Peut-on vendre sans AMAZON ?

Vendre sans Amazon

Temps de lecture : 4 minutes

Beaucoup de commerçants et de E-commerçants se sont poser la question au moins une fois : peut-on vendre sans Amazon ? Suis-je obligé de passer par cette marketplace ? Amazon est-il incontournable ? Pendant de nombreuses années la réponse était OUI.  Depuis quelques jours la réponse n’est plus aussi automatique que cela. Je vous explique pourquoi. Avant voyons quels sont les professionnels qui utilisent cette plateforme. 

Qui vend sur Amazon ?

Dans l’absolu tout le monde peut vendre de tout (sauf les produits interdits par loi) sur Amazon.

Pourquoi vendre sur Amazon ?

Economie d’un site internet

Certaines entreprises privilégient Amazon car la marketplace leur évite d’avoir un site internet à gérer. Ainsi elles économisent les frais d’hébergement, de création, de maintenance, de mise à jour….

Augmenter sa visibilité, sa notoriété.

Amazon est la première marketplace généraliste. En France plus de 29 millions d’internautes visitent la plateforme mensuellement. Connaissez-vous un site marchand qui dispose d’un tel trafic ?

Encore plus bluffant les internautes sont en train d’évoluer dans leur mode de recherche de l’information. En effet pendant de nombreuses années lorsque nous recherchions un produit nous le faisons via google. A présent nous faisons la même démarche via Amazon. La marketplace est en train de devenir un véritable moteur de de recherche. En effet en 2018 la recherche d’information sur un produit commence dans 28% des cas sur Amazon contre 48% sur Google. Certes le moteur de recherche historique est toujours leader mais ses pieds sont en train de devenir d’argile.

Stratégie marketplace en 2019

A la vue de ces chiffres il est difficile de ne pas adopter une stratégie Amazon. Pourtant les vents sont en train de commencer à tourner pour le géant américain.  En effet nous avons appris hier que Nike se retire d’Amazon. Vous ne trouverez plus les célèbres chaussures à la virgule sur la marketplace.

Pourquoi ?

Le chausseur ne supporte plus de voir ses produits mis en concurrence avec les contrefaçons commercialisées 4 à 10 fois moins cher que lui.

En outre, il estime que les frais de vente de la marketplace deviennent prohibitifs.  Pour plus de détails l’article de BFM Eco 

Nike a-t ’il raison de se retirer d’Amazon? Sera-t-il gagnant ou perdant ? Nike peut-il se le permettre ? Toutes ces questions ont animé de nombreuses réunions du staff du chausseur avant cette prise de décision radicale.

Mon opinion :

Personnellement je pense que Nike peut effectivement se passer de vendre sur Amazon pour plusieurs raisons :

La notoriété :

L’entreprise bénéficie d’une forte notoriété qui lui permet de vendre en direct. En effet tout le monde connait cet équipementier sportif.

La communication du transfert :

L’information de l’arrêt de la vente des chaussures Nike sur le site d’Amazon a été très largement relayé par la presse. Ainsi nous savons grâce aux médias que nous devons nous rendre sur le site du chausseur pour faire nos achats. Si les médias n’avaient pas relayé l’info de manière si fracassante Nike aurait dû communiquer massivement pour relayer l’info pour éviter les pertes de ventes. Attention la presse a fortement communiqué car Nike est la première grosse entreprise a entamé cette démarche. Je ne suis pas certaine qu’elle le fasse pour les prochaines de la même manière. Les autres fournisseurs devront prévoir un réel plan de communication.

Stratégie multicanale :

Nike  peut se permettre d’agir ainsi car l’entreprise dispose d’une stratégie de distribution multicanale. En effet vous retrouvez ses produits dans différentes enseignes de produits de sports (Décatlon, Intersport, sport 2000, go sport, foot locker….). Elle dispose de plusieurs solutions pour vendre ses chaussures.

