Comment aménager un magasin?

amenager local

Temps de lecture : 4 minutes

Après avoir vu choisi votre local et avoir aménagé votre vitrine voyons aujourd’hui comment agrémenter l’intérieur. Quelles sont les astuces pour améliorer l’expérience client? Comment garder un bon souvenir de votre entreprise? Comment donner envie de revenir? L’article vous donne toutes les astuces.

Trop de marchandise :

Tout d’abord veillez à aérer votre magasin. Certes vous souhaitez mettre un maximum de produits à disposition de vos clients pour qu’ils puissent voir l’étendue de votre assortiment. Cette pratique vous limite les pertes de temps liées au réassort. En outre elle permet des achats coups de cœur. En revanche trop de marchandise tue les marchandises.

Rangement :

La première impression qu’aura votre client est l’aspect rangé de votre magasin. S’il est ainsi il aura envie de le visiter. En revanche si les cartons et marchandises sont pèle mêle il n’aura pas envie de faire l’effort de chercher la perle rare. C’est dommage.

La propreté :

Tout comme le rangement la propreté des vitrines et du magasin incite à rentrer ou non. Avez vous envie de manger dans un restaurant si la vaisselle est sale? Petite astuce : faites toujours le ménage en fin de journée et non le matin avant l’ouverture car les piétons de la soirée risquent de voir un magasin sale. La mauvaise publicité pourrait être très rapide.

La circulation : 

Après avoir vu les aspects de propreté penchons nous sur la circulation. Elle doit être aisée afin que votre clientèle puisse

– trouver aisément les marchandises,

– prendre le recul nécessaire pour comparer, choisir,

– circuler en fauteuil roulant.

Et oui votre magasin doit être accessible pour tout le monde. Malheureusement ce n’est pas le cas de tous les établissements. Ceux qui réalisent les aménagements seront récompensés car les personnes à mobilité réduite recherchent désespérément les établissements adaptés .

La lumière : 

Nous l’avions évoqué pour l’aménagement de votre vitrine mais la lumière est également importante dans le magasin pour :

– signaler l’ouverture de l’établissement,

– mettre en avant la marchandise,

– créer l’ambiance du magasin.

Il est possible de créer des ambiances différentes entre l’été est l’hiver. Pour cela nous utilisons des lumières blanches plus froides  pour l’été pour indiquer la fraîcheur. A contrario l’hiver nous favoriserons un chaud pour apporter une atmosphère chaleureuse.

– favoriser les achats.

Les spots ou projecteurs concentrent la lumière sur les produits phares. Grâce aux leds il est possible d’éclairer l’intérieur du mobilier de présentation à moindre coûts.

Veillez à bien choisir les nuances de l’éclairage car les couleurs peuvent modifier la perception des produits. Soyez très vigilent si vous vendez des cosmétiques, du textile, des peintures…).

Les odeurs :

La diffusion de bonnes odeurs contribue au bien être dans votre établissement, à l’expérience clients. En quoi le marketing olfactif est-il déterminant? La diffusion de flagrance constitue l’identification de votre entreprise comme votre logo, la tenue vestimentaire de votre équipe. Pour cela des entreprises spécialisées créent votre identité olfactive en créant un parfum d’ambiance sur mesure pour votre entreprise. Ces molécules parfumées influencent de manière positive l’humeur de vos clients et favorise les achats. Les boulangers ont recours à cette technique depuis des années pour attirer le chaland. 

La musique : 

L’ambiance sonore est répandue dans la majorité des magasins. Elle a une réelle vertue apaisante. Des études ont démontré que les clients passaient plus de temps dans les magasins ayant un fond sonore. Le chiffre d’affaires progresse également. 

Les marches : 

Soyez attentif aux marches dans votre entreprise que se soit pour le bien être et la sécurité de vos salariés mais aussi pour vos clients. Une personne qui se fracasse la clavicule  gardera une expérience clients particulière.  Et si vous profitez des marches pour démarquer des zones distinctes de votre entreprise. Il pourrait s’agir d’un point  discussion à l’écart, d’un segment de gamme…

Affichage : 

Il doit être présent et non omniprésent. Rappelez vous trop de communication tue la communication. N’hésitez pas à communiquer sur les offres du moment si vous avez une politique tarifaire agressive.  Sinon vous pouvez présenter votre programme de fidélité afin d’inciter aux achats complémentaires. En outre, vous pouvez également mettre en lumière votre programme de parrainage afin que vos clients prospectent pour vous de nouveaux clients.  

L’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite :

Nous l’avons évoqué tout à l’heure dans le paragraphe sur la circulation. L’accessibilité ne se limite pas qu’à cela puisqu’elle regroupe également l’accès à l’entreprise mais aussi aux cabines d’essayage si vous en disposez, aux  toilettes et la caisse. Cette dernière doit reprendre les caractéristiques suivantes afin qu’une personne en fauteuil roulant puisse régler ses achats confortablement. 

caisse pour PMR

La digitalisation :

Toujours dans un but d’amélioration de l’expérience clients nous vous suggérons de matérialiser une caisse pour les achats en magasin et une seconde pour ceux réserver au click n’ collecte. Cette pratique se développe de plus en plus. Elle ne concurrence pas les achats en magasin mais les booste car le panier moyen est majoré de 30%. Une preuve supplémentaire que le digital n’est pas un concurrent aux magasins physiques mais doit être un allié. 

Comme vous avez l’habitude l’infographie ci-dessous résume l’article.

Infographie : comment aménager un magasin?

Et vous comment avez-vous aménager votre espace? 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique. 

 

Comment aménager votre vitrine?

Comment créer une vitrine?

Temps de lecture : 5 minutes

Ça y est vous avez trouvé votre local grâce aux astuces de l’article précédent : il ne vous reste plus qu’à l’aménager et créer votre vitrine. Mais comment faire? Pourquoi est-ce si important de travailler avec soin sa vitrine? Votre devanture joue un triple rôle. Tout d’abord elle permet de mettre en avant les nouveautés. Ensuite elle doit attirer les clients. Bref elle est un réel pourvoyeur de chiffre d’affaires. Elle n’est absolument pas un détail à négliger. Quelles sont les réflexions à mener avant de réaliser une vitrine? Comment la créer? L’article vous donne toutes ces clés

Réflexions antérieures : 

Avant de partir tête baissée, posez vous pour mener une stratégie professionnelle. Quels sont les points à approfondir?

Réflexions sur votre cible : 

Votre vitrine est votre moyen de communiquer vers l’extérieur. Pour cela vous devez savoir à qui vous souhaitez parler. Vous devez identifier le profil de votre clientèle. En effet vous ne vous adresserez pas de la même manière à des jeunes ou des seniors, à des passionnés ou des novices… Dans le cadre d’une ouverture de magasin vous trouverez le portrait robot de votre clientèle dans votre stratégie commerciale. Sinon vous devez connaître les similitudes de vos clients en terme d’âge, de sexe, de CSP, de lieu de vie, de passions…). Ces informations vous aideront pour créer des mises en scènes dans lesquelles les clients pourront s’identifier. Par exemple si vous vendez des produits végans ne mettez pas en lumière un boucher.

Le plan de vitrine : 

Il ne s’agit pas du plan de votre architecte mais de votre planning de vitrine. En effet vous devez la refaire tous les quinze jours. Pourquoi le refaire si souvent? Pour susciter l’intérêt, donner envie de pousser la porte. En effet si la devanture est toujours la même les passants, les automobilistes ne remarqueront plus votre magasin. Comment être inspiré en permanence?  Ce n’est pas facile d’avoir toujours des idées originales. Pas de panique je vous donne des outils pour anticiper. Le premier est un calendrier.

Le calendrier : 

En effet il vous permettra d’identifier les fêtes incontournables à votre activité. Il pourra s’agir des fêtes :

– du 1er Mai,

–  des Mères,

– des Pères,

– des Grands- Pères,

–  des Grands-Mères,

– Halloween,

– Noel,

– Pâques,

– …

Les fleuristes l’utilisent quotidiennement pour annoncer la saint du jour. Ainsi cette technique  rappelle aux amoureux d’offrir un bouquet à sa moitié…

Le calendrier vous permet également de suivre les saisons : jardinage au printemps, piscine et barbecue l’été…

Les marronniers : 

En complément du calendrier vous pouvez également utiliser les marronniers. ils vous indiqueront les manifestations incontournables (les festivals, les tournois de sports…), les journées mondiales. Toutes ces dates peuvent avoir un rapport avec votre activité et seront sources d’inspiration pour vos vitrines.

A présent vous savez à qui vous adresser et quels thèmes aborder, il ne vous reste plus qu’à créer la vitrine.

Comment construire la vitrine? 

Le champ de vision 

La construction de votre vitrine doit prendre en compte le champ de vision. L’œil des passants se fixe sur le point focal à 1,5m du sol dans un diamètre de 80 cm à 1 m. Cette zone est la plus vue de votre espace. Les produits à mettre en valeur doivent être dans cette aire.  Vous devez également intégrer le déplacement du regard. Naturellement il va de la droite à la gauche.

La pyramide : 

Après avoir défini la zone d’intérêt du champ de vision analysons la mise en scène de la vitrine. Afin de garantir un effet de volume nous vous conseillons une  disposition des éléments en pyramide. Prévoyez un nombre impair des éléments pour éviter les effets miroir. 

La mise en scène : 

Afin de faciliter la projection de l’utilisation des biens en vitrine, mettez-les en scène pour montrer les avantages de celui ci. La connaissance de votre cible, de votre clientèle vous facilitera cet exercice.

Les couleurs : 

Le pouvoir des couleurs existe pour nos vêtements il a également un rôle sur les vitrines. En effet inconsciemment les couleurs froides (bleu, le vert) représentent le sérieux, la rigueur. Le bleu situé en hauteur donne une impression de clarté, de légèreté. Le noir réhausse toutes les couleurs. En revanche le blanc ternit les teintes.  Nous vous conseillons d’utiliser le rouge en bas afin que l’œil ne se focalise pas que sur lui.  Afin de garder une cohérence du regard nous vous conseillons d’utiliser que 3 couleurs maximales.

La lumière : 

Les objets bien positionnés en vitrine seront sublimés par l’éclairage. En effet la lumière va mettre en avant les couleurs. Le système d’éclairage ne doit pas être orienté directement sur les produits mais il doit créer une atmosphère.

Traverser la rue : 

Avant de finaliser votre vitrine, prenez du recul. Pour cela sortez du magasin et regardez le depuis le trottoir opposé. Ainsi vérifiez que les produits mis en scène soient visibles. La vitrine vous donne t’elle envie de pousser la porte de votre magasin? Si la réponse est oui c’est gagné sinon peaufinez la jusqu’à votre satisfaction. 

Les principales erreurs : 

Les consommateurs peuvent constater les manquements suivants qui malheureusement les empêchent de rentrer dans le commerce.

Vitrine trop chargée : 

Trop de commerçants pensent qu’ils doivent montrer aux prospects un échantillon le plus précis de leur offre. Malheureusement pour eux une vitrine est un canal de communication. En communication l’adage trop d’informations tue l’information. Trop de produits tue la vitrine.

Trop de couleurs : 

Tout comme une quantité abondante est un frein, trop de couleurs fait mal aux yeux. Cette exubérance n’incite pas à découvrir la totalité de la gamme.

 Vitrine sale : 

La propreté de la vitrine est un signe extérieur de votre professionnalisme. Il est capital de soigner la propreté de votre établissement. Votre magasin est comme un restaurant. Nous n’avons pas envie de manger dans un lieu sale, nous n’avons pas envie de pousser la porte d’un magasin ayant une vitrine sale.

Hors thème : 

Il est important de respecter le thème de votre vitrine sinon vous risquez de perdre la compréhension de vos prospects. En effet vous n’auriez pas idée d’exposer une combinaison de ski à proximité d’un maillot de bain. Avant de finaliser votre travail vérifier bien la cohérence et le rôle de chaque objet. Vous éviterez ainsi les anachronismes et surcharge inutile.

Comment mettre en avant votre vitrine? 

Ça y est votre vitrine est enfin finalisée : il ne vous reste plus qu’à la mettre en avant. Mais comment faire?

L’éclairage extérieur : 

En complément de celui de l’intérieur n’hésitez pas à mettre en place un éclairage extérieur afin d’attirer encore plus l’œil. Cette astuce est valable pour les vitrines le long des routes où circulent des voitures mais aussi des piétons. En effet des logements sont à proximité de votre magasin. La réglementation impose l’arrêt des lumières une heure après la fermeture de l’établissement et jusqu’à 7 heures ou une heure avant l’ouverture si vous ouvrez avant 7H. L’enseigne doit être éteinte entre 1H et 6H. 

Les réseaux sociaux et site internet : 

N’hésitez pas à relayez le changement de vitrine sur vos réseaux sociaux et site internet. Cette actualité peut être mise en parallèle avec des animations spécifiques dans le magasin. Vos clients sont multicanaux : vous devez  communiquer là où ils sont. Leur bonne connaissance vous permettra de cibler les bons réseaux sociaux. 

Le bilan 

Comme toutes les actions que vous mettez en place il est nécessaire de mesurer leur efficacité. Pour cela je vous conseille de mettre en place un tableau de bord de suivi de l’activité en fonction des vitrines. Afin de le construire je vous conseille d’analyser principalement : 

 – le taux de rotation des produits, 

 – le chiffre d’affaires, 

 – la marge,

 – le nombre de clients entrant dans le magasin

Pour résumer l’article je vous propose l’infographie ci-dessous. 

Comment construire une vitrine?

Voici mes astuces pour construire une vitrine attractive, et vous quelles sont les vôtres? Si vous rencontrer des difficultés je me tiens à votre disposition pour vous aider. 

 

La Rose Des Ventes 

Cabinet de conseil en stratégie commerciale. 

