Les mystères du Black Friday

Publié le 22 septembre 2021
Temps de lecture : 4 minutes

Nous y sommes. Le jour tant attendu par des millions d’acheteurs est enfin arrivé. Pourquoi la date du 4 Décembre est noté sur tant d’agendas? Le Black Friday est devenu un événement majeur pour de nombreux commerçants en France et à travers le monde. Est-ce réellement avantageux pour les clients et les commerçants? D’où nous vient cette journée promotionnelle en fin Novembre reportée à début Décembre cette année?

Le mystère des origines :

Il s’agit d’une tradition américaine  dont les origines divergent :

 – Vente à prix bradés d’esclaves :

Il s’agit d’une des origines les moins connues. A cette époque les esclaves étaient vendus en fin de semaine sur la place publique. Le Black Friday serait le jour où les esclaves étaient bradés.

– Crise financière de 1865 :

Une autre variante trouve ses racines dans un retournement du marché de l’or suite à flambée irrationnelle de son prix.

– Lendemain de Thanksgiving : 

Le Black Friday viendrait du difficile lendemain de Thanksgiving (tradition de repas en famille très copieux à base de dinde). De nombreux salariés désertent leur poste de travail certificat du médecin à l’appui.

 – Les embouteillages :

Un week-end de 4 jours un mois avant Noel a engendré une augmentation effrénée de la fréquentation des centres commerciaux. Les routes pour les desservir sont devenues surchargées rendant la journée noire.

– La trésorerie des commerçants : 

Selon les commerçants ils cesseraient d’être en déficit à cette date. Ainsi ils n’utilisent plus l’ancre rouge des pertes pour l’ancre noire.

Les québécois ont rebaptisé cette journée le “vendredi fou”.

Réflexions sur la stratégie à adopter

Les mystères du succès

Quel est le poids du Black Friday? Quelle est l’incidence pour les entreprises? En France, le Black Friday est un réel phénomène puisque  le chiffre d’affaires des sites e-commerces a bondi de 33% entre 2016 et 2017. Le panier moyen progresse de 6%. passant de 112€ à 118€ sur la même période. Le nombre de nouveaux acheteurs a donc explosé.

Qui achète? 

Le profil est nettement marqué puisque 62% des acheteurs sont des femmes. En terme d’âge les 25/34 ans sont les plus impliqués dans la chasse aux remises représentant 29% des clients. Les 18/24 ans sont 22% des acheteurs. Les 35/44 ans ferment le podium avec 19%.

Quels produits? 

Les produits liés à la mode et les accessoires occupent le premier poste des dépenses. Ils sont suivis par les produits électroniques et la téléphonie. Le podium est terminé par les produits liés à la maison et au jardin.

Quand? 

Les remises fleurissent toute la semaine c’est la Black Friday Week. Généralement les plus importantes sont réservées pour le jour J. Le pic de transaction a été enregistré entre minuit et OOH30. Les trois autres meilleurs moments correspondent aux heures de pause (10H, 14H et 18H). Cette information est importante pour les e-commerçants qui réalisent des ventes flashs. Les offres des  stocks les plus importants doivent être en ligne à ces horaires.

Les limites du black Friday

La réglementation française brident les opérations commerciales. En effet l’article mode d’emploi des soldes  détaille le cadre légal des soldes. Il explique que les périodes des soldes sont les seules périodes durant lesquelles les commerçants peuvent vendre à perte. En conséquence, les remises du Black Friday doivent être inférieures à celles des soldes. Malgré ce frein réglementaire les ventes de la dernière semaine de Novembre explosent d’années en années alors que les chiffres d’affaires des soldes d’hiver et d’été fondent comme neige au soleil. Pourquoi un tel paradoxe?

Selon moi le succès du Black Friday correspond à un réel besoin de tous les consommateurs. En effet le jour J est un mois avant Noel ou trois semaines cette année. Tout le monde  achète des présents pour ses proches.

Le positionnement du prix

Les entreprises qui vendent lors de cette opération commerciale doivent être vigilantes à leurs positionnements tarifaires. En effet elles peuvent être tentées de casser les prix pour être bien positionnées afin de déstocker. Attention car les captures d’écran sont des pratiques très faciles à réaliser. Les consommateurs peuvent conserver le prix remisé comme référence lors de ses prochains achats. Afin de conserver sa crédibilité le vendeur devra être capable de justifier ses écarts. Alors attention aux robots qui chassent les produits des concurrents et qui alignent de manière automatique les prix. Autre point de vigilence pour les E-commerçants il existe des traceurs de l’évolution des prix sur les mois précédents. Toute hausse avant le Black friday puis baisse je jour J se voit aujourd’hui. Il en est de même que les hausses de prix pour le jour J. 

Et vous participez vous au Black Friday en tant de commerçant ou en tant que consommateur?

 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil et de formation en stratégie commerciale éthique.