Attention cependant à :

La logistique :

En quittant Amazon Nike va devoir apprendre très rapidement à devenir un E-commerçant. En effet la marque à la virgule va devoir être capable de livrer aussi rapidement et bien ses clients que le fait Amazon. En oui le client veut recevoir sa commande le plus rapidement possible. La logistique est vraiment un point crucial d’un E-commerçant. Nike va devoir être capable de livrer en 24H. Il doit avoir créé de réels partenaires avec des transporteurs professionnels.

Le service client :

Le second point fort d’Amazon est son service client. Nike devra être capable de gérer les retards de livraison, la perte de marchandise, les réclamations sur la qualité des produits…. C’est encore un vrai métier qui ne s’improvise pas.

L’informatique :

L’informatique est un autre point vital à surveiller suite au changement de stratégie. Les serveurs  et site internet doivent être en mesure de supporter le trafic supplémentaire. Il serait dommage que le site soit inaccessible à cause du nombre des connections !!!

En outre Nike travaille en B to B avec un nombre de compte clients limité. En s’ouvrant au B to C il va devoir apprendre à gérer des comptes clients de particuliers. Je leur souhaite de gérer des millions de comptes clients. Ont-ils les ressources informatiques pour le faire ?

La communication

Nike doit être très vigilent sur ces points précédents car la communication est devenue virale. Un client insatisfait peut rapidement entacher l’image de l’entreprise. Les communauty managers vont être en première ligne. Je leur conseille de prévoir des thermos de café pour désamorcer les moindres petites remarques.

Alors oui c’est possible de se passer d’Amazon mais il faut être capable de gérer les services apportés par la marketplace aussi bien qu’elle.

Les autres marketplaces : 

Le marché des marketplaces s’est fortement développé ces dernières années, elles se sont spécialisées. Ainsi vous touchez directement une clientèle ciblée. Suivant votre activité ces marketplaces sont plus adaptées car vos produits ne sont pas noyés parmi des millions d’autres. 

Etsy

Etsy est la plus connue et fréquentée pour toutes les activités artisanales et manuelles. 

Elisaya

Elisaya est une jeune start-up qui propose de créer vos vêtements sur mesure à partir d’une d’une photo de vous.  De nombreuses créatrices proposent de créer votre pièce selon différentes inspirations.

MesHectares.com 

Gaétan et son équipe fournissent les agriculteurs sur l’ensemble de leurs achats. Les particuliers peuvent également acheter le nécessaire pour choyer leur jardin. 

Il existe vraiment une multitude de marketplaces. Le plus dur est de choisir celle qui vous convient le mieux en terme de valeurs, de prestations…

Et vous qu’en pensez-vous ? Amazon or not Amazon?

Afin de vous aidez à bâtir votre stratégie commerciale différenciante et efficace je suis à votre disposition. 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique.

Pourquoi avoir une stratégie Marchés de Noël?

Article Stratégie marché de Noel

Temps de lecture : 5 minutes

A quelques semaines de l’ouverture des Marchés de Noël vous êtes nombreux à vous demandez si vous devez participer aux Marchés de Noël. En effet il reste encore des places disponibles. Je vous entends hurler en disant que de nombreuses municipalités ont booké leurs participants. C’est vrai mais il existe une multitude d’astuces pour participer aux marchés de Noël sans être dans les petits chalets en bois. Je vous en parlerai dans mon prochain atelier. Avant je souhaiterai vous faire un rappel historique des Marchés de Noël puis je vous donnerai les pistes de réflexion sur votre stratégie d’optimisation commerciale de fin d’année.

Un peu d’histoire :

Les premières traces des Marchés de Noël remontent au XIV-ème siècle. Ils se pratiquaient en Allemagne et en Alsace. Il ne s’agissait pas encore de Marché de Noël mais de la Saint Nicolas. En effet le but était de garnir la table de bonnes victuailles. L’évolution de la religion fit évoluer les coutumes. En effet avec la Réforme  le cultes des Saints disparaît. Les commerçants qui travaillaient très bien le 5 Décembre firent pression sur les municipalités pour maintenir le Marché. C’est ainsi que nous sommes passés du Marché de la Saint Nicolas au Marché de l’Enfant Christ (le Christkindelsmarkt). Le Marché de Noël de Strasbourg remonte à 1570 et celui de Nuremberg à 1628. Au fil des années le succès augmente. Afin de répondre à la demande des clients et aux demandes des commerçants qui souhaitaient booster leurs business le nombre de jours de marché augmente. C’est ainsi qu’au XIX ème siècle le Christkindelsmarkt de Strasbourg dure 8 jours.