 

Les origines et le business du marathon de Paris

marathon de paris

Temps de lecture : 4 minutes

Dans quelques jours va se dérouler le marathon de Paris. C’est le second marathon au niveau mondial en nombre d’arrivants après celui de New York. Comment est né cet événement sportif et quels sont les secrets de l’organisateur pour qu’il soit aussi rentable? Quel est son avenir? 

Les origines du marathon

 Vous allez me dire c’est facile c’est la distance  parcourue par le messager Philippidès entre Marathon et Athènes pour annoncer la victoire des Grecs contre les Perses en 490 avant Jésus Christ. Or le pauvre porteur de nouvelles mourra après avoir délivré son message et parcouru 40 km. C’est effectivement la genèse. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. 

Le 19 Juillet 1896 a lieu le premier marathon de Paris organisé par Le Petit Journal de Paris. Il se déroule quelques mois après les premiers Jeux Olympiques modernes. Le tracé relie Paris à Conflans. La course de 40 Km est remportée par le britannique Len HURST en 2H30 devant 190 participants.

Depuis les Jeux Olympiques de Londres de 1908 et un caprice royal la distance passe  de 40 km à 42 Km 195. Mais pourquoi? Ce n’était pas assez long? Avec un tracé de 40 Km soit 26 miles les coureurs ne s’arrêtaient pas devant la loge royale. Qu’à cela tienne les organisateurs ont rallongé le parcours de 0,2 miles pour satisfaire le Roi Edouard VII. La nouvelle distance devient la norme.

Le business du marathon de Paris 

Depuis 1998 ASO (Amaury Sport Organisation) gère la manifestation et en a fait un événement très rentable. En effet le chiffre d’affaires de l’édition 2018 est estimé à 7 millions d’euros pour une marge brute avant impôt de 30% Quels sont les secrets de cette réussite?

Evènement populaire :  

Le marathon profite de l’engouement du running en France car 5 à 6 millions de Français courent au moins une fois par semaine. La participation ne cesse de croître car ils étaient près de 55 000 participants lors de la précédente édition. En outre, la participation est ouverte aux coureurs professionnels et amateurs. Le coureur du dimanche côtoie ses idoles.

Frais accessibles : 

Malgré le doublement des frais d’inscription en 10 ans, le marathon parisien est très compétitif par rapport à ces concurrents internationaux. Il faut débourser 100€ à Paris contre 300€ à New York.  Cette politique de prix abordable permet à ASO d’engranger près de 5 millions d’euros.

Un Marathon cosmopolitain : 

Le Marathon de Paris s’ouvre aux coureurs du monde entier. Plus de 145 nationalités se côtoient dans l’effort. Comment est ce possible? ASO met en place tout au long de l’année une campagne de communication rodée et ciblée. Pour cela elle

      • envoie des mails et newsletters aux participants des éditions précédentes,
      • réalise des communications sur Facebook,
      • expose sur les salons spécialisés,
      • est présente sur les autres marathons internationaux

Les Français  représentent  68% des inscrits, puis les Britanniques et les Américains. Il y a même des Australiens qui viennent spécifiquement pour l’événement.

Le Salon du running : 

ASO est également l’organisateur du salon du running qui a lieu du 11 au 13 Avril. Les coureurs doivent le traverser pour obtenir leur dossard. Forcément les fournisseurs le savent et se pressent pour exposer leurs chaussures, vêtements, ou montres compteurs… Le bénéfice pour ASO est estimé à plus de 500 000€.

Le Sponsoring :

Cette astuce de communication que je vous avez expliqué dans l‘article fonctionne parfaitement pour ASO. En effet il a signé un contrat de naming pour baptiser la manifestation « SCHNEIDER ELECTRIC MARATHON DE PARIS ». L’équipementier verse tous les ans depuis 2013 près d’un million d’euros. Olivier COLLIGNON le responsable marketing de SCHNEIDER  estime que « cela nous a permis de booster notre notoriété vis à vis du grand public et de renforcer le lien avec nos partenaires distributeurs et installateurs à qui nous offrons 4 000 dossards. »

ASICS verserait 500 000€ pour être le partenaire majeur. Arnaud LEROUX responsable marketing de l’Europe du Sud d’ASICS pense que  » le marathon de Paris est une magnifique  vitrine pour communiquer auprès d’une cible ultra qualifiée ».

Le sponsoring s’exerce également par les dons pour le ravitaillement. En effet :

      • Les BANANES DE GUADELOUPE ET MARTINIQUE prennent en charge les 20T de bananes consommées le long du parcours,
      • VITTEL fournit  près de 580 000 bouteilles,

les bénévoles vont distribuer 16T d’orange, 2T de fruits secs et 2,5T de sucre.

Les récompenses : 

Contrairement à ses concurrents internationaux qui reversent des sommes astronomiques aux vainqueurs l’ASO dépensent que des centaines de milliers d’euros. Cette démarche n’est pas qu’économique : elle traduit sa volonté de rester un événement populaire.

Comment ASO peut encore développer le marathon? 

ASO devient victime de son succès et ne peut gère accueillir plus de coureurs pour leur assurer un marathon confortable et sécuritaire.

Augmenter les prix des dossards limiterait la popularité de la manifestation. Ce n’est donc pas envisageable.

Mais que faire pour améliorer son chiffre d’affaires quand on ne peut pas augmenter le nombre de clients ni le prix de vente? De nombreux entrepreneurs et responsables marketing se grattent la tête pour résoudre l’équation. ASO l’a résolu en proposant des services complémentaires. En effet ils proposent à partir de cette année une offre packagée pour les coureurs chinois. Il leurs est possible de réserver leur chambre d’hôtel et repas ainsi que le dossard. ASO propose une offre clé en main. Ils ont raison car trouvé une chambre d’hôtel dans la capitale ce week-end est un vrai casse tête. Cette stratégie du all inclusive peut s’appliquer à de nombreux secteurs. Les entreprises du tourisme le font depuis des années. Et vous, l’avez vous envisagé?

 L’éthique : 

ASO a mis en place une démarche éthique et éco responsable. Son objectif est d’être une manifestation 0 déchet et 100% recyclée. Attention les sponsors devront peut-être faire un peu plus d’efforts écologiques  dans leurs process. Ce n’est pas certain que les plantations d’arbres de VITTEL du programme PUR PROJET  fassent le poids face à l’eau emprisonnée dans une membrane comestible et biodégrable de OOHO (détails dans l’article).  ASO souhaite organiser le premier marathon neutre en carbone.

Comme d’habitude l’infographie résume l’article. 

Les origines et business du marathon de Paris

Que pensez-vous de la politique d’ASO?

Quelles astuces pourriez-vous adapter à votre entreprise?

 

 

La Rose Des Ventes, 

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique

Comment choisir son local?

Comment choisir votre local?

Temps de lecture : 5 minutes

Sur le mois d’Avril je vous propose d’analyser en détail votre local. En effet quelque soit votre activité vous avez besoin d’un lieu pour l’exercer. Son emplacement est crucial pour le développement de votre entreprise. C’est pour cela qu’aujourd’hui nous nous penchons sur les éléments à analyser pour le choisir. La semaine prochaine nous apprendrons à l’aménager. Puis nous verrons comment fidéliser votre clientèle. Le choix de votre local se fera par la réponse à ces questions :

Que ferez vous dans votre local? 

C’est la première question à se poser. Quel est le but du local? Avez vous besoin d’un espace pour créer, pour fabriquer, pour travailler au bureau ou pour vendre? Ou bien souhaitez vous fabriquer sur place et vendre? La réponse à cette question est déterminante car elle va fixer le lieu de votre implantation.

Zone artisanale :

Si vous fabriquez des objets je vous conseille de vous installer dans une zone artisanale. Afin de garder de bonnes relations avec votre voisinage veillez  à respecter la réglementation sur le bruit. Pour rappel elle encadre l’émergence (différence entre le niveau sonore lors du fonctionnement de l’entreprise et le niveau sonore hors fonctionnement) en limite de propriété.  De 7H00 à 22H00 l’émergence doit être inférieure à 5 décibels. De 22H00 à 7HOO le niveau s’abaisse à 3 décibels.

Le centre ville : 

Si vous avez une activité marchande je vous conseille d’être présent en centre ville. Si votre activité est liée à la restauration, à l’habillement, au développement durable votre emplacement sera plutôt en centre ville.

Les centres commerciaux :

Si vous apportez une solution rapide (coiffure sans rendez-vous, fast-food…) je vous préconise plutôt les centres commerciaux. Si votre cible est masculine soyez à proximité de l’entrée principale. Les hommes parcourent une moyenne de 300 m dans un centre commercial. Si votre cible est féminine vous pouvez être positionné plus en retrait. Les femmes marchent en moyenne 500 m.

A domicile 

Selon votre activité, la taille de votre domicile et le P.L.U. de votre commune vous pouvez travailler à votre domicile. Je pense aux métiers de service en B to B (télésecrétariat, métiers de conseils..). Dans cet optique veillez à avoir une pièce dédiée à votre activité. Le plus difficile dans cette organisation est la gestion des temps. Attention à ne pas trop empiéter sur le temps dédié à votre famille.

Magasin éphémère : 

Il s’agit de magasin temporaire (de quelques jours à quelques mois). Selon le bail le magasin éphémère peut être tenu par une ou plusieurs entreprises. Cette option connait un essor depuis quelques années. Pourquoi? Les entrepreneurs locataires prennent un engagement et un risque limité en cas de ventes trop faibles. Ces boutiques éphémères se trouvent en centre ville et en zone commerciale. 

Après avoir défini une zone de travail en fonction de votre activité il vous faut choisir l’emplacement. Pour le cela les habitudes de consommation de vos prospects vont vous guider.

Les habitudes de consommation : 

En effet pour vendre il faut que votre local soit le chemin de vos prospects. Malheureusement nous manquons de temps pour visiter tous les recoins des villes et diverses zones artisanales et commerciales. C’est dommage car nous passons à côté de pépites !!! Pour clarifier mon propos si votre cible est la mère de famille privilégiez les centres commerciaux. Il y a de grandes chances qu’elles les fréquentent le samedi après midi. En revanche si votre cible a une démarche de développement durable elle fréquente les magasins de centre ville dans lesquels elle peut se rendre à pied.

Quels critères peuvent vous aider à choisir entre centre ville et centre commerciaux. ?

La tendance nationale est  au délaissement des centres villes pour les centres commerciaux car les parkings sont gratuits les produits vendus en G.M.S. sont réputés moins chers que les supérettes de centre villes. En outre le choix est plus vaste en hypermarché. Malgré cela la fréquentation des hypermarchés est en berne et les galeries marchandes se vident également. Où allez pour toucher sa cible? Il n’existe pas de solution toute faite.  La solution que je préconise c’est de connaître parfaitement les habitudes de votre cible pour pouvoir vous insérer dans son paysage quotidien. 

L’implantation : 

Le troisième critère après le choix en fonction de votre activité puis en fonction des habitudes de consommation de vos prospects est la qualité de l’implantation. Pour la mesurer vérifiez les aspects suivants : 

La fréquentation : 

Quelque soit l’emplacement vérifiez sa fréquentation à différentes heures de la journée et différents jours de la semaine. Le local est-il bien sur le parcours de vos prospects? N’hésitez pas venir et revenir à plusieurs reprises pour être certain. Vous pouvez aussi vous renseignez auprès de la mairie qui peut vous transmettre les statistiques de fréquentation. A défaut prenez conseil auprès de l’Office de Tourisme qui vous orientera sur les parcours des touristes. 

La visibilité : 

Certes la fréquentation est importante mais elle ne fait pas tout car votre local doit être visible. Pour cela privilégiez les intersections car votre exposition sera doublée. En outre pour améliorer votre visibilité favorisez les grandes vitrines. Plus elle sera grande plus les passants seront ce que vous vendez. 

La superficie : 

Estimez la taille de votre magasin en fonction de la longueur et la profondeur de votre gamme .  Il faut que vous puissiez rendre visible un maximum de produits à l’instant « t ». S’ils sont en réserve personne ne pensera à les acheter. Si la surface de vente est petite la superficie de réserve doit être importante pour réapprovisionner régulièrement. Attention il n’est  pas conseillé de le faire lorsque le magasin est bondé.

La luminosité : 

Idéalement privilégiez un emplacement le plus lumineux possible. Cette astuce est valable quelque soit l’activité car cela rendra votre travail plus agréable. En outre le client sera rassuré car il n’y aura pas de variante de couleurs entre ce qu’il voit dans le magasin et à l’extérieur. Enfin vous réaliserez des économies d’électricité. C’est bon pour vous et c’est bon pour la planète. 

Le bail : 

Une fois le local trouvé il ne vous reste plus qu’à l’acheter ou le louer. Cette dernière alternative est à conseiller avant un achat afin de s’assurer de la   pertinence économique de votre projet. Il existe trois principaux baux de location :

le bail saisonnier: 

 Il s’agit d’une location pour une saison. Sa durée ne peut pas excéder 6 mois.  Il est adapté pour toutes les activités touristiques. 

Le bail précaire : 

Il est d’une durée d’un an généralement. Il est idéal pour lancer une activité pérenne en limitant les risques. Au delà de la période le locataire peut quitter le local ou le transformer en 3/6/9. 

Le 3/6/9 : 

Il s’agit de bail plus longue durée car il se renouvelle tous les 3 ans pour une durée totale de 9 ans. A l’issu de cette période le bail peut se répéter de la même manière. 

Comme d’habitude je vous partage l’infographie qui résume l’article. 

 

Infographie Comment choisir son local?

La Rose Des Ventes peut vous accompagner dans votre démarche de local comme je suis en train de le faire pour une cliente qui ouvre son magasin la semaine prochaine. Je lui ai trouvé l’emplacement, réalisé les démarches auprès de l’administration et recruté deux vendeuses. Je lui remets un magasin clé en main. 

Et vous pourquoi avez vous choisi votre local? Quels sont les éléments qui vous ont décidé? 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale 

 

Tourisme, écologie et éthique est ce possible?

