier son emploi (pharmacie, cuisine…). 

– Tradition vieillissante :

La pratique du fleurissement des tombes s’estompe car les églises se vident. Les pratiquants sont donc moins nombreux. 

– La concurrence d’autres fleurs : 

Certes les chrysanthèmes représentent 75% des fleurs qui fleurissent les cimetières à l’occasion de la Toussaint. Mais les cyclamen, bruyères, gerbora… grignotent petit à petit des parts de marchés. 

– L’évolution des pratiques de crémation : 

Le développement du nombre de crémation induit une baisse du nombre de vente de  chrysanthème. En effet de nombreuses communes refusent le fleurissement des colombariums par manque de place. 

Les tentatives pour booster les ventes : 

Face à la conjoncture baissière les professionnels des chrysanthèmes ont tenté plusieurs actions : 

– Compositions florales : 

Afin que les  producteurs continuent de produire pour la Toussaint,  beaucoup ont opté pour la culture de plantes variées pour assemblages et de contenants prêt à poser, tel que balconnières et coupes a régulièrement augmenté pour répondre à la demande. 

– Evolution des plantes : 

Les producteurs essaient de diversifier leur offre en proposant des chrysanthèmes bicolores. La taille des plantes est plus variée car nous trouvons des petites plantes et des grandes. Ainsi les producteurs s’adaptent à tous les budgets.  Les contenants évoluent pour tenter de séduire les jeunes générations. 

 

Et vous,  achetez vous des chrysanthèmes? 

 

 

La Rose Des Ventes 

Cabinet de Conseil en stratégie commerciale éthique. 

 

 

 

 

Les ingrédients du succès de Fortnite

Comment le jeu FORTNITE fait la fortune de l’éditeur de jeux vidéos EPIC GAMES?  Ce jeu est un réel raz de marée planétaire. Actuellement plus de 50 millions de joueurs s’y adonnent régulièrement. Comment est ce possible? Quels ingrédients de cette réussite pouvons nous adapter à nos entreprises?

FORTNITE c’est quoi?

Si vous êtes n’êtes pas joueur et sans enfant de plus de 6 ans vous avez pu passer à travers. Il s’agit d’un jeu vidéo en ligne gratuit. Le principe : vous êtes 100 joueurs au démarrage de la partie et vous devez être le dernier survivant sur une île.

Quels sont les ingrédients du succès ?

Accessibilité :

Ce jeu est disponible partout. Vous pouvez y jouer sur votre ordinateur, sur votre smartphone, sur votre tablette et sur les consoles. Pour vous donner la mesure du phénomène : l’application a engendré plus de 15 millions de dollars de revenus. Début avril l’entreprise a généré plus de 6,4 millions de dollars en une semaine.

Facilité à utiliser :

Le second ingrédient est la facilité d’utilisation. La majorité des joueurs vous l’avoueront : c’est un jeu très facile à jouer. Inutile de passer des heures sur des tutos. Dès la première partie vous l’ avez en main. Les fonctions sont intuitives. C’est un ingrédient adaptable à toutes les entreprises de tous les secteurs d’activités. Vos prospects doivent facilement vous identifier et utiliser vos solutions. Et oui nous sommes fainéants.Plus c’est simple et plus on l’utilise.  En outre ce jeu ne nécessite pas d’équipement informatique spécifique. Tout le monde peut y jouer avec son matériel et de n’importe où.

Universalité :

C’est un jeu qui se joue de la cour de récréation à la retraite.  Ce jeu intéresse tous les âges. Lors d’une partie vous pouvez avoir un écolier en face de vous et à la partie suivante vous affrontez un quadra. Toutes les générations se mélangent parfaitement bien.

Equitable :

Proposer un bien ou un service de manière équitable est un ingrédient de réussite. En effet, que vous y jouez depuis 20 minutes ou 5 heures au début de chaque partie vous avez la même chance de gagner. C’est votre talent qui fera la différence.

Gratuit :

Aussi surprenant que cela puisse paraître l’éditeur du jeu engrange des bénéfices colossaux en distribuant un jeu gratuit. Comment fait il?  Il propose la PERSONNALISATION de son joueur grâce à la boutique en ligne. Ce n’est que vestimentaire ou artistique. Les armes restent identiques pour tous les joueurs.Le fait de payer ne vous permettra pas d’avoir un bazooka alors que vos adversaires n’ont qu’une mitraillette. C’est réellement un jeu équitable.  La disponibilité immédiate et la sécurisation du paiement en ligne favorisent l’achat compulsif. Le joueur n’est pas sollicité par d’incessantes publicités pour des options ou produits dérivés.

Viralité :

Un ingrédient supplémentaire à son succès est la rivalité. Le nombre de pages et groupes dédiés à ce jeu explose. Les joueurs aiment partager leurs chorégraphies. Les joueurs sans s’en rendre compte sont devenus de réels prescripteurs et commerciaux d’EPIC GAMES.

Evolution :

Afin de ne pas lasser le public l’éditeur met en ligne de régulières et nombreuses mises à jour. Le public est donc motivé à revenir jouer et surtout arriver à être le dernier survivant sur l’île.

Selon moi voici les  7 ingrédients qui font le succès de ce jeu. Bien sur le 8 ème est la qualité du jeu. Si le jeu serait horrible peu de joueurs y passeraient leurs journées. Ces clés sont exportables à n’importe quel produit ou service. Une stratégie commerciale est un peu comme une recette d’un gâteau trop d’un ingrédient peut faire rater le désert.  Personnellement je ne suis adepte du 100% gratuit car le prospect permet la valeur du travail fournit. En revanche je conçois l’utilisation d’une petite dose de gratuit (par exemple en réalisant des webinaires, des séances de questions réponses… ). Je suis convaincue que si vous proposez un produit ou un service accessible, facile, universel, équitable, évolutif que vous propagez sur les réseaux sociaux vous réussirez. Vous serez le nouveau FORTNITE de votre secteur d’activité. Bien sur pour la création de votre stratégie commerciale personnalisée et l’accompagnement dans sa mise en place La Rose Des Ventes est à vos cotés. Veuillez trouver ci-joint l’infographie qui résume l’article.

les ingrédients du succès de Fortnite

Et vous, quels sont les secrets de votre réussite commerciale?

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégies commerciales éthiques.