Le poids des marchés de Noël

Cette tradition alsacienne est très implantée dans sa région d’origine mais elle dépasse ses frontières pour se développer sur l’ensemble du pays. 

Strasbourg :

 Le premier Marché de Noël en termes de visiteur est celui de Strasbourg. 310 chalets accueillent tous les ans plus de 2 millions de visiteurs. Il génère un chiffre d’affaires sur la ville de plus de 250 millions d’euros. La ville s’est auto proclamée « la capitale de Noël ». Le plus grand sapin de Noël de France trône du haut de ses 30 m sur la place Kléber. Le site CNN travel a classé en 2017 le Marché de Noël de Strasbourg comme le premier d’Europe. Près d’un tiers des visiteurs sont étrangers. 

Nous comprenons mieux pourquoi les municipalités essaient d’avoir le leur.

Metz :

Le Marché de Noël de Metz est le long de France puisqu’il accueille 1.5 millions de visiteurs sur 7 semaines (du 20 Novembre au 5 Janvier 2020). Cet événement attire un tiers des visiteurs annuel de la ville. Les hôteliers enregistrent une progression des nuitées de l’ordre de 20%. 150 chalets proposent leurs produits.

Colmar :

Colmar partage le podium avec Metz car elle reçoit également 1.5 millions de visiteurs. Ils représentent la moitié des touristes annuels de la ville. 200 chalets sont dispersés sur les différentes places et ruelles pavées. 

La Défense :

Le quartier d’affaires reçoit 1 million de curieux. Il partage le podium avec Mulhouse et Amiens qui comptent autant de visiteurs. 350 chalets les accueillent près de l’Arche.

Mulhouse :

98 chalets émerveillent le million de visiteurs.

Amiens :

La ville du Nord propose 130 chalets au million de visiteurs.

Lyon :

La ville est connue pour sa fête des Lumières mais aussi pour son marché de Noël. En effet 800 000  visiteurs déambulent devant les 130 chalets.

Nancy :

750 000 visiteurs se promènent dans la ville de Stanislas pour admirer les 65 chalets.

Reims :

En 2018, 670 000 visiteurs arpentèrent les allées du Marché de Noël et bar à Champagne. En 2019, 145 chalets proposeront leurs spécialités.

Montbéliard :

160 chalets accueillent tous les ans plus de 450 000 visiteurs.

Bordeaux :

La capitaine de l’Aquitaine propose tous les ans 150 chalets pour sustenter plus de 300 000 visiteurs.

Toulouse :

La ville rose reçoit 280 000 touristes qui déambulent devant 117 chalets.

Rouen : 

La ville normande permet à 80 chalets de proposer leurs produits à plus de 140 000 personnes.

Nous voyons bien que l’engouement des Marchés de Noel existe aux quatre coins de la France entière. Il y a forcément un Marché de Noël près de chez vous.

Pourquoi devrais-je participer à un Marché de Noël ?

Votre présence sur un Marché de Noël sera une excellente vitrine pour augmenter votre visibilité et votre notoriété. Même si tous les visiteurs n’achètent pas vos produits ils vous verront et pourront vous conseiller à leur entourage. Ainsi les amis, collègues, parents pourront venir vous rencontrer les jours suivants.

Je vous entends me dire que les réseaux sociaux permettent de gagner en visibilité et notoriété en restant au chaud. C’est exact mais selon les produits ils ne peuvent pas transmettre ni les odeurs ni le toucher. Les réseaux sociaux communiquent par le son et les images. Il est difficile de  vendre correctement un savon au pain d’épices sur Instagram. Enfin sachez qu’une vente a plus de chance d’aboutir lorsqu’un  maximum de sens est activé. En résumé si tous les sens sont en exergue vous vendrez plus que si que la vue permet de comprendre le produit. Le toucher et l’odorat vont conforter le prospect.