Comment lier tourisme, écologie et éthique?

Temps de lecture : 4 minutes

Approfondissons notre réflexion sur votre préparation de votre saison estivale  en réfléchissant comment associer tourisme et écologie, éthique?Après avoir scruté comment  préparer votre entreprise et comment attirer les touristes je vous propose d’être plus écologique et éthique. En effet l’écologie prends une part de plus en plus importante dans notre société. En tant qu’entrepreneur du tourisme je vous conseille de d’avoir une démarche écologique pour valoriser votre métier et vous différencier de votre concurrence. La mise en lumière de votre éthique va accentuer votre différenciation. Mais comment faire? Faut-il tous proposer des cabanes dans les arbres? Non je vous propose plusieurs astuces pour les différents du tourisme.  

Politique de recyclage des déchets : 

Quelque soit votre activité vous avez tout intérêt à mettre en place une politique de recyclage et de réduction des déchets. Pour cela mettez en évidence des conteneurs compacteurs, des conteneurs dédiés. Ils doivent être à proximité des postes de travail de votre personnel et sur les lieux fréquentés par les touristes. Les poubelles ne sont plus à cacher mais à exhiber. Soyez fier de vos poubelles. N’hésitez pas à communiquer sur la valorisation de vos déchets

Politique de gestion de l’eau :

L’accès à l’eau devient et deviendra un enjeu majeur pour les années à venir. Quelque soit votre activité et votre implantation vous devez économiser l’eau.  Comment faire? Si vous avez accès aux toits n’hésitez pas à mettre en place des systèmes de récupération des eaux de pluies. En outre vous pouvez opter pour des économiseurs sur vos mitigeurs.

Eclairage :

Il en est de même pour gestion de l’éclairage. Des économies sont possibles. Pour cela revoyez votre système d’éclairage. Etes vous passez aux LED? Pour les soirées d’été si vous éclairiez l’extérieur de votre établissement avec des bougies? Bien entendu veillez à disposer de manière à ce qu’il n’ait pas de risque d’incendie. Vous allez ainsi créer une atmosphère différente de la journée et de celle de vos concurrents. En plus de la différenciation, vous allez être plus zen et vos clients aussi. En effet l’atmosphère d’un lieu a une incidence sur l’état d’esprit des personnes qui l’occupent. Pour l’intérieur, modifiez l’ambiance avec une lumière intérieure plus tamisée. Une lumière plus douce va ralentir le rythme de vos prospects et clients. Ils vont flâner plus longtemps.

Vos véhicules : 

Avez vous envisagé l’utilisation de véhicules électriques au détriment des moteurs thermiques. L’autonomie de ces premiers a considérablement progressé. Vos clients vous remercieront en terme de baisse des nuisances sonores et des odeurs. En effet il n’y a plus de pots d’échappement.

Lessive et produits d’entretiens écologiques :

Depuis de nombreuses années le groupe Accor a mis en place une campagne de sensibilisation de sa clientèle sur le respect de l’environnement. Pour cela il incite à réduire le nombre de lavage des serviettes de bain pour les clients qui séjournent plusieurs jours.  La groupe a été le premier dans l’hôtellerie à avoir un discours écologique et économique. Il a bénéficié de son avantage concurrentiel et a connu un gain de C.A. Depuis la mise en place de ce programme il l’a modifié pour devenir Actig Here Planet 21. Ainsi 50% de la note de blanchisserie économisée est reversée pour la plantation d’arbres dans les pays où se trouvent les hôtels. C’est une démarche économique, écologique et éthique. Même si vous n’êtes pas le groupe Accord ou dans l’hôtellerie vous pouvez vous en inspirez pour vos produits d’entretien.

Location à traction humaine :

Si vous êtes loueur n’hésitez pas à proposer des véhicules à pédales. Il s’agit des vélos mais pas que. Les Rosalies (véhicule à pédales pour 4 à 8 personnes) cartonnent depuis toujours à Saint Georges de Didonne (17). Le vélo est vraiment associé aux vacances que l’on soit à la mer, à la montagne ou à campagne.

Visite d’entreprise : 

Si vous êtes artisan, ou responsable d’une usine n’hésitez pas à ouvrir vos portes aux touristes. En effet c’est fini l’époque où l’on se dorait du matin au soir sur une serviette à la plage. Maintenant les touristes veulent comprendre la région où ils se trouvent et connaître  les fabrications locales. C’est ainsi que les Français redécouvrirons le savoir-faire national et le privilégieront dans leurs prochains achats. Pour les enfants n’ayez pas peur. Prévoyez un questionnaire adapté à leur âge, ou une chasse au trésor avec des indices déciminés le long du parcours. Ils vont adorés.  L’été dernier nous étions dans les Pyrénées et nous avons visité une centrale hydroélectrique. Sur le parking mes filles de 9 ans m’ont remercié pour la visite car elles étaient certaines de coller la maîtresse. Elles étaient persuadées qu’elle se ne sait pas comment on fabrique de l’électricité à partir de l’eau. En outre les touristes sauront expliquer comment sont fabriqués les souvenirs offerts à la belle-mère et à leurs amis.  Cela humanise les cadeaux avec des anecdotes personnelles.

Produits frais et locaux :

Que vus soyez restaurateur, traiteur ou commerçant privilégiez les produits frais et locaux. Suite aux différents scandales alimentaires la société demande vraiment à consommer des produits frais et locaux. Ne luttez pas contre cette vague car elle est profonde. Cette tendance va s’inscrire pour de nombreuses années. 

Je vous propose l’infographie ci-dessous pour résumer l’article. 

Comment allier tourisme écologie et éthique?
Comment allier tourisme écologie et éthique?

Une bonne adresse pour finir : Vaovert

Pour finir je vous  fais un petit cadeau. Je vous donne un tuyau que vous soyez professionnel du tourisme ou estivant. Si vous êtes propriétaire d’un hébergement éco-responsable ou si vous êtes un voyageur sensible à la Terre je vous suggère le site  de vaovert . En effet il permet de réserver son hébergement green sur la France. Les propriétaires ont tout intérêt à y être référencé car c’est LE site qui va leur apporter une visibilité ciblée. 

Je viens de vous donner mes principales astuces pour lier tourisme, écologie et éthique. Quelles sont les vôtres?

Si vous avez des difficultés  pour mettre en place cette stratégie contactez La Rose Des Ventes nous vous trouverons les solutions personnalisées et adaptées. 

 

La Rose Des Ventes 

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique. 

Comment attirer les touristes dans votre entreprise?

Comment attirer les touristes dans votre entreprise?

Temps de lecture : 4 minutes

En ce début de vacances, je vous propose de voir les différentes solutions pour attirer les touristes dans votre établissement. Comment capter cette clientèle éphémère? Comment lui faire franchir votre porte?

Site : 

En 2019 il est indispensable qu’une entreprise ait son site internet. En effet les touristes préparent de plus en plus leurs vacances grâce à Google. Ils connaissent bien la région avant d’avoir défait leurs valises. La digitalisation est omniprésente dans notre vie quotidienne. Votre entreprise doit être visible sur la toile. Savez vous qu’en 2017, 60% des commerçants qui ont fait faillite n’avaient pas de stratégie de digitalisation. C’est frappant, non? Avez-vous envie de vivre ou de mourir? C’est la seule question que vous devez vous poser. Les principaux points de vigilance de votre site sont :

      • responsive,
      • temps de chargement,
      • vidéo,
      • SEO,

Les réseaux sociaux : 

Les touristes sont comme vous : ils s’informent sur les sites internet et les réseaux sociaux. Vous devez donc être présent et actif sur Facebook, Instagram, Snapchat, Pinterest, Tweeter pour ne citer que les principaux.  Vous devez donc publier toute l’année car les vacanciers préparent leur séjour et s’informent au printemps sur les activités de leur lieu de villégiature. Comment faire pour communiquer sur un établissement fermé? Comment faire vivre un lieu fermé? Pas de panique je vous donne des astuces pratico- pratiques. Si vous souhaitez avoir une démarche professionnelle je vous conseille de construire un plan de communication en décidant d’un sujet par mois puis décliné en  sous-thème par semaine. Je vous suggère :

      • Octobre : les soldes,
      • Novembre : le choix de la nouvelle gamme,
      • Décembre: les projets de travaux d’aménagement,
      • Janvier : Les travaux,
      • Février : nouveaux supports de communication,
      • Mars : les nouveaux aménagements,
      • Avril : Prêt pour vous accueillir,
      • Mai : Astuces
      • Juin ; Mise en avant de l’établissement
      • Juillet/ Août : Fréquentation du magasin, zoom sur un produit par jour ou par semaine.

La seconde démarche est de publier au fil de votre actualité. 

Waze : 

Je vous conseille vivement d’être présent sur Waze car les touristes ne connaissent pas parfaitement la région et utilisent donc leur GPS. Si avant de se stationner, ils vous ont repéré sur le GPS ils feront l’effort de vous cherchez dans les ruelles du village, de la ville où vous êtes.

Les bâches publicitaires aériennes : 

Il s’agit des bâches publicitaires tractées par un avion. Qui n’a jamais vu ces petits avions qui font la publicité de parc d’attraction, de restaurants en étant sur la plage. La visibilité est bonne car les enfants montrent cette curiosité du ciel à leurs parents. C’est vraiment une astuce pour les touristes car nous ne voyons pas ce support de communication en Février dans le Larzac! Afin d’optimiser votre opération choisissez les plages les plus fréquentées entre 11H et 17H. Demandez à faire plusieurs repasses par jour pour que les baigneurs aient le temps de lire toutes les informations. 

Emplacement de votre entreprise : 

Le choix du lieu de l’implantation de votre établissement est capital mais il devient primordial pour une activité saisonnière. en effet, les touristes n’ont pas le temps  ni l’envie de vous cherchez. Vous devez donc être présent sur le circuit touristique de votre région. Bien sûr les astuces pour les entreprises traditionnelles fonctionnent et également  pour les entreprises éphémères ( privilégier les intersections pour maximiser votre visibilité, la proximité de parkings gratuits…).

La signalétique : 

L’emplacement est une astuce mais elle ne fait pas tout. En effet il faut être visible pour cela l’utilisation d’une signalétique est indispensable. Attention vous ne pourrez pas faire tout ce que vous souhaitez. Référez vous au service de l’urbanisme de votre mairie. Il vous définira les règles de votre commune. Selon les municipalités des subventions sont éligibles pour la mise en place de la signalétique.

La vitrine : 

La vitrine de votre établissement doit être soignée car c’est la première impression que va avoir votre prospect. Elle doit lui donner envie de rentrer. Pour cela en un clin d’œil il doit comprendre ce que vous vendez. Les couleurs, les objets doivent attirer l’attention. L’originalité de la mise en scène est un atout. Attention en fonction de votre gamme et de votre cible à ne pas trop l’être. Ayez également toujours à l’esprit que votre vitrine doit être visuelle et instagramable afin d’être partagée sur les réseaux sociaux.

Les partenariats : 

Toujours dans l’esprit d’attirer les prospects de votre établissement je vous suggère de mettre en place des offres groupées. Il s’agit de professionnels qui construisent une offre commune en unissant leurs compétences. Il peut s’agir par exemple du loueur de bateau qui s’associe  au restaurateur pour une offre  : 2H de location de bateau  + repas au restaurant. L’avantage de de système est que la clientèle de l’un devient la clientèle de l’autre.

Le concours : 

Comment inciter de manière éthique les touristes à pousser les portes de votre établissement? Hors de question de fracasser les prix : votre réputation serait salie. Je vous suggère de mettre en place un concours. En effet l’Homme est naturellement attiré par le jeu, l’espoir de gagner un cadeau. Votre concours va donc attirer son attention. Personnellement je l’ai mis en place dans un magasin éphémère sur un marché de Noël où la météo était très pluvieuse. Les touristes n’avaient qu’une envie : atteindre au plus vite leur voiture. Le concours a sauvé les chiffres d’affaires des journées humides. L’autre avantage pour l’entrepreneur est d’étoffer sa base de contacts. En effet les mails, numéro de téléphones collectés permettront l’envoi de messages publicitaires ciblés. Pour cela vous devez bien respecter le cadre du RGDP stipulé dans l’article 

Comme d’habitude l’infographie résume l’article.

Comment attirer les touristes?
Comment attirer les touristes?

A présent vous avez les clés pour attirer vos futurs clients. Je me tiens à votre disposition pour vous aidez à les adapter à votre entreprise. 

Utilisez-vous d’autres astuces pour attirer les touristes? 

N’hésitez à consulter l’article comment fidéliser les touristes afin de peaufiner votre stratégie commerciale estivale. 

 

La Rose Des Ventes. 

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique. 

Franchiseur ou franchisé?

Franchiseur ou franchisé?

Poursuivons note analyse des canaux de distribution. Après avoir scruté la vente à domicile et le E-commerce je vous propose de nous focaliser sur la franchise. Cette organisation se développe constamment et  se porte très bien.

Qu’est ce que la franchise?

Tout d’abord commençons par clarifier le concept. C’est une relation qui unit le franchiseur et le franchisé. Pour cela le franchiseur doit être détenteur d’un concept différenciant comprenant  :

les signes de ralliement de la clientèle: 

  • une marque et une enseigne,
  • un concept architectural,
  • une identité visuelle.

Bref, tous ce qui permet d’identifier visuellement l’entreprise n’importe où.

Le savoir- faire :

Il s’agit de méthodes de travail testées et approuvées par l’enseigne facilement transférable dans une autre région et à l’international. Elle est la seule à faire ainsi sur les aspects :

  • commerciaux,
  • techniques,
  • logistiques,
  • informatiques,
  • de gestion.

Ce savoir-faire s’avère être un réel avantage concurrentiel. Il doit être transmis du franchiseur au franchisé afin de pouvoir l’exploiter pour créer son business. Bien entendu ce savoir-faire ne doit pas être divulgué sous peine de copie et d’adaptation par la concurrence.

