Temps de lecture : 5 minutes

A quelques semaines de l’ouverture des Marchés de Noël vous êtes nombreux à vous demandez si vous devez participer aux Marchés de Noël. En effet il reste encore des places disponibles. Je vous entends hurler en disant que de nombreuses municipalités ont booké leurs participants. C’est vrai mais il existe une multitude d’astuces pour participer aux marchés de Noël sans être dans les petits chalets en bois. Je vous en parlerai dans mon prochain atelier. Avant je souhaiterai vous faire un rappel historique des Marchés de Noël puis je vous donnerai les pistes de réflexion sur votre stratégie d’optimisation commerciale de fin d’année.

Un peu d’histoire :

Les premières traces des Marchés de Noël remontent au XIV-ème siècle. Ils se pratiquaient en Allemagne et en Alsace. Il ne s’agissait pas encore de Marché de Noël mais de la Saint Nicolas. En effet le but était de garnir la table de bonnes victuailles. L’évolution de la religion fit évoluer les coutumes. En effet avec la Réforme  le cultes des Saints disparaît. Les commerçants qui travaillaient très bien le 5 Décembre firent pression sur les municipalités pour maintenir le Marché. C’est ainsi que nous sommes passés du Marché de la Saint Nicolas au Marché de l’Enfant Christ (le Christkindelsmarkt). Le Marché de Noël de Strasbourg remonte à 1570 et celui de Nuremberg à 1628. Au fil des années le succès augmente. Afin de répondre à la demande des clients et aux demandes des commerçants qui souhaitaient booster leurs business le nombre de jours de marché augmente. C’est ainsi qu’au XIX ème siècle le Christkindelsmarkt de Strasbourg dure 8 jours.

Le poids des marchés de Noël

Cette tradition alsacienne est très implantée dans sa région d’origine mais elle dépasse ses frontières pour se développer sur l’ensemble du pays. 

Strasbourg :

 Le premier Marché de Noël en termes de visiteur est celui de Strasbourg. 310 chalets accueillent tous les ans plus de 2 millions de visiteurs. Il génère un chiffre d’affaires sur la ville de plus de 250 millions d’euros. La ville s’est auto proclamée « la capitale de Noël ». Le plus grand sapin de Noël de France trône du haut de ses 30 m sur la place Kléber. Le site CNN travel a classé en 2017 le Marché de Noël de Strasbourg comme le premier d’Europe. Près d’un tiers des visiteurs sont étrangers. 

Nous comprenons mieux pourquoi les municipalités essaient d’avoir le leur.

Metz :

Le Marché de Noël de Metz est le long de France puisqu’il accueille 1.5 millions de visiteurs sur 7 semaines (du 20 Novembre au 5 Janvier 2020). Cet événement attire un tiers des visiteurs annuel de la ville. Les hôteliers enregistrent une progression des nuitées de l’ordre de 20%. 150 chalets proposent leurs produits.

Colmar :

Colmar partage le podium avec Metz car elle reçoit également 1.5 millions de visiteurs. Ils représentent la moitié des touristes annuels de la ville. 200 chalets sont dispersés sur les différentes places et ruelles pavées. 

La Défense :

Le quartier d’affaires reçoit 1 million de curieux. Il partage le podium avec Mulhouse et Amiens qui comptent autant de visiteurs. 350 chalets les accueillent près de l’Arche.

Mulhouse :

98 chalets émerveillent le million de visiteurs.

Amiens :

La ville du Nord propose 130 chalets au million de visiteurs.

Lyon :

La ville est connue pour sa fête des Lumières mais aussi pour son marché de Noël. En effet 800 000  visiteurs déambulent devant les 130 chalets.

Nancy :

750 000 visiteurs se promènent dans la ville de Stanislas pour admirer les 65 chalets.

Reims :

En 2018, 670 000 visiteurs arpentèrent les allées du Marché de Noël et bar à Champagne. En 2019, 145 chalets proposeront leurs spécialités.

Montbéliard :

160 chalets accueillent tous les ans plus de 450 000 visiteurs.

Bordeaux :

La capitaine de l’Aquitaine propose tous les ans 150 chalets pour sustenter plus de 300 000 visiteurs.

Toulouse :

La ville rose reçoit 280 000 touristes qui déambulent devant 117 chalets.

Rouen : 

La ville normande permet à 80 chalets de proposer leurs produits à plus de 140 000 personnes.

Nous voyons bien que l’engouement des Marchés de Noel existe aux quatre coins de la France entière. Il y a forcément un Marché de Noël près de chez vous.

Pourquoi devrais-je participer à un Marché de Noël ?

Votre présence sur un Marché de Noël sera une excellente vitrine pour augmenter votre visibilité et votre notoriété. Même si tous les visiteurs n’achètent pas vos produits ils vous verront et pourront vous conseiller à leur entourage. Ainsi les amis, collègues, parents pourront venir vous rencontrer les jours suivants.

Je vous entends me dire que les réseaux sociaux permettent de gagner en visibilité et notoriété en restant au chaud. C’est exact mais selon les produits ils ne peuvent pas transmettre ni les odeurs ni le toucher. Les réseaux sociaux communiquent par le son et les images. Il est difficile de  vendre correctement un savon au pain d’épices sur Instagram. Enfin sachez qu’une vente a plus de chance d’aboutir lorsqu’un  maximum de sens est activé. En résumé si tous les sens sont en exergue vous vendrez plus que si que la vue permet de comprendre le produit. Le toucher et l’odorat vont conforter le prospect.

En outre, le Marché de Noël dégage une ambiance chaleureuse, de bien-être. La magie de Noël survole les allées. Ainsi les visiteurs sont plus en clin à faire des achats d’impulsion. La période de l’Avent est propice aux achats plaisirs voir compulsifs. Vous avez toutes vos chances d’exploser vos ventes.

Qui devrait avoir une stratégie de Marché de Noël ?

Les stands qui réussissent le mieux sont ceux qui proposent de :

La restauration :

Franchement un Marché de Noël sans vin chaud ni marron n’est pas un Marché de Noël. Il peut s’agir également de boissons chaudes ou froides à consommer sur place ou à offrir. Les spécialités locales revisitées ou non sont aussi les bienvenues. Je n’oublie pas les achats plaisir pour orner les tables de fêtes.

L’artisanat  : 

Qui n’a jamais rêvé devant les étals des jeux en bois ou des décorations de Noël faites à la main?

Les bijoux : 

En outre, Noël est une excellente occasion pour couvrir sa bien aimée ou ses amies de bijoux. 

Les produits d’hygiène et de beauté respectueux de l’environnement  :

 Ce secteur est en pleine expansion. Les consommateurs raffolent de ces produits. La période de fin d’année est l’occasion de faire découvrir votre gamme dans des coffrets. 

L’art :

Noël est l’occasion de s’offrir ou d’offrir une œuvre d’art. Il peut s’agit de tableaux, de sculpture, de marqueterie, de lampes…

Les vêtements :