En outre, le Marché de Noël dégage une ambiance chaleureuse, de bien-être. La magie de Noël survole les allées. Ainsi les visiteurs sont plus en clin à faire des achats d’impulsion. La période de l’Avent est propice aux achats plaisirs voir compulsifs. Vous avez toutes vos chances d’exploser vos ventes.

Qui devrait avoir une stratégie de Marché de Noël ?

Les stands qui réussissent le mieux sont ceux qui proposent de :

La restauration :

Franchement un Marché de Noël sans vin chaud ni marron n’est pas un Marché de Noël. Il peut s’agir également de boissons chaudes ou froides à consommer sur place ou à offrir. Les spécialités locales revisitées ou non sont aussi les bienvenues. Je n’oublie pas les achats plaisir pour orner les tables de fêtes.

L’artisanat  : 

Qui n’a jamais rêvé devant les étals des jeux en bois ou des décorations de Noël faites à la main?

Les bijoux : 

En outre, Noël est une excellente occasion pour couvrir sa bien aimée ou ses amies de bijoux. 

Les produits d’hygiène et de beauté respectueux de l’environnement  :

 Ce secteur est en pleine expansion. Les consommateurs raffolent de ces produits. La période de fin d’année est l’occasion de faire découvrir votre gamme dans des coffrets. 

L’art :

Noël est l’occasion de s’offrir ou d’offrir une œuvre d’art. Il peut s’agit de tableaux, de sculpture, de marqueterie, de lampes…

Les vêtements :

C’est très sympa d’offrir ou de s’offrir des nouveaux vêtements originaux.

De produits solidaires :

En effet rien de plus merveilleux que de gâter vos proches en faisant une bonne action. Il peut s’agit de produits éthiques, ou aux bénéfices d’associations solidaires (contre la faim, les plus démunis…)

Les jeux, les jouets et livres :

 Et oui Noël est une fête pour les enfants. Il est évident que des produits pour eux doivent être présents.

Vous voyez la palette est très large. Je suis persuadée que vos produits correspondent à une de ces catégories.

Et vous, participez-vous au Marché de Noël ?

Racontez-moi votre retour d’expérience.

Si vous avez besoin de conseils pour exploser vos ventes en fin d’année sur les Marchés de Noël je vous propose un atelier pour avoir une véritable stratégie . Nous aborderons :

 – Le choix de l’emplacement,

 – La théâtralisation du stand,

 – La communication,

 – Les techniques pour attirer les prospects,

 – La gamme…

Pour vous inscrire.

 

La Rose des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale

 

 

Les origines et business Halloween

Article sir les origines et le business d''Halloween

Temps de lecture : 6 minutes

A quelques  jours d’Halloween je vous décrypte les dessous de cette tradition. Cette fête qui  est un véritable business aux Etats-Unis a toutes les peines du monde à s’installer en France. Connaissez-vous les origines de cette tradition? Vient-elle vraiment des Etats-Unis ? A quand remonte-t-elle ? Quels secteurs tirent leurs épingles du jeu ? Promis à la fin de l’article vous ne verrez plus les fantômes et les citrouilles du même œil.

Les origines d’Halloween :

Certes la fête d’Halloween est très populaire aux Etats-Unis mais elle n’est pas originaire du pays de l’oncle Sam mais d’Irlande. En effet, Il s’agissait du nouvel an celtique il y a 3 000 ans. A cette époque, l’année ne se finissait pas le 31 Décembre mais le 31 Octobre. Cette nuit était dédiée au dieu de la mort (Samain ou Samhain). Les légendes racontent que lors de cette nuit les fantômes viennent hanter les vivants.  Afin d’être tranquilles les celtes prirent l’habitude de se déguiser de manière terrifiante pour faire peur aux fantômes. Ils décidèrent d’en faire une vraie fête pour prouver leur courage aux fantômes.