L’assistance technique et commerciale. 

Le franchiseur accompagne le franchisé pour

  • le montage de son dossier,
  • l’ouverture
  • et toute la durée du contrat.

Le contrat qui définit les obligations des deux parties se base sur les règles du Code la déontologie européenne de la Franchise. La loi Doubin encadre également la pratique de la franchise.

Ouf, on n’est pas seul et il existe un cadre !!!

Quel est le portrait de la franchise en 2019 en France?

Cocorico c’est un secteur qui se porte bien. Oui, oui  il en existe!!! Je vous explique. Le modèle économique est né dans les années 30 en France et aux Etats -Unis. Il s’est fortement développé depuis les années 80. Depuis 10 ans le nombre de réseau a été multiplié par 2 pour atteindre en 2017 les 1 976 entités. Ces enseignes comptent 74 102 points de vente employant plus de 670 000 salariés et générant un C.A de plus de 59 milliards d’euros sur le sol français. Ce n’est pas mal du tout !!! La France est le premier pays européen ayant le plus grand nombre de réseaux de franchise. Elle est la troisième au niveau mondial derrière la Chine (4 000 réseaux) et les Etats Unis (3 828 chaines). L’ensemble des franchises européennes représente autant que les réseaux du reste du monde. Ma dernière preuve pour vous montrer que c’est un secteur qui se porte bien c’est qu’il contribue à l’amélioration de la balance commerciale puisque 15,65% des franchiseurs sont étrangers et 22,83% des réseaux s’exportent à l’étranger. Enfin quelque chose que nous arrivons à exporter qui n’est pas un avion ou du Champagne !!! Et oui nous exportons plus de Franchise Alain Affelou et Franck Provost que nous ouvrons de Mac Do !!! Tous les secteurs d’activité sont concernés par la franchise (la restauration, les loisirs, l’immobilier, le service à la personne…). 54% des réseaux de franchise ont des activités de service.

Qui est le franchiseur?

En moyenne un franchiseur a testé, développé, perfectionné son concept pendant 7 ans avant de constituer un réseau. Ce délai est nécessaire pour valider un marché et rassurer les futurs franchisés sur le potentiel  du concept. Vous ne serez pas crédible si vous lancez votre réseau 3 mois après la réception de votre K-bis. Autre signe de solidité du canal de distribution est l’âge moyen des enseignes. Il est de 24 ans et de 15 ans pour l’activité franchise. L’écart est dû au temps de test et d’affinage du concept pour le transposer. Comme nous l’avons vu précédemment les concepts naissent en France et s’y développent puisque c’est le cas de  89% des enseignes. 83% des franchiseurs ouvrent au minimum un point de vente par an. La moyenne est à 6 par an. Les franchiseurs ont vraiment confiance dans ce système car 27% le développent sous plusieurs enseignes. Ils créent des empires.

Quel est le profil des franchisés?

Majoritairement la franchise est l’occasion de débuter une seconde vie car 74% d’entre eux ont déjà eu une expérience professionnelle antérieure. Ils ont en moyenne 35 ans à l’ouverture de leur point de vente. Ce qui est logique car le franchisé doit verser des droits d’entrées au franchiseur. Il est compliqué de le faire à 20 ans.  Dans la majorité des dossiers ils ont un Bac+2 voir plus. Les 3/4 ouvrent leur établissement dans leur région d’origine. Cette activité leur permet de se dégager un revenu annuel de plus de 35 000€.  En moyenne un franchisé emploie 6,8 salariés.  Ces portraits sont le fruit d’une enquête menée par Fédération française de la franchise en 2018

Quels sont les avantages et inconvénients?

Malgré ces bons chiffres la franchise n’est pas le monde des Bisounours. Elle apporte des avantages et des inconvénients pour les deux parties. Ils sont résumés dans le tableau ci-dessous.

Tableau des avantages et inconvénients de la franchise pour l'ensemble des acteurs.
Tableau des avantages et inconvénients de la franchise pour l’ensemble des acteurs.

Vous avez pesé le pour et le contre et vous souhaitez vous lancez comme franchisé. Quels sont les points sur lesquels vous devez être très vigilent ? Je vous conseille de vérifier :

  • vos propres compétences (expériences et formation). Ne vous mentez à vous-même il s’agit de vous assurer que vous serez bien en mesure de réaliser toutes les tâches de votre futur métier. Aimez-vous les faire car vous allez les répétez durant de nombreuses années.
  • La différenciation et l’innovation du concept.
  • Le cycle de vie du concept. C’est à la mode aujourd’hui mais dans cinq ans les consommateurs reviendront-ils toujours ou seront-ils passés à autre chose.
  • La zone de chalandise. Sur un rayon de 30 km la population correspond-elle à la cible de votre futur établissement. Si vous êtes à la campagne que vous voulez ouvrir un bar à thème pour CSP + il risque de ne fonctionner que le week-end contrairement aux villes.
  • La concurrence. Existe-t ’il des entreprises répondant au même besoin que vous dans votre commune. Si oui est-ce possible de se différencier ? Comment travaille cet établissement ? S’ il fonctionne au ralenti soyez très très vigilent et analysez bien les raisons de son échec pour ne pas les reproduire.
  • Votre budget. Les droits d’entrée et royalties correspondent-ils à vos possibilités ? Les premiers varient entre 10 000€ et 200 000€. En cas d’échec seriez-vous dans une situation délicate ou extrêmement délicate ?

Si tous les voyants sont verts alors go. Contactez les enseignes qui vous correspondent le plus pour débuter les démarches.

Vous avez créé votre entreprise depuis quelques années et vous êtes certains d’avoir un concept innovant et différenciant sur votre marché. Pourquoi ne pas créer votre réseau de franchise. Que devez-vous réaliser pour cela ?

  • Votre concept est-il transposable dans d’autres régions ?
  • Est-il exportable ?
  • Vérifier la transmission du concept
  • Testez le concept sur plusieurs sites pilotes dans différentes régions
  • Estimez les coûts de communication
  • Estimez les coûts d’animation car c’est un pilier indispensable à votre succès et celui de vos franchisés
  • Calculez les frais d’entrée.
  • Dessinez le profil type de vos franchisés.
  • Etablir la stratégie à moyen et long termes pour que les franchisés puissent se projeter.

Ensuite il vous faudra faire les esquisses du DIP (Document d’Informations Pré-contractuel) puis le  contrat pour respecter la loi Doubin. N’hésitez pas à vous faire aider par un cabinet en stratégie commercial et par un avocat lors de cette phase de réflexion.

 

 

A présent, que pensez-vous de ce canal de distribution ?

Etes-vous prêt à devenir franchisé ou franchiseur ?

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique.

 

Les ventes à domicile

Article de blog les ventes à domicile

Poursuivons l’exploration des canaux de distribution suite à l’article sur le E-commerce, je vous propose aujourd’hui de nous focaliser sur la vente directe et ses différents systèmes. Nous verrons dans un second temps l’intérêt pour l’industriel de commercialiser ses produits par ce canal.

Les différences entre V.D.I et M.LM

Il existe deux grands systèmes de vente directe les V.D.I (Vendeurs à Domicile Indépendants) et le M.L.M (Multi Level Market). Penchons nous plus près pour connaître leurs différences.

Les V.D.I

En 2017, plus de 691 463 Vendeurs à Domicile Indépendants commercialisaient leurs produits lors de réunion. Vous avez tous entendu parler des réunions Tupperware : vous connaissez donc le principe.  Il s’agit de rencontre dans laquelle l’organisatrice invite ses amies, sa famille pour assister à la démonstration de produits. Ce système est astucieux car devant ses copines il est difficile de rien acheter. En une réunion la vendeuse signe plusieurs bons de commande. Elle ne fait pas la prospection car c’est l’organisatrice qui invite. Cette dernière est remerciée par un cadeau ou une remise. Vous allez me dire que c’est un métier de rêve car il n’y a pas de prospection tant redoutée. Pas tant que cela car le V.D.I doit trouver des personnes qui acceptent de réaliser des réunions à leur domicile. Ce canal de commercialisation est en plein essors depuis 10 ans. Entre 2010 et 2015 cette organisation a créé plus de 103 000 emplois. En 2017, La Fédération de la Vente Directe a enregistré la création de plus de 19 500 emplois. Les employés apprécient la souplesse des horaires et le complément de revenus apporté par cette activité.  Le chiffre d’affaires du secteur était de plus de 4 milliards d’euros. A l’échelle européenne plus de 15 millions de vendeurs à domicile indépendants travaillent ainsi réalisant plus de 34 milliards d’euros. A l’échelon mondial c’est 117 millions de personnes qui sont concernées pour un C.A de plus de 189 milliards d’euros. C’est colossal.

Quels sont les secteurs concernés par cette activité ?

Tous ceux qu’achètent les particuliers pourraient être vendus ainsi. Le podium revient à l’univers de la gastronomie et son équipement avec 30% du C.A en France. Ces chiffres sont boostés par les ventes des Tupperware et des Vorwerk. Sur ces derniers mois l’entreprise rencontre des difficultés liées à la vente de robots à moindre coûts (5 fois moins cher) par la grande distribution (LIDL). Le camembert ci -dessous représente la répartition des secteurs d’activité.

Répartition du chiffre d'affaires en 2017 des entreprises de la Vente Directe

Analysons à présent le M.L.M (Multi Lever Market) appelé aussi marketing de réseau.

M.L.M

C’est un système de vente par recommandations. La rémunération n’est qu’au pourcentage sur les ventes. La personne est une réelle indépendante. Il est possible de monter sa propre équipe et de bénéficier des pourcentages de leurs ventes. Il n’y a pas de zone de chalandise définie. Votre premier concurrent peut être sur la même commune avec la même enseigne que vous mais appartenant à une autre équipe. Il s’agit d’un réel travail en autonomie. Il est important d’avoir le tempérament pour le faire.

Quels sont les intérêts pour les industriels ?

Pourquoi un producteur peut avoir intérêt à mettre en place un réseau de V.D.I ou M.LM ?

  • Limiter les frais de commercialisation :

Le principal intérêt pour l’industriel est la gestion des frais de commercialisation. En effet il ne rémunère que sur les ventes avec un pourcentage défini à l’avance.

  • La gestion R.H facilitée :

La gestion des commerciaux est facilitée car en cas de mauvais résultats il n’est pas nécessaire de les licencier. L’image de marque n’est pas détériorée.

  • Les référencements :

Ces systèmes évitent les longues négociations avec les centrales d’achats. Pour ceux qui les ont déjà vécu ce n’est jamais très agréable à vivre.

  • Atteindre toutes les zones :

Ces canaux permettent d’être au contact de toute la population même en zone rurale éloignée des grands centres commerciaux. Les clients ne se limitent pas à 30Km autour du magasin.

Quels sont les points de vigilance ?

Le management :

Même si les vendeurs ne font pas partis intégrante du personnel, la direction doit avoir une politique managériale pour garder la motivation. En effet, il s’agit d’un métier difficile. Le découragement est fréquent car la rémunération peut être faible et aléatoire par rapport aux efforts fournis.

Marketing efficient :

Afin de faciliter les ventes, les services marketing des producteurs doivent être imaginatifs pour proposer des formules attrayantes. Ils doivent susciter la fidélité et le nouvel achat.

Exclusivité ou non :

Le producteur doit s’interroger s’il autorise ou non son vendeur à avoir le droit de vendre des produits complémentaires. L’exclusivité peut faire peur au V.D.I car la gamme peut être restreinte. En revanche en cas de vente de produits complémentaires le vendeur peut avoir une meilleure commission avec ces produits. Il risque donc de mettre plus en avant ces derniers. Moralité soyez généreux avec vos vendeurs afin qu’ils aient un réel intérêt à vendre vos produits.

Quelle évolution face au numérique?

A mon avis, ces canaux de distribution vont poursuivre leurs essors car ils apportent du lien social de proximité qu’apporte peu pour le moment le numérique. Si nous pouvions penser par le passé que ces ventes étaient réservées aux femmes au foyer et aux retraités cette caricature s’atténue. En effet l’élargissement de l’offre profite à toutes les générations dont les plus jeunes. Les ventes de lingerie et sex toys se développent très fortement par ce canal de distribution. En outre, de nombreux vendeurs quelques soit leur statut travaillent ainsi en complément de leur activité principale. Le contexte économique tend à la conservation de ces petits plus.  Comme d’habitude l’infographie résume l’article.

Les ventes à domicile

Et vous comment vendez-vous vos produits ?

Vendez-vous en réunion ou par recommandations ?

Etes-vous client(e) de ce canal de distribution ? Quelle expérience client avez-vous ?

 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique

Tous E-commerçants?

Les réseaux sociaux apportent ils des clients?

Reading Time: 3 minutes

En 2019, devons nous tous devenir e-commerçant? Le choix du mode de distribution est un paramètre majeur de la stratégie commerciale. Il va déterminer comment vos clients vont vous trouvez et vont acheter vos produits et/ou services. Devez-vous les commercialisez via la toile, dans des magasins, par des V.D.I, par des agents commerciaux, une franchise, en direct ? Les solutions sont vastes. Laquelle choisir ? Durand un mois nous analyserons un canal de distribution chaque semaine. Aujourd’hui commençons par le e-commerce.

Pourquoi vendre sur internet ?

Un fournisseur a tout intérêt à être présent sur la toile quelque soit le produit ou service qu’il propose. Quelque soit le pays dans lequel il est implanté et où il souhaite travailler sa présence sur le web est vitale. En effet, en 2018 plus de 4 milliards de Terriens étaient connectés. La progression est de 9% par an soit près d’un million de personnes par mois !!! Vous voudriez vous privez d’être vu par la majorité de la planète ? Bien sur que non.

En plus d’être nombreux à être connectés nous passons de plus en plus de temps devant nos écrans. La moyenne mondiale est de 6H45 par jour soit plus d’un quart d’une journée !!! En France nous sommes un peu moins accros car nous n’y passons que 4H37. Mais que recherchent les internautes ?