Au IX ème siècle les catholiques décident que la Toussaint sera le 1er Novembre.  En anglais Halloween est le diminutif de « All Hallows Eve » (le soir de tous les saints). Halloween doit donc être la veille de la Toussaint le 31 Octobre.

les origines d'Halloween
les origines d’Halloween

Les Irlandais se costumaient et décoraient leurs maisons et jardins de navets sculptés. Mais pourquoi un navet ? Cette pratique est en référence au comte « Jack o’ Lantern » (Jack à la lanterne).

Pour rappel Jack était un ivrogne fainéant. Un soir, il rencontra le diable qui tenta d’acheté son âme. Pour cela il lui proposa un marché son âme après un dernier verre. Pour cela le diable se transforma en pièce pour que Jack puisse se payer son dernier verre. Dans un élan de lucidité l’ivrogne plongea sa nouvelle pièce dans sa poche à proximité d’une croix chrétienne. Le diable retourna aux enfers. Jack ne fut plus perturbé par le diable et poursuivit sa vie d’ivrogne dans les tavernes jusqu’à sa mort. A ce moment-là il ne pût rejoindre le Paradis à cause de son existence d’oisiveté. Le diable lui refusa l’accès à l’Enfer. Jack a erré éternellement dans l’obscurité en s’éclairant avec une bougie placée dans un navet évidé.

Au XIX -ème siècle   les Irlandais fuient la famine et immigrent aux Etats-Unis. Ils perpétuent cette coutume outre Atlantique. Ils ne trouvèrent pas de navet pour perpétuer Halloween comme ils le faisaient en Irlande. En revanche ils trouvèrent des citrouilles à profusion. C’est ainsi que les citrouilles remplacèrent les navets.

Quels sont les business d’Halloween ?

Certes cette tradition a du mal à prendre en France mais certains secteurs boostent  leurs chiffres d’affaires fin octobre. En effet les français dépensent en moyenne 63 € pour cette fête. Quels sont les produits les plus achetés ?

Les bonbons :

Les bonbons représentent 52% des dépenses occasionnées pour cette fête. Le chiffre d’affaires du secteur en 2017 était de 83.94 millions d’euros. La fête représente 11.6% de l’activité annuelle des acteurs du secteur. C’est une date à ne pas omettre. La progression en valeur était de 0.1% par rapport à l’année précédente alors que les volumes ont régressé de 1.2% pour atteindre 13 532  tonnes (source étude Nielsen). Ceux sont les dentistes qui vont se frotter les mains !!! Pour les fabricants de confiserie Halloween est une véritable aubaine car le marché est en régression de 5% suite au sugar bashing et au mouvement anti-malbouffe (présence d’oxyde de titane, gélifiant, conservateurs…). Comment les industriels nous incitent-ils à acheter leurs produits ?

bonbons Halloween
bonbons Halloween

Ils utilisent plusieurs leviers pour booster les ventes en GMS.

La publicité :

Mi-octobre les flyers des grandes surfaces passent en couleur orange. Cette pratique peut paraître d’un autre temps mais est encore très efficace car l’année dernière la communication plus faible entraîna une baisse des ventes.

Les innovations :

La seconde astuce pour booster les ventes est l’innovation. Cette stratégie est valable pour tous secteurs en berne. Les fabricants de sucreries rivalisent cette année puisque :

Lutti propose :

– la SMOOFIZZ : la première pâte à mâcher piquante et végétarienne.

– Des bonbons qui dosent 40 à 50% de sucre en moins.

– Des formats de 25 à 30 grammes  idéaux pour les enfants.

Chupa Chups vend :

– Des sucettes SKULL (en forme de tête de mort)

L’expérience client :

Je vous l’ai déjà dit et le répète à mes étudiants : l’expérience client est l’élément prioritaire à travailler pour fidéliser les clients.  Sur ce point là aussi les industriels rivalisent d’imagination.  Ils théâtralisent de plus en plus les GMS. Elle vont bientôt devenir un parc d’attraction !!!

HARIBO aménage plus de 1 000 points de vente.

– L’entreprise WRIGLEY qui vent les SKITTLES propose des animations déguisements, des photocalls

La technologie s’invite également dans l’expérience clients sur le marché des friandises puisqu’Haribo propose un jeu en réalité augmentée. Pour cela clients scannent le QR code qui figure sur le sachet. Ils peuvent ainsi jouer à un jeu inspiré du Pokémon go.

 

Les citrouilles :

Le second poste des dépenses d’Halloween est l’achat de citrouille. Elles représentent 40 % du budget.

Cette cucurbitacée arrive en France au XVI -ème siècle suite à la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb qui la ramena dans ses cales. Ensuite elle fut  popularisée par Jean DE LA FONTAINE (le gland et la citrouille) et par Cendrillon de Charles PERRAULT. La production mondiale de citrouille avoisine les 19 millions de tonnes. Le podium est détenu  par la Chine (5.6 millions de tonnes) puis par l’Inde (3.5 millions de tonnes) et par les Etats-Unis avec 800 000 tonnes annuelles. La production française s’élève à 340 000 tonnes sur 3 600 hectares. La Provence produit 40% des cucurbitacées françaises. L’Aquitaine représente 10% des citrouilles tricoles. La consommation nationale s’élève à 1Kg par an par ménage. La première utilisation est pour constituer la décoration d’Halloween. Les applications secondaires sont pour faire de l’huile de cuisson et des friandises (graines). Nous importons d’Italie et d’Espagne pour répondre à nos besoins.

Les déguisements :

Les déguisements occupent le dernier poste de dépenses pour cette fête.  Le marché global des déguisements toutes manifestations confondues en France pèse 150 millions d’euros. En effet, Halloween est une réelle bouffée d’oxygène pour les professionnels car les ventes faiblissent pour le Carnaval. Les ventes se concentrent sur la première quinzaine d’Octobre. Pour attirer les chalands les magasins de costumes rivalisent d’imagination en proposant :

– Les costumes sur mesure,

– Des concours de sculptures de citrouilles,

– Plusieurs événements en magasin,

– Une série d’articles de blogs sur Halloween,

– Des séances de maquillage pour être le plus effrayant possible…

Et oui pour se différencier des sites E-commerce les magasins physiques vous proposent la plus horrible expérience client, mais cette fois ci c’est voulu…

Les parcs d’attraction

En outre, Halloween peut également se fêter entre amis ou en famille dans les parcs d’attraction ou zoos. Ces établissements surfent sur la vague orange pour poursuivre leur saison et attirer les touristes. La ménagerie du Jardin des plantes à Paris vous permet de découvrir des animaux terrifiants. Nigloland vous propose le village des sorcières. Europa park transforme 15 quartiers grâce aux 180 000 citrouilles, 15 000 chrysanthèmes, 6 000 pieds de maïs et 3 000  bottes de paille. Dépaysement et frayeurs garantis. Pour les plus accros les plusieurs soirées terrifiantes sont programmées. Elles sont réservées aux plus de 16 ans pour découvrir 5 maisons de l’horreur peuplées de créatures infernales ..

Les escapes games

Les escapes games fleurissent de partout. La mode ne semble pas encore s’essouffler. Pour apporter encore plus de sensations à leurs visiteurs certains profitent d’Halloween. C’est le cas du château de Thoiry qui vous invite à passer une heure dans ses caves dans lesquelles sont enterrés les ancêtres de la demeure.  Il est possible également d’essayer de résoudre des énigmes terrifiantes sur un bateau sur la Seine.

Comme d’habitude l’infographie vous résume l’article sur les origines et le business d’Halloween.

Infographie sur le business d'Halloween
Infographie sur le business d’Halloween

 

Et vous, succombez-vous à l’horreur d’Halloween en tant que consommateur ?

En tant qu’entrepreneur surfez-vous sur la vague orange ?

 

 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale.

 

 

Comment se motiver pour la rentrée?

Rester motivé à la rentrée

Temps de lecture : 5 minutes

Ca y est les vacances sont malheureusement finies et il a fallu reprendre le chemin du travail. Les enfants ont retrouvé celui de leurs pupitres. Cette année vous avez du mal à sabrer le champagne pour fêter votre liberté. Vous manquez de d’entrain, de jus. Vous n’avez envie de rien. Votre travail vous donne des boutons, vous y allez à reculons. Salarié ou entrepreneur personne n’est à l’abri. Que se passe t’il ? Vous avez un coup de blues. C’est humain. Pas de panique je vais vous donner mes astuces pour rebondir avec le sourire.  Mais avant essayons de comprendre se qui se passe en vous. 