Sur quels sites être visible ?

Ces longues heures permettent de visiter principalement les sites de Google, YouTube et Facebook.

Quels enseignements l’entrepreneur doit-il retenir ?

Google

Il est crucial d’être en première page de Google sinon son site même s’il est le plus design ne sera pas visité. Pour cela n’hésitez pas à investir dans le référencement naturel et payant.

YouTube

L’internaute est un fainéant. Il préfère regarder des vidéos à lire des textes. Les demandes de vidéo explosent quelque soit le domaine d’activité.  En tant que dirigeant vous devez avoir des présentations de vos produits et ou services sous ce format. Nous vous conseillons vivement d’ouvrir votre chaîne YouTube si cela n’est pas déjà fait.

Facebook

Malgré les différentes affaires de ventes de données personnelles révélées en 2018 et les fermetures de comptes qui en ont découlé, Facebook reste le premier réseau social à l’échelle mondiale. Bien sur il existe des disparités régionales : vous ne le trouverez toujours pas en Chine. En tant que chef d’entreprise nous vous encourageons à communiquer régulièrement avec votre communauté. Elle peut être vos futurs clients ou prescripteurs. N’oubliez pas de connecter votre boutique en ligne à votre page. Les ventes depuis les réseaux sociaux sont en plein essor.

Et les ventes en ligne ?

L’internaute ne fait pas que regarder de vidéos ou discuter avec ses amis sur les réseaux sociaux, il ACHÈTE EN LIGNE. Il le fait de plus en plus. En France, la croissance est vertigineuse : + 24,5% en un an des transactions enregistrées en 2018. En effet nous avons compté plus de 370 millions d’achats en ligne dans l’hexagone. Nous dépensons moins par commande (60€ en moyenne soit -7,3% sur un an) mais nous les réitérons plus souvent puisque nous commandons en moyenne une fois par semaine. Tous les secteurs sont concernés par cette tendance. Que vous travailliez en B to B et B to C la tendance est la même. En effet le commerce entre entreprise sur la toile progresse de 10,3% sur le troisième trimestre de 2018.

Depuis quel support l’internaute commande t-il ?

Les ventes de smartphone explosent à travers le monde puisque près de 5 milliards de Terriens en possèdent un. La progression est de 2% sur 2018. C’est vertigineux. Le smartphone accompagne l’internaute partout et c’est donc tout naturellement qu’il passe ses commandes en ligne sur cet outil. En 2018, en France les ventes depuis les smartphones ont progressé de 20%. En 2020, ils devraient devenir le premier support pour acheter en ligne. Je vais enfoncer une porte ouverte mais votre site doit vraiment être responsive.

Où commande l’internaute ?

Il commande de plus en plus sur les marketplaces (Amazon, Rue du Commerce…). Il en existe dans tous les domaines : des cosmétiques au matériel professionnel… Les ventes au départ de ces plateformes ont progressé de 20% au troisième trimestre de 2018.

En tant que professionnel vous avez tout intérêt à vendre depuis votre site internet et à être référencé sur une marketplace. Choisissez là en fonction du trafic de vote cible et non en fonction du trafic total. Elle peut être très visité mais si aucun prospect ne la visionne elle n’est pas efficace pour vous. Amazon n’est pas la solution miracle pour tout le monde !!!

L’infographie ci-dessous résume le poids du E-commerce en France en 2018.

L'infographie résume le poids du E-commerce en France en 2018
Le poids du E-commerce en France en 2018

En tant de que consommateur, vous retrouvez vous dans le profil dressé ci-dessus ?  Et en tant qu’entrepreneur vendez-vous déjà en ligne?

La Rose Des Ventes

Cabinet de Conseil en stratégies commerciales éthiques

Je ne vends plus, que faire?

les détails de la stratégie commerciale en feront son succès.

Vous travaillez plus de 18H par jour. Vous dépensez une énergie folle dans votre entreprise mais la courbe du chiffre d’affaires reste plate. Vous n’arrivez à comprendre pourquoi vos efforts ne sont pas récompensés. Cet article est pour vous. Je vous explique tout.

Analyse de la situation

La première des choses à faire est de prendre de la hauteur sur votre entreprise. Oui relever la tête du guidon pour COMPRENDRE. Pour cela couper votre téléphone pendant une journée. Déconnectez vous des réseaux sociaux. N’ouvrez pas votre boîte mails. Accordez vous cette journée pour VOUS et votre ENTREPRISE. Qu’allez vous faire pendant cette journée? ANALYSER OBJECTIVEMENT LA SITUATION. Mais comment faire ? Que doit on analyser?

Bilan de l’entreprise

Commencez par être nombriliste et faites le bilan OBJECTIF et FACTUEL de votre activité sur les douze derniers mois. Quelles actions avez vous mener pour quels résultats? Vous allez vite vous rendre compte qu’il s’est passé plein de choses en un an. Vous avez mené des actions qui ont porté leurs fruits et d’autres qui ont eu des résultats plus mitigés. Vous êtes humain c’est normal de ne pas tout réussir. Le but du bilan est d’analyser le pourquoi du comment pour ne renouveler que les actions qui ont porté leurs fruits.

Bilan de votre environnement

Après avoir analysé votre entreprise penchez vous sur tout ce qui se passe autour de vous. Commencez par vous focalisez sur ce que l’on appelle le MACRO-ENVIRONNEMENT.

Le macro-environnement

Il s’agit de tous les intervenants qui influencent votre entreprise sans que vous puissiez faire quoique que se soit. Il s’agit de la réglementation, de la technologie, de l’environnement socio démographique. Ces informations vous seront utiles car elles vous permettront d’anticiper et non de subir les évolutions réglementaires. Vous pourrez même les transformer en avantages concurrentiels.

Le micro-environnement

Une fois ces informations collectées vous pouvez analyser votre MICRO-ENVIRONNEMENT. Il s’agit de vous informer sur vos concurrents, vos fournisseurs, vos distributeurs et vos clients. Notez les compositions et les évolutions de gammes, des ventes. La synthèse de ces informations va vous permette de mieux comprendre qui fait quoi et comment. A présent il ne vous reste plus qu’à écrire votre stratégie commerciale. Mais comment faire?

Stratégie commerciale

Le positionnement

La première des choses que vous devez décider est votre positionnement. Souhaitez vous être un leader ou un suiveur? Souhaitez être positionné en haut de gamme ou bas de gamme? Les réponses à ces questions vont déterminer :

Le niveau de prix

Le prix est un des identifiants du positionnement haut de gamme ou bas de gamme.

Le niveau de service

Le niveau de service doit être lié au niveau de prix. Un produit accompagné de nombreux services doit être plus cher qu’un produit sans service. C’est ce que nous appelons un produit de commodité.

Le packaging

Le soin apporté au packaging doit être en corrélation avec le prix. Un bijou vendu dans un écrin soigné aura un prix plus élevé que celui vendu dans une boîte en carton.

Les canaux de distribution

Le choix des canaux de distribution détermine le positionnement du produit. Il serait mal venu qu’un sac haut de gamme soit vendu sur le Bon Coin. A l’inverse, un produit de consommation courante ne sera pas vendu dans les magasins du triangle d’or à Paris.

La communication

La communication du produit doit être en adéquation avec le comportement des acheteurs. Le choix des supports est déterminant. Un produit de luxe s’affiche dans une presse sélective non dans les prospectus des GMS. Choisissez bien vos canaux de communication afin de toucher vos prospects.

Je vous encourage à prendre ce temps d’introspection et de réflexion car sans cela vous risquez de reproduire les mêmes causes et donc les mêmes effets. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel pour déterminer votre stratégie commerciale. Elle vous permettra de pérenniser et de sécuriser votre entreprise. Le retour sur investissement sera rapide. Vous trouverez ci joint l’infographie qui résume l’article.

Je ne vends plus, que faire?
Je ne vends plus, que faire?

Et vous, où en êtes vous dans votre stratégie commerciale?

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégies commerciales éthiques.

Osez rêver

En ce début d’année je vous souhaite de réaliser vos rêves.  Mais pourquoi les rêves sont ils importants?  Pourquoi a t on besoin de rêver?

Non je vous ferai pas une démonstration neurologique ou psychologique. Je vous donnerai mon point de vue en terme de motivation.

Pourquoi rêver?

Pour moi les rêves sont mes moteurs, mes buts à atteindre. C’est grâce à eux que je me lève le matin quand il fait froid ou qu’il pleut. Certes mon signe astrologique est poisson (réputé pour être rêveur) mais ce n’est pas tout. Je suis comme vous, vous êtes comme moi : on a tous besoin d’objectifs pour avancer. Grâce à eux nous évoluons professionnellement, personnellement, sportivement… Will Smith avait rêvé il y a 20 ans de sa vie d’aujourd’hui. Il a ensuite mis en place une stratégie pour atteindre son rêve (rencontrer les bonnes personnes influentes, accepter les bons scénarii, travailler l’interprétation de ses rôles…).  Vous n’êtes pas Will SMITH mais vous êtes Arthur, Nathalie, Aurore, Bernard, Paul, Jules,.. et vous êtes acteur de votre vie.

Alors ACTION

Fermez les yeux, rêvez de votre  :

  •  métier idéal,
  • client idéal,
  • produit ou service qui vous correspond,
  • famille,
  • domicile,
  • vacances,
  • hobbits…

Comment transformer ce doux rêve en réalité?

La première clef que je peux vous donner de réaliser un plan d’actions (calendrier d’actions) dans lequel sont découpées toutes les étapes pour atteindre votre rêve. Soyez réaliste, faites des étapes réalisables. Il faut que le chemin pour atteindre votre rêve soit agréable. Vous allez faire beaucoup d’efforts pour l’atteindre, ménagez vous. Ne  le transformez pas en chemin de croix.  Si vous vous apercevez qu’il vous manque du temps, des compétences … n’hésitez pas à  vous entourez des bonnes personnes. Savoir s’entourer est un signe de sagesse et non d’infériorité.

Sur votre parcours vous risquez de rencontrer des obstacles. C’est normal la vie n’est pas un long fleuve tranquille. N’oubliez pas qu’à chaque problème existe une solution. Si vous ne la trouvez pas seul, entourez vous pour la trouver ensemble.

Votre rêve est atteint

Ça y est votre rêve est atteint. Vous êtes le plus heureux sur Terre, personne ne peut égratigner votre joie, votre enthousiasme. Votre Graal est atteint, il est à vous. En plus d’améliorer votre existence vous venez de  gagner en confiance en vous sans vous en apercevoir.

Alors OUI IL FAUT RÊVER ET RÉALISER SES RÊVES

Je vous souhaite une année de rêve.

Quels sont vos rêves pour 2019? Que souhaitez vous pour votre vie personnelle et professionnelle? 

La Rose Des Ventes

Conseil en stratégies commerciales éthiques

Bilan du Black Friday 2018

Quel est le bilan du Black Friday 2018?

Ça y est le Black Friday 2018 est derrière nous. Nous en avons beaucoup entendu parler sur les réseaux sociaux, internet à la radio à la télévision. Quel est le bilan en France ? Les français se sont-ils rués sur les prix cassés ? Quels canaux de distribution ont-ils privilégié ?

Quel bilan pour les e-commerçants ?

Et une fois de plus le Black Friday millésime 2018 est un réel succès. En effet selon Webloyalty Panel (panel des 30 principaux e-commerçants) les commandes enregistrées le 23 novembre 2018 ont bondi de 34% par rapport à l’édition précédente. Si nous remontons le temps jusqu’en 2014 la progression est de 347%. Le Black Friday est donc en train de rentrer durablement dans nos mœurs d’achat.Si vous aviez encore besoin de chiffres pour le comprendre retenez que chez Rakuten France (ex PriceMinister) le panier moyen du Black Friday week-end (du 23 au 26 novembre 2018) a été multiplié par 8 par rapport à l’édition de 2017. Les exemples de progression ne sont pas que sur le week-end puisque de nombreux marchands bradent depuis le lundi. Blancheporte est très satisfaite de son opération commerciale car elle enregistre une hausse de ses ventes de 30% par rapport à 2017.

Comment les consommateurs achètent ils lors du Black Friday ?

Les acheteurs conservent leurs habitudes d’achat depuis le mobile. Le smartphone sert de moins en moins à téléphoner et de plus en plus à visionner des vidéos et acheter en ligne. En effet BrandAlley enregistre une progression de 60% de ses ventes via smartphone ente le 19 et 23 Novembre 2018 par rapport à l’an passé.

Comment les consommateurs paient ils leurs achats en ligne ?

Le paiement par carte bancaire continue sa progression. En effet plus de 50 millions de transactions par cartes bancaires se sont déroulées le jour J contre 42.7 millions en 2017. La progression est plus que notable !!! Tous  les différents intervenants sur le marché des transactions enregistrent des hausses du nombre des opérations et des  montants. Le record est détenu par PayPlug qui relève une progression fulgurante de 74% sur les transactions et de 8% sur le panier moyen. En effet son analyse est pertinente car il est présent chez plus de 7 000  TPE et PME.

Et en magasins ? 

Chez les commerçants le moral n’est pas si bon. Les résultats sont en bernes. Pourquoi ? De nombreux commerçants indépendants se défendent de ne pas pratiquer cette opération commerciale et privilégient des prix constants entrecoupés des périodes de soldes (encadrées par la réglementation). Personnellement je gère une boutique en centre-ville pour le marché de Noël et je n’ai pas constaté de ruée dans les commerces le jour J.

Les causes de ce succès sur internet

Pourquoi la progression de cette opération commerciale progresse toujours d’années en années ? Pourquoi 87% des acheteurs pensent le faire en ligne contre 47% en magasin. Plusieurs explications sont plausibles :

La pression publicitaire :

Cette année encore les enseignes ont largement diffusé leurs messages publicitaires. Les Français attendaient cette opération commerciale.Selon l’enquête de Novembre 2018 d’OpinionWay pour iloveretail.fr  91% des Français connaissent cette journée  En effet les e-commerçants proposèrent fin Septembre les Frenchs Days d’automne mais ce fut un flop car les consommateurs estimaient qu’ils feraient de meilleures affaires fin novembre.

Les rabais :

Une fois de plus les enseignes ont consenti des rabais importants pour inciter aux achats. L’ingrédient fonctionne toujours.

Le mouvement des gilets jaunes :

Sans faire de politique pour ou contre ce mouvement de protestation les blocages des ronds-points, des routes,  les manifestations ont freiné la fréquentation des centres villes et des centres commerciaux.  Le communiqué de presse du 29 Novembre de la FCD (Fédération du Commerce et de la Distribution) notifie une baisse d’activité moyenne de 35%.

Quelles réactions des magasins après le Black Friday ?

Nous venons de le voir ci-dessus pour les magasins l’opération est un énorme FLOP. Comment rebondir ? Comment attirer les consommateurs ?Plusieurs stratégies sont mises en place :

Remises sur les prochains achats :

La réponse des enseignes de GMS est à la même dans le fond.La forme change en fonction de l’enseigne. Leclerc proposait le week-end dernier une remise de 50%  sur les jeux et jouets sous forme de bons d’achats à utiliser avant Noel. Il réitère la même opération sur les chocolats et surgelés ce week-end. Intermarché et Géant pratiquent la même chose sur les alcools ce week-end.

Parking gratuit :

Certaines municipalités mettent en place des opérations de parkings gratuits pour inciter aux achats en centre-ville.

Marchés de Noel :

De plus en plus de municipalités proposent des marchés de Noel privilégiant les artisans. La ferveur pour ces manifestations dépend de la météo. Malheureusement celle-ci n’est pas contrôlable.

Et vous quelles sont vos stratégies de vente pour la fin d’année ?

Et vous en tant qu’acheteur ou acheteuse où et comment réalisez-vous vos achats ?

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseils en stratégie commerciale éthique   

Les mystères du Black Friday

Les secrets du Black Friday

Nous y sommes. Le jour tant attendu par des millions d’acheteurs est enfin arrivé. Pourquoi la date du 23 Novembre est noté sur tant d’agendas? Le Black Friday est devenu un événement majeur pour de nombreux commerçants en France et à travers le monde. Est ce réellement avantageux pour les clients et les commerçants? D’où nous vient cette journée promotionnelle en fin Novembre?

Le mystère des origines :

Il s’agit d’une tradition américaine  dont les origines divergent :

 – Vente à prix bradés d’esclaves :

Il s’agit d’une des origines les moins connues. A cette époque les esclaves étaient vendus en fin de semaine sur la place publique. Le Black Friday serait le jour où les esclaves étaient bradés.

– Crise financière de 1865 :

Une autre variante trouve ses racines dans un retournement du marché de l’or suite à flambée irrationnelle de son prix.

– Lendemain de Thanksgiving : 

Le Black Friday viendrait du difficile lendemain de Thanksgiving (tradition de repas en famille très copieux à base de dinde). De nombreux salariés désertent leur poste de travail certificat du médecin à l’appui.

 – Les embouteillages :

Un week-end de 4 jours un mois avant Noel a engendré une augmentation effrénée de la fréquentation des centres commerciaux. Les routes pour les desservir sont devenues surchargées rendant la journée noire.

– La trésorerie des commerçants : 

Selon les commerçants ils cesseraient d’être en déficit à cette date. Ainsi ils n’utilisent plus l’ancre rouge des pertes pour l’ancre noire.

Les québécois ont rebaptisé cette journée le « vendredi fou ».

Réflexions sur la stratégie à adopter

Les mystères du succès

Quel est le poids du Black Friday? Quelle est l’incidence pour les entreprises? En France, le Black Friday est un réel phénomène puisque  le chiffre d’affaires des sites e-commerces a bondi de 33% entre 2016 et 2017. Le panier moyen progresse de 6%. passant de 112€ à 118€ sur la même période. Le nombre de nouveaux acheteurs a donc explosé.

Qui achète? 

Le profil est nettement marqué puisque 62% des acheteurs sont des femmes. En terme d’âge les 25/34 ans sont les plus impliqués dans la chasse aux remises représentant 29% des clients. Les 18/24 ans sont 22% des acheteurs. Les 35/44 ans ferment le podium avec 19%.

Quels produits? 

Les produits liés à la mode et les accessoires occupent le premier poste des dépenses. Ils sont suivis par les produits électroniques et la téléphonie. Le podium est terminé par les produits liés à la maison et au jardin.

Quand? 

Les remises fleurissent toute la semaine c’est la Black Friday Week. Généralement les plus importantes sont réservées pour le jour J. Le pic de transaction a été enregistré entre minuit et OOH30. Les trois autres meilleurs moments correspondent aux heures de pause (10H, 14H et 18H). Cette information est importante pour les e-commerçants qui réalisent des ventes flashs. Les offres des  stocks les plus importants doivent être en ligne à ces horaires.

Les limites du black Friday

La réglementation française brident les opérations commerciales. En effet l’article mode d’emploi des soldes  détaille le cadre légal des soldes. Il explique que les périodes des soldes sont les seules périodes durant lesquelles les commerçants peuvent vendre à perte. En conséquence, les remises du Black Friday doivent être inférieures à celles des soldes. Malgré ce frein réglementaire les ventes de la dernière semaine de Novembre explosent d’années en années alors que les chiffres d’affaires des soldes d’hiver et d’été fondent comme neige au soleil. Pourquoi un tel paradoxe?

Selon moi le succès du Black Friday correspond à un réel besoin de tous les consommateurs. En effet le jour J est un mois avant Noel. Tout le monde a achète des présents pour ses proches.

Le positionnement du prix

Les entreprises qui vendent lors de cette opération commerciale doivent être vigilantes à leurs positionnements tarifaires. En effet elles peuvent être tentées de casser les prix pour être bien positionnées afin de déstocker. Attention car les captures d’écran sont des pratiques très faciles à réaliser. Les consommateurs peuvent conserver le prix remisé comme référence lors de ses prochains achats. Afin de conserver sa crédibilité le vendeur devra être capable de justifier ses écarts.

Et vous participez vous au Black Friday en tant de commerçant ou en tant que consommateur?

 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique

Bilan des French Days automnales

Une semaine après les French Days automnales nous allons vous dévoiler ce qui s’est passé le week-end dernier. D’après vous l’opération a été un succès ou un flop? Et surtout pourquoi? Afin de reproduire un succès il faut comprendre pourquoi il a fonctionné. La chance ou l’alignement des planètes ne font pas tout !!! Et surtout un échec doit être ausculté  pour ne pas être reproduit. Oui chaque opération soit être analysée et c’est ce que nous allons faire dans l’article.  Mais d’abordr que sont les French Days?

Les French Days?

Que sont ces jours? Des journées pour découvrir la France? Raté : les Journées Européennes du Patrimoine étaient mi septembre. Il s’agit d’une opération commerciale pour imiter le succès du Black Friday américain. A cette occasion les prix sont massacrés et les ventes explosent. En 2017 le trafic des sites marchands avait progressé de plus de 120%. Bref c’était la plus grosse journée de l’année des sites internet. Les serveurs ont chauffé. La première édition des French Days était au printemps dernier du 27 Avril au 1er Mai. Cette opération initiée par Rue du commerce, Cdiscount, Fnac- Darty, La Redoute, Showroomprivé, Boulanger avait été suivi par plus de 200 sites e-commerces.  L’article quels sont les secrets du succès des French Days? explique la réussite. Forts de cette expérience les fondateurs ont voulu renouvelé l’opération du 28 septembre au 1er Octobre.

Quels bilans?

IDEALO a mesuré le trafic des sites internet avant et pendant l’opération. Nous nous servirons de cette étude car les firmes n’ont pas encore communiqué sur leurs ventes.

Les participants :

Le premier constat est sur le nombre des participants. Il  est à la baisse car 90 enseignes ont participé contre 200 au printemps. En revanche elles ont eu l’intelligence de mettre en place des offres multicanales. En effet les réductions étaient valables en ligne et en magasins alors qu’au printemps dernier les rabais n’étaient valables qu’en ligne.

La fréquentation des sites internet :

Selon IDEALO, elle est en légère augmentation par rapports aux jours précédents mais en retrait par rapport aux French Days printanier. En effet la fréquentation a bondi de 15% par rapport aux jours d’avant mais elle avait progressé de 22% fin avril et surtout de 120% lors du Black Friday. Dans les faits, les sites ont retrouvé le trafic du jour de la rentrée scolaire.

Photo prise par Idealo

Quels produits?

Quels étaient les produits recherchés? Le podium est tenu par les  les casques audios, les Lego et les bottes. Les lutins du Père Noël anticipent leurs achats cette année puisque les poupées, les jeux de société et les Playmobil arrivent en 4eme, 6 ème et 8ème positions.

De belles opportunités?

Les bonnes affaires étaient elles nombreuses sur les sites internet? La réponse est moins certaine car la réglementation française n’autorise les ventes à perte que pendant les périodes de soldes. L’article D.310-15-2 du code du commerce fige les dates . Les autres points de réglementation des soldes sont dans l’article mode d’emploi des soldes. Les e-commerçants n’ont donc pas peu réalisé de réels prix sacrifiés.

Des pratiques éthiques?

Est ce que tous les sites ont été éthiques dans leurs pratiques? Une fois de plus le bilan est à mi teinte. En effet l’étude d’IDEALO révèle que les prix de certains produits étaient plus chers pendant cette opération qu’avant. C’est le cas notamment des ordinateurs portables. Le prix médian était de 800€ entre le 14 et le 16 septembre, il est passé à près de 900€ lors des French Days.  Les bottes et sacs à dos ont suivi la même trajectoire. En revanche, les prix des smartphones étaient plus bas entre les 7 et 9 septembre qu’ à partir du 14 septembre. Leur prix est resté stable lors des French Days.

Photo prise par IDEALO

Personnellement, je ne trouve pas éthique de positionner des prix de produits plus élevés lors des French Days alors que l’opération est annoncée pour être des bonnes affaires.

Les causes 

Après avoir constaté la situation de manière factuelle cherchons à comprendre les causes de ce flop afin d’éviter de les reproduire à l’avenir.

La date 

La première explication vient peut-être par le choix de la date. En effet fin septembre les consommateurs sont peu enclins à la dépense. Les foyers français ont du financer la rentrée scolaire, le dernier tiers des impôts sur le revenus, les activités extra scolaires, les assurances, le remplissage de la cuve de fioul. Ils viennent également de recevoir les impôts locaux. Bref les bourses sont à plat.

Le manque de communication 

Contrairement à la première édition les commerçants n’ont communiqué qu’une semaine avant. Je doute que tous les Français aient reçu l’information. Sans savoir, l’achat est difficile. Les médias de masse (radio et télévision) l’ont très peu évoqué. Les reportages ont été rarissimes. A titre d’exemple j’ai réalisé vendredi matin un sondage sur Facebook pour savoir si ma communauté allait participer aux French Days d’automne. La participation a été très faible. Certes l’algorithme n’a pas montré le sondage à toute ma communauté mais je doute qu’elle était informée avant. Pour illustrer mon propos une personne qui est constamment au fait de l’actualité par son métier m’a demandé ce que sont les French Days. La communication a été réellement défaillante. 

Lassitude des remises 

La baisse de la fréquentation fait échos au déclin des soldes. Les prix barrés n’attirent plus comme avant. La situation est telle que les professionnels de l’habillement sont en réflexion pour le maintien des soldes pour les années à venir. Moralité trop de remises tue les remises.

French Days en 2019 ? 

Toutes les conclusions ne peuvent pas être encore tirées car les enseignes n’ont pas encore communiqué sur leurs chiffres d’affaires mais la fréquentation est bon indicateur. Je ne donnerai que mon opinion en tant que consultante en développement commercial. Selon moi les French Days de printemps sont légitimes car :

les consommateurs ont de réels besoins à satisfaire (préparer les week-ends prolongés de mai, les vacances estivales).

les comptes en banque se portent mieux.

les besoins ne sont pas les mêmes que pour le Black Friday alors qu’ils le sont pour les French Days d’automne.

La Rose Des Ventes vous propose cette infographie pour résumer l’article. Le visuel reprend le constat et l’analyse des causes des French Days de l’automne 2018.

Et vous en tant que consommateur, avez vous succombé le week-end dernier?

En tant que professionnel envisagez vous de participer aux prochaines éditions des French Days?

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégies commerciales éthiques

Comment comprendre ses prospects?

L’ étape de la compréhension du prospect est capitale pour la réussite de votre démarche commerciale.  L’article vous donnera les clés des mots, des attitudes et des comportements à analyser. Que devez-vous observer, découvrir de votre hôte? Lors de votre premier entretien il faut comprendre :

Le fonctionnement de l’entreprise (qui fait quoi, comment et pourquoi ?),

La stratégie à court, moyen, long terme de l’entreprise,

Les besoins et les causes,

Les contraintes,

Les délais…

Pour certains, le fait de connaître tous ces points de leur prospect peut paraître intrusif. Or ce n’est pas le cas c’est de la COMPRÉHENSION de son RÉEL BESOIN. Sans connaissance précise vous ne pourrez pas apporter de réponse :

Précise,

Personnalisée,

Professionnelle.

En outre n’oubliez pas que la phase de découverte est révélatrice de votre professionnalisme. Plus vous poserez de questions et plus vous marquerez positivement votre interlocuteur. En cas de comparaison de devis (ce qui est la majorité des entreprises) le vôtre aura plus de chance d’être retenu car votre proposition correspondra exactement aux attentes et aux contraintes. Un de vos concurrents peut avoir oublié de demander des éléments qui lui semblaient mineurs mais qui sont en réalité pour le prospect capital (des dates intermédiaires, des contraintes matérielles, de management…).