Pourquoi ? 

Je ne suis pas psy mais selon moi c’est normal de manquer d’envie à la fin des vacances. Et oui il faisait beau et chaud. Cet été même dans le Nord il a fait très chaud. Vous avez profité des soirées estivales pour prolonger les apéros et barbecues. A présent à 20H30 il fait nuit et les températures commencent à bien baisser. Les matins sont frisquets vous obligeant à ranger vos petites robes et shorts pour les remplacer par vos gilets et pulls. Pire encore vous avez troqué le farniente, les balades et baignades pour le travail. 

Comment retrouver le moral ? 

Je vous donne mes astuces pour retrouver rapidement le sourire. 

Se questionner : 

Les questions à se poser sont

 – Pourquoi suis je dans cet état? 

 – Suis je tous les ans à cette époque dans cet état?

 – Avez-vous une réelle envie de changement? Que changeriez-vous dans votre vie? 

 – Quel serait le résultat de ce changement? 

 – Seriez-vous réellement plus heureux (se)? 

– Pourquoi? 

Les réponses à ces questions vous permettront de déceler si votre mal être est passager ou non.

Vous pouvez aussi : 

Changer votre lieu de travail :

Alléger :  

Je vous conseille de revoir l’aménagement de votre espace de travail. Pour cela je vous suggère d’alléger votre espace. Faites le tri par le vide. Profitez en pour ne conserver que ce que vous avez réellement besoin 

Changer la couleur des murs : 

Et si vous en profitiez pour changer la couleur de vos murs. Pour cela profitez du pouvoir des couleurs sur vous. En effet des murs bleus ou violet vous permettront de vous relaxer. Le vert apporte l’équilibre. L’orange aide à libérer ses émotions et le jaune apporte l’énergie. Pour plus de détail je vous conseille le livre de Jean Gabriel CAUSSE  l’étonnant pouvoir des couleurs. 

Changer vos cadres

Si vous ne voulez pas vous lancer dans des week-ends peinture je vous suggère de changer vos cadres et tableaux. Ils vous donneront l’impression de changer votre intérieur. 

Plantes vertes

Profitez-en pour végétaliser votre espace de travail. Les plantes vertes vous apporteront de l’oxygène. Votre cerveau vous remerciera et vos idées vont foisonner. N’hésitez pas à installer des plantes dépolluantes. Pour celles qui n’ont pas la main verte vous pouvez opter pour la création de terrarium. Des bulles dans les branches vous proposent des ateliers de green therapy : vous apprendrez à construire votre terrarium et à entretenir les plantes qui le composent. 

Fontaine : 

Dernier élément pour finaliser votre intérieur : une fontaine. Rien de tel pour travailler sereinement que d’entendre le clapotis de l’eau. Certes ce n’est pas l’océan mais c’est très reposant. Résultat garanti. 

Diffuseur : 

Vous préférez les ambiances subtilement parfumées dans ce cas optez pour un brumisateur qui diffusera parcimonie un délicat parfum d’ambiance. Optez pour les notes citronnées ou d’agrumes pour vous rebooster. 

Votre intérieur refait je vous propose de prendre du temps pour vous. Profitez de la rentrée pour une nouvelle organisation, de nouveaux rituels. 

La méditation : 

Prenez du temps pour vous et rien que pour vous : méditez. Faites le quand vous le souhaitez : le matin, entre midi et deux ou le soir. L’horaire importe peu. En revanche cette introspection vous aidera à retrouver votre équilibre interne. 

Organisation de vos tâches. 

De retour à votre poste je vous conseille de débuter votre journée par les tâches que vous détester. Ainsi faites elles ne vous pèseront plus. Ce qui est fait n’est plus à faire. Votre esprit sera libre pour votre créativité. 