Malheureusement un entretien de vente ne se joue pas uniquement sur le verbal. Une multitude d’indices non-verbaux nous donnent également les clés du fonctionnement de notre prospect. Parmi elles nous  trouvons :

Les émotions,

La morphopsychologie,

La tenue vestimentaire,

La posture,

Que l’on soit un homme ou une femme notre posture change mais sa signification est toujours identifiable. A présent vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas déceler les indices de suspicions, de frustration ou d’ouverture de votre prospect.

Ces sujets seront traités dans des lives sur le mois d’octobre . Le 9 octobre nous traiterons des émotions et le 16 octobre de la morphopsychologie.

Le neuromarketing :

Aujourd’hui nous allons nous attarder sur le neuromarketing. Kesako ? Rien de dangereux. Pas de panique.

Il s’agit de comprendre le comportement des consommateurs grâce à l’identification des mécanismes cérébraux qui interviennent lors d’un achat.

Bref cette pratique permet de comprendre :

Pourquoi vous achetez ce produit et pas celui-ci. Le neuromarketing est utilisé pour analyser le comportement des prospects face à des publicités.

Pourquoi vous avez envie d’acheter ce produit ?

Les expressions du visage. Et oui s’il vous est facile de dire des mensonges votre corps ne sait pas le faire. L’étude de vos gestes révélera toujours la vérité. Le plus classique et connu est la direction des yeux. Pour comprendre la signification du regard de votre interlocuteur

Pourquoi avoir recourt au neuromarketing ?

Les études de marchés quantitatives et/ou qualitatives ont leurs limites car les réponses sont souvent influencées par le groupe, par la marque… Différentes études prouvent que la majorité des décisions que nous prenons sont irrationnelles et dépendent du processus émotionnel.  Nos émotions sont indispensables car si nous les retirons nous ne prendrions que de mauvaises décisions. En outre 80% des informations que nous recevons sont captées par notre cerveau émotionnel. 

Comment fonctionne le neuromarketing ?

Claire NEGRIER de NCN com nous explique tout sur le neuromarketing  lors du webinaire du 2 octobre. Inscrivez-vous pour comprendre les mécanismes du cerveau de vos prospects et clients.

L’infographie qui résume l’article.

Et vous, avez-vous recours à ces analyses pour comprendre votre prospect?

Utilisez vous des astuces de neuromarketing pour développer vos ventes?

En tant que client avez vous conscience que les commerçants utilisent ces astuces pour influencer vos achats?

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseils en stratégies commerciales éthiques

Success story du Mölkky : le succès du jeu éthique

les origines et business du mölkky

Aujourd’hui je vous propose de décrypter un jeu estival. Vous l’avez forcément croisé à la plage, dans les parcs, au camping, chez vos amis ou en famille. Il est partout. En quelques années la France est devenue le second marché. Nous délaissons la pétanque pour le Mölkky. Mais pourquoi? C’est sacré pourtant la pétanque!!! Comment ces quilles finlandaises sont-elles nées ? Comment se sont-elles imposées ?

 

Tout d’abord commençons par un peu d’histoire.

Comment est né le Mölkky ?

En quoi le mölkky est il un jeu éthique?

Au démarrage, le jeu est né à Lahti (Sud de la Finlande dans la région du Päijät-Häme) en 1996 grâce à la société TUOTERENGAS. Mölkky est la contraction de « mökki » : maisons d’été au bord des lacs en Finlande et de « pölkky » : morceau de bois. Le jeu reprend les règles d’un ancestral appelé Kyykkä pratiqué en Carélie (région qui s’étend sur une partie de la Russie et de la Finlande). Au XX -ème siècle de nombreux Caréliens ont migré vers la Finlande pour échapper à la guerre civile.

2000 : soit 4 ans après sa création l’association finlandaise de Mölkky est née.

2004 : 1er championnat mondial de Mölkky à Lahti.

2015 :  le Mölkky a obtenu le Green Toy of the Year Award. Bravo et Respect.

Qui est TUOTERENGAS ?

TUOTERENGAS est un centre d’aide par le travail. Entre ses murs la marque a été déposé, les quilles sont découpées et conditionnées. TUOTERENGAS respecte les normes écologiques européennes. Le bouleau est issu de forêts finlandaises. L’essence a été sélectionné pour sa solidité et son imputrescibilité.  Il est issu de forêts durables : chaque arbre utilisé pour le Mölkky est replanté. Au cours de sa transformation le bois n’est jamais traité.

Puis en 2016, La société TACTIC a racheté l’ensemble des droits intellectuels. Désormais TACTIC fabrique, distribue et promeut ce loisir sur l’ensemble de l’Europe et du monde. Depuis son arrivée en France en 2010, c’est le déferlement car plus de 200 000 boites sont vendues par an. Comment le jeu s’est-il imposé sans aucun support publicitaire ?

Plusieurs raisons sont possibles :

Les règles reprennent celles de plusieurs jeux (pétanque, bowling…)

Les règles sont faciles à comprendre et à jouer,

Le jeu est multi générationnel,

Le jeu est très facilement transportable.

Qui est la société TACTIC ?

Tout d’abord TACTIC est une société finlandaise basée à Pori (siège, usine et centre logistique). Le groupe existe depuis plus de 50 ans (1967). Les activités du groupe sont la conception, la fabrication et la revente des :

jeux de société,

jeux de plein air,

jouets,

livres pour enfants,

d’applications

Cette vaste gamme lui permet d’être leader en Scandinavie  et d’être présent dans plus de 80 pays à travers le monde. Les produits sont vendus sous différentes marques (TACTIC, LUMO STAR, MINI HOME) et distributeur de licences (BRUDER et CARRERA, DISNEY, LITTLE PONY, CARS, GREEN TOYS…) L’usine de 13 000 m2 permet de livrer 5 millions de boites de jeux par an. L’entrepôt de 14 000 palettes assure plus de 40 000 livraisons par an. La logistique est tellement bien rodée qu’une boîte de jeux est livrée dans les 72 heures à destination des pays nordiques. Le chiffre d’affaires annuel dépasse les 50 millions d’euros

Quelles sont les valeurs de TACTIC ?

Les valeurs qui guident les employés sont : 

le divertissement,

l’innovation,

la responsabilité,

l’éthique.

Comment l’éthique est-elle mise en place ?

En effet pour TACTIC l’éthique est un des piliers de l’entreprise car elle est pratiquée au niveau :

du respect de l’environnement,

de la production,

sur la qualité technique des produits,

des rapports humains,

de l’employabilité des salariés.

Effectivement pour être fournisseur de TACTIC il est impératif que l’entreprise respecte ses valeurs.  Nous comprenons à présent pourquoi le partenariat avec TUOTERENGAS fonctionne aussi bien.

Pour en savoir plus sur la société TACTIC sur l’éthique dans l’univers des jeux écoutez le replay du live de La Rose Des Ventes du  18 Septembre 2018 avec Mr Stéphane  GRANDAZZI (DG de TACTIC France).

 

Et vous quelles sont vos pratiques éthiques au sein de votre entreprise ?

En tant que consommateur, quels sont vos achats éthiques ?

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseils en stratégies commerciales éthiques

Comment allier éthique et écologie en entreprise ?

MAINS MONDE ROSE DES VENTES

 

 Temps de lecture : 5 minutes

Continuons notre analyse de l’éthique en entreprise. Après avoir étudié les clés de votre stratégie commerciale éthique dans le précédent article je vous propose de réfléchir à la relation entre éthique et écologie ? Pourquoi se pencher sur ces thèmes ci ? L’écologie est une réelle attente sociétale. Les consommateurs sont devenus des consommacteurs. Voyons comment lier business et respect de la planète. Quels outils pouvons-nous utiliser ?

R.S.E.

Le monde de l’entreprise intègre peu à peu l’éthique et l’écologie par la mise en place de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Késako la R.S.E ? Il s’agit de l’ensemble des pratiques mises en place dans l’entreprise dans le but de respecter les principes du développement durable. L’entreprise doit donc être économiquement viable en ayant un impact positif sur la société tout en respectant mieux l’environnement. C’est un sacré challenge !!! Comment fait-elle ?

Ecouter les attentes des consommateurs :

Les entreprises doivent faire évoluer leur fonctionnement pour répondre aux attentes de leurs consommateurs de plus en plus soucieux de la traçabilité de leurs achats, des modes de production et d’élevages… Les consommateurs se transforment en consommacteurs. La viralité des réseaux sociaux peut rapidement destituer des positions de leader. Danone a été victime d’une campagne de boycott ce printemps au Maroc. L’impact a été tel que le groupe a dû réduire sa collecte de lait de 30% pour faire face à la chute brutale de consommation. Il a dû se séparer de 886 personnes sur les 6 000 qu’il emploie. Les prévisions au premier semestre 2018 prévoient une perte de de 150 millions de Dirhams (13,5 millions d’euros) contre un bénéfice net de 56 millions de dirhams (5 millions d’euros). L’entreprise ne peut plus imposer ses produits comme elle le faisait dans le passé. Elle doit communiquer avec sa communauté.

Le respect de la réglementation :

La réglementation
La réglementation

Les gouvernements répondent à leurs manières à la lame de fond du développement durable en renforçant le cadre réglementaire. En France, les lois NRE obligent les entreprises à communiquer sur leurs performances en matière de développement durable. Les lois Grenelle et de Vigilance vont accentuer la pression.

La concurrence :

En respectant ce nouveau cadre réglementaire l’entreprise a tout intérêt de profiter de cette « contrainte » pour accentuer ses efforts en recherche et développement pour se différencier réellement de ses concurrents. Le groupe Accor a mis en place sa propre démarche Planète 21 (économie d’eau, réduction de la consommation de lessive, l’écoconception, programme de plantation d’arbres…). La communication de cette démarche auprès de ses clients lui a permis de se différencier.

Le télétravail :

Le nombre de salariés travaillant en télétravail se développe mais reste en retrait par rapport aux pays européens. Les chefs d’entreprise ont enfin compris que leurs salariés sont plus efficients lorsqu’ils travaillent à leur domicile. En outre le salarié gagne des heures perdues dans les transports. Cette modification des modes de travail bénéficie aux salariés, aux entrepreneurs et à la planète grâce à la réduction des émissions de CO2 et des particules fines.

De nouveaux métiers :

Cette transformation de la société permet la création de nouvelles activités, de nouveaux métiers.  En France, près de 900 000 personnes travaillent au sein d’éco-activités et périphériques. Ces chiffres émanent  du rapport d’activité 2017 de l’Observatoire National des Emplois et Métiers de l’Economie Verte. En onze ans le nombre d’emplois issu des éco-activités a bondi de 33%.

Greenwashing :

greenwashing

De nombreuses entreprises surfent sur le greenwashing. Mais qu’est ce cette pratique ? La traduction en français peut être écoblanchiment. Il s’agit de l’orientation de ses actions marketing et de communication vers un positionnement écologique alors que l’activité de l’entreprise engendre une pollution importante. Le but est redorer son image de marque. Les principales pratiques sont :

 – le verdissement du logo (Mac Donald est passé d’un fond rouge à vert alors que les hamburgers ne sont pas devenus bio).

 – Abus de langage avec « vert » ou « éco » (la lessive Le chat),

 – Abus de la mention bio alors que l’ensemble des ingrédients ne l’est pas

 – La création d’un label utilisé par une seule entreprise et non reconnu par les institutions

 – …

 L’ADEME a édité un guide anti-greenwashing pour protéger le consommateur. Il permet d’analyser le discours d’un fournisseur afin de déceler sa véritable éthique et action écologique.

Les actions de La Rose Des Ventes :

La Rose Des Ventes souhaite porter sa pierre à l’édifie de la sauvegarde de l’environnement. Je suis consciente que l’impact de mon entreprise est limité. Il s’agit d’une goutte d’eau dans l’océan. J’estime que chaque goutte est importante.

 – La réduction des kilomètres :

L’activité de conseil en stratégie commerciale peut se réaliser chez le client ou à distance. Grâce aux outils de communication dont nous disposons aujourd’hui je privilégie le télétravail pour plus de 80% de mes prestations.

 – Les supports de communication :

Les prochains supports de communication seront réalisés sur du papier recyclé et avec des encres respectueuses de l’environnement. Vous pouvez encore voir ma plaquette 3 pages sur papier glacé. Il me reste un peu de stock que je ne jetterai pas. Pas de gaspillage inutile de papier.

 – Partenariat avec Reforest’action :

Afin d’approfondir cette démarche plus respectueuse de l’environnement j’ai décidé de travailler avec Reforest’action.

Pourquoi ?

Chaque seconde, près d’un hectare de forêt est détruit à travers le monde. Sur un an, la perte s’élève à 15 millions d’hectares, soit ¼ de la surface de la France ou la totalité de la surface de la Belgique.

J’ai ainsi choisi de travailler avec Reforest’Action, une entreprise sociale qui a pour ambition de planter des millions d’arbres en France et dans le monde pour faire naître les forêts de demain et lutter contre la déforestation.

Grâce à une solution unique de plantation participative, Reforest’Action permet aux entreprises et aux particuliers de participer au financement de projets de reboisement à travers 15 pays : en France, au Pérou, en Haïti, au Sénégal, au Maroc, en Indonésie…

Depuis sa création en 2010, Reforest’Action a déjà planté 2,4 millions d’arbres grâce à plus de 1000 entreprises et une communauté de 70000 particuliers.

Comment La Rose Des Ventes allie éthique et écologie? 

A l’issu de chaque prestation réalisée  par La Rose Des Ventes nous offrons des arbres à nos clients. Par exemple :

une étude de marché permet aux clients de planter quinze arbres,

une heure de conseil offre un arbre,

deux heures de phoning octroient un arbre.

Le résumé de l’article dans l’infographie sur l’éthique et l’écologie.

Qu’en pensez vous de cette opportunité de protéger l’environnement?

Et vous comment associez-vous l’éthique et l’écologie ?

Quelles sont vos réalisations et vos projets ?

 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseils en stratégies commerciales éthiques.

L'infographie résume l'action de développement écologique et économique de La Rose Des Ventes.

Les clés de votre stratégie commerciale éthique 

Définition de l 'éthique

Temps de lecture : 3 minutes

De nombreuses personnes usent et abusent de l’emploi du mot éthique.  L’application de l’éthique varie en fonction de l’activité de l’entreprise. Un bijoutier, un restaurateur, un coiffeur, un industriel n’auront pas les mêmes contraintes, ni les mêmes clients et donc pas la même application de l’éthique. En revanche ils peuvent avoir une stratégie commerciale éthique. Quels sont les pratiques applicables à l’ensemble des entreprises? Comment peuvent-ils faire ?  Commençons par faire un peu d’étymologie pour comprendre les racines du mot éthique. Il provient du grec éthikos : la morale.  Rassurez-vous je ne vais pas vous faire la morale. Non c’est plutôt la revendication du respect :

 – Des individus :

Une entreprise éthique vend des produits ou des services réellement efficaces. Il est hors de question de vendre des contrefaçons, des pales copies de quoique que ce soit…

Lors de désaccord avec ses interlocuteurs les échanges restent respectueux.

La politique de ressources humaines respecte le droit du travail. L’emploi  des enfants,  salariés sans papier, détachés sont  prohibés.  Les salaires ne sont pas en dessous des minimas légaux. La durée du temps de travail respecte la réglementation. Les managers encadrent leurs équipes avec efficience et bienveillance.

 – Des engagements :

Les engagements vis-à-vis des partenaires, des fournisseurs, des clients doivent être tenus. L’entreprise s’engage à respecter les délais, la qualité et les tarifs afin d’assurer les termes du contrat.

 – Humilité :

Nous conseillons que les entrevues avec les collaborateurs, les fournisseurs, les clients, les prospects soient menées en toute humilité. C’est un principe de vie dans la sphère privée et professionnelle de base des relations humaines.

 – Bienveillance :

L’ensemble des échanges se réalisent en toute humilité et bienveillance.

 – Des tarifs :

Les tarifs des prestations et/ou des produits correspondent au réel fruit de votre travail ou de ceux de vos fournisseurs. Les négociations tarifaires sont équitables. Les marges doivent être honnêtes. Elles doivent assurer la pérennité de l’entreprise.

 – De la réglementation :

L’entreprise respecte la réglementation en terme de :

 – production,

 – ressources humaines,

– communication,

 – commercialisation,

 – transport,

 – …

 – Respect de l’environnement :

MAINS MONDE ROSE DES VENTESLe respect de l’environnement n’est pas une simple tendance de communication : il s’agit d’une réelle attente sociétale et une nécessité vitale. Les activités de l’entreprise de la production à la livraison doivent respecter au maximum l’environnement. Leurs impacts écologiques doivent être le plus faible possible.

 

Malheureusement l’ensemble des entreprises travaillant en B to B, en B to C et en e-commerce ne respectent pas tous ces points.

Vous avez à présent les clés pour mener votre stratégie commerciale éthique. Le succès de votre entreprise repose aussi sur le sérieux de vos partenaires. Choisissez-les en fonction de leurs compétences et leurs valeurs. Leurs valeurs deviennent aussi les votre. Votre image, votre sérieux dépendent de votre travail et de ceux de vos fournisseurs.

Afin de vous inspirer La Rose Des Ventes vous invite à visionner le  replay  du live du  4 septembre dans lequel l’invité était  La Pâte Mobile. Il s’agit d’un food truck dans la région bordelaise qui utilise des ingrédients éthiques pour se développer.

 

Et vous quelles sont vos pratiques commerciales éthiques au sein de votre entreprise ?

Quelle stratégie éthique souhaitez vous mettre en oeuvre?

L’infographie sur la stratégie commerciale éthique qui résume l’article.

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseils en stratégies commerciales.

Comment bien préparer sa rentrée commerciale?

les détails de la stratégie commerciale en feront son succès.

Les tongs ressemblent à un vieux souvenir. Vos enfants sont prêts pour la rentrée et vous ? Comment bien préparer sa rentrée commerciale, sa stratégie commerciale? Pas de panique vous n’aurez pas le stress des listes de fournitures introuvables. Je ne vais  vous donner que des conseils atteignables. Sans cet exercice vous allez reconduire votre année. En effet les mêmes causes produisent les mêmes effets. Si vous avez passé une merveilleuse année pourquoi faire cette introspection? Je vous conseille de prendre du temps d’analyse car le monde évolue en permanence : vos fournisseurs, vos clients, vos concurrents changent vous devez les suivre  voir les devancer  suivant votre stratégie. Si vous ne le faites pas vous risquez la disparition de votre entreprise à court ou moyen temps.  C’est parti pour la réflexion.

1. Faire le bilan de votre activité :

Pour bien préparer sa future stratégie commerciale il faut faire le point sur votre entreprise et votre activité. Pour cela répondez aux questions suivantes :

– Quels sont vos atouts et faiblesses?

 – Votre entreprise correspond t’elle à vos attentes?

 – Votre rentabilité est elle correcte?

 -Les valeurs de votre entreprise sont elles celles du départ, les vôtres ?…

2. Analyser ses concurrents : 

 – Comment travaillent vos concurrents?

 – Quel est le petit plus de leur produit ou prestation?

 – Pourquoi les clients leurs achètent ils à eux et pas à vous?

 – Par quels canaux de distributions vendent-ils?

 – Comment communiquent ils?

3. Analyser les attentes de vos prospects : 

– Qu’attendent vos clients sur votre activité?

 – Tous leurs besoins sont ils satisfaits?

 – Quelles seront leurs prochaines attentes?

Lorsque vous avez les réponses à ces questions il  ne vous reste plus qu’à échafauder votre propre stratégie. Avant de l’écrire une dernière réponse à trouver.  Souhaitez vous copier vos concurrents ou vous démarquer?

4. Plan d’actions : 

Lorsque vous avez les réponses à ces questions et que vous connaissez la direction que vous souhaitez prendre il ne reste plus qu’à écrire votre plan d’actions. Je vous conseille de le faire le plus détaillé possible en notant toutes les actions que vous souhaitez réaliser. Bien sur notez les actions qu’engendrent une action principale. Par exemple si vous souhaitez réaliser un afterwork pour présenter votre nouvelle offre. Avez vous pensez à

 -réserver la salle,

 – réserver le traiteur,

 – faire créer vos invitations,

 – les faire imprimer,

 – les distribuer,

 – faire un communiqué de presse,

 – l’envoyer et relancer les contacts presse,

 – créer l’événement sur les réseaux sociaux,

 – l’animer régulièrement.

 – passer chez le coiffeur, la manucure …

 – faire la séance shopping pour trouver la tenue adéquate….

Le plan d’actions a deux avantages majeurs.  Il vous permet d’oublier aucune action et aucune étape nécessaire à son bon déroulement. En outre il permet également de gérer votre temps. Si une action envisagée n’est pas complètement réalisable ne la faites pas. En effet votre image de marque, votre notoriété seraient égratignées.

cahier de l’entrepreneur

Pour vous aidez dans cette démarche j’ai créé le Cahier de l’entrepreneur. Il s’agit d’un document de 89 pages d’exercices abordables à tous les entrepreneurs. Il vous permet de réaliser votre bilan et de préparer votre stratégie commerciale à venir. En bonus j’ai ouvert un groupe fermé secret pour permettre l’échange entre chefs d’entreprises en pleine réflexion.

 

 

 

A présent vous êtes prêt pour votre rentrée commerciale.

Et vous, où en êtes vous dans votre stratégie commerciale?

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseils en stratégies commerciales éthiques

Le fléau de la contrefaçon

Le fléau de la contrefaçon

La contrefaçon sévit toute l’année mais l’été est trop souvent la période d’explosion des ventes. En effet les touristes ont tendance à être moins prudents et se font berner.

Quels sont les produits contrefaits? 

Tous les produits sont visés qu’ils soient alimentaires, de grande consommation, de luxe…Malheureusement aucun secteur d’activité n’est épargné. L’INPI les a regroupé en 4 familles les :

les contrefaçons des identifiants commerciaux : 

Il s’agit de la reproduction, de l’imitation de la suppression ou la substitution de la marque sans autorisation de son propriétaire.

la détention, la vente ou l’importation de produits comportant une marque contrefaite.

Les atteintes aux Indications géographiques protégées (IGP) et Appellations d’origine (AO)

La contrefaçon des créations artistiques et du design

La contrefaçon des droits d’auteurs et droits voisins :

Il s’agit de la reproduction intégrale ou partielle, définitive ou temporaire d’une oeuvre sans autorisation.

Il peut être la représentation d’une oeuvre sans autorisation ( pièce de théâtre).

La contrefaçon de dessins et modèles :

Il s’agit de la fabrication sans autorisation, de façon identique ou proche, de la forme protégée.

L’importation, la vente sans autorisation de la forme protégée.

La contrefaçon des créations techniques : 

La contrefaçon des brevets,

La fabrication du produit ou la mise en oeuvre du procédé breveté sans autorisation.

La contrefaçon de Certificats d’obtention végétales (COV)

La production, la vente ou l’importation de variétés protégées.

La contrefaçon de TPS

la vente, la reproduction ou l’importation sans autorisation de la topographie protégée.

La contrefaçon de logiciels  : 

D’où proviennent ils? 

MAINS MONDE ROSE DES VENTESLa Chine est le premier pays mondial fabriquant de produits contrefaits. En 2001, le gouvernement chinois estimait que la contrefaçon représentait 10 % de sa production nationale. En  2007, le gouvernement américain avait relevé le taux à 30% de la production nationale. Le nombre de travailleurs impliqués était de 5 millions de chinois.  Le fléau est colossal. La Chine n’est pas le seul pays visé car nous avons appris début juillet la fraude de plus de 10 millions de bouteilles de vins rosés espagnoles déguisés en vins français. La fraude peut également venir d’entreprises locales qui copient les créations, les productions de n’importe quelles entreprises. Toutes les entreprises peuvent subir la contrefaçon.

Ce que risque une entreprise à vendre des produits  contrefaits : 

La détention de produits de contrefaçon expose le détenteur à se voir confisquer ces produits par les services douaniers et infliger une amende douanière (comprise entre une et deux fois la valeur de l’objet de la fraude). La détention de contrefaçons, comme la vente, constituent un délit. Les vendeurs et détenteurs de marchandises de contrefaçon peuvent être sanctionnés à ce titre. Les sanctions pénales peuvent aller jusqu’à 300 000 euros d’amende et trois ans de prison. (sources DGCRRF)

Comment déceler un produit contrefait ? 

Plusieurs indices peuvent vous intriguer :

les canaux de distribution : 

Si vous trouvez des produits habituellement réservés à des magasins spécifiques sur des étalages de marchés, sur des sites internet peu connus, sur Facebook marketplace il y a de grandes chances qu’il s’agisse de faux.

Le prix : 

Si le prix est étrangement bas, il y a de fortes suspicions pour qu’il s’agisse de faux. Les produits hauts de gamme ne sont jamais en soldés. Ils peuvent éventuellement se trouver sur des ventes privées. Désolée vous ne trouverez pas de sac Vuitton en soldes sur Amazon.

La faible qualité du produit  :

Pour les produits de haute maroquinerie ou les vêtements vérifiez très attentivement l’épaisseur du tissu, la qualité des coutures, le soin apporté aux détails… Le moindre doute illustre une contrefaçon. En effet les produits subissent un contrôle qualité très strict pour assurer un véritable produit haut de gamme.

Pour les achats en ligne : 

Le e-commerce se développe à grands pas, les ventes de contrefaçons également. Si vous ne connaissez pas le site sur lequel vous vous apprêtez à effectuer vos achats vérifiez :

– la présence du nom du professionnel

– les coordonnées complètes du responsable du site (postales, téléphoniques et électroniques),

 – un chatbot n’est pas suffisant comme preuve de vie de l’entreprise !

 – le prix T.T.TC.

 – des conditions générales de ventes claires

 – les frais et date de livraison claires,

 – les modalités de paiement

 – le service après ventes,

 – le droit de rétractation

 – les garanties légales de conformités

Que faire en cas de contrefaçon ? 

En cas de découverte de contrefaçon vous pouvez contacter la DGCCRF ou la DDPP ( direction départementale de la Protection des Populations) ou la DDCSPP ( Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations) ou la DIRECCTE. Ces organismes peuvent être saisis par des particuliers et des entreprises.

Que deviennent les marchandises? 

Lorsqu’elles sont saisies par les services de l’Etat elles sont détruites pour protéger la population des contrefaçons dangereuses. Il a été saisi il y a quelques années des plaquettes de frein faites à base de fumier. C’est très dangereux.  L’autre aspect sécuritaire de la destruction est la sécurité de la marque car elle peut continuer à vendre ses produits aux prix qu’elle le souhaite. La destruction lui permet de « maîtriser ses prix publics ». C’est pour cette raison que lorsque les industriels mettent la main sur des lots défectueux ils les détruisent. Burberry  a détruit  en 2018 pour plus de 30 millions d’euros de marchandise. Le montant des destructions a triplé entre 2017 et  2018 pour  cette entreprise.

Comment se protéger des contrefaçons ?

La première des protections est le dépot. Nous vous conseillons de déposer votre nom de marque à l’INPI et à l’EUIPO pour une protection européenne.  Protégez également vos dessins, vos modèles, vos créations. Pour connaitre le fonctionnement de ces protections visionner le webinaire animé par Maître FRETEL avocate au Barreau de Paris en Droit des Affaires.

 

En tant qu’acheteur avez vous été trompé par une contrefaçon?

En tant  qu’entrepreneur avez vous été victime de contrefaçon?

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseils en stratégies commerciales éthiques