Nouvelles activités : 

Si vous profitiez de cette rentrée pour vous adonnez à un nouveau sport, une nouvelle activité qui pourrait se transformer en passion. Pourquoi ne pas essayer une nouvelle activité culturelle ou manuelle. Vous n’aviez jamais osé tester le piano ou le scrapbooking lancez-vous. Qu’est ce qui vous retient ? Rien alors go, go.. 

Et le caritatif? 

Et si vous vous lanciez dans le caritatif? Aidez, donnez à des inconnus est très gratifiant. Inconsciemment ces gestes vous redonneront de l’estime de vous et l’envie de sourire. Pourquoi ne pas aider les plus démunis ou donner votre sang. Les niveaux dans les hôpitaux sont au plus bas. Votre geste pourra sauver des vies. Vous allez découvrir que donner fait un bien fou à soi même et aux autres. 

Voir le bon côté des choses : 

Arrêter de voir tout noir. Soyez objectif sur vous même et votre travail. Pour cela n’hésitez pas lister tout ce vous avez effectué depuis le début de votre activité, du trimestre, du mois… 

La seconde clé pour construire un cercle vertueux est de lister en fin de journée ce qui s’est bien passé dans votre journée. Dès quelques jours vous réaliserez que vous avez une multitude de qualités et que vous accomplissez une montagne de tâches. 

Faire le bilan objectif de soi : 

Afin de prendre réellement conscience de vos qualités je vous propose de faire un réel bilan objectif de vous et de votre entreprise. Je vous connais vous n’allez trouver que les défauts et mettre en relief ce qu’il vous reste à faire. Pour que l’exercice soit utile demander à plusieurs personnes de votre entourage leur opinion (conjoint(e), ami(e)s, client(e)s… )Vous allez très vite comprendre que vous avez plus de qualités reconnues que ce que vous pensez. 

Les valeurs de votre entreprise : 

Lors de vos coups de mou revenez à l’essence de votre projet. Pourquoi l’avez vous voulu? Quels buts souhaitiez vous atteindre? Quelles valeurs souhaitiez vous porter haut et fort? Ce retour aux sources vous permettra de vous réaligner et de repartir de bons pieds. 

Viser des objectifs atteignables : 

Rappelez vous la technique des petits pas. Diviser un gros objectif en plusieurs plus petits pour atteindre votre le but recherché. Ainsi à chaque objectif intermédiaire votre cercle vertueux progressera. 

Étoffer votre réseau : 

Profitez de la rentrée pour étoffer votre réseau. Intégrer un réseau en fonction de vos valeurs, de vos attentes et de votre business. Les structures d’envergure nationale augmenteront fortement votre visibilité si vous vous investissez dans l’entité. 

L’infographie ci-dessous résume mes conseils pour rester motiver.

Infographie motivation La Rose Des Ventes

Vous connaissez à présent mes secrets de bonne humeur. Et vous quelles sont vos solutions pour garder le sourire en toutes circonstances?

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique.

Les origines et business des crèmes solaires

les origines et business des crèmes solaires

Temps de lecture : 5 minutes

Poursuivons le décryptage des produits de l’été. Après avoir analysé les marchés des cahiers de vacances, des Mölkky je vous propose de nous pencher sur un autre incontournable : la crème solaire. Elle est notre alliée de l’été pour nous éviter les coups de soleil et les cancers de la peau. Mais connaissez vous les origines de ce produit du quotidien ? Connaissez-vous son business ? Non je vous ne dirai pas quelle lotion utiliser car je ne suis pas un dictateur et je n’ai pas les connaissances techniques pour le faire. En revanche je vais tenter de vous expliquer comment des petits laboratoires essaient de se faire une part au soleil. Mais avant remontons l’Histoire de quelques dizaines d’années pour comprendre les racines de ce marché.

Les origines des crèmes solaires :

D’après vous à quand remonte la pratique de l’application de la crème solaire ? Quand on remonte le fil de l’Histoire on constate rapidement que la bourgeoisie et la noblesse se blanchissaient la peau pour montrer leur rang social. Les paysans qui travaillaient par tous les temps dans les champs étaient bronzés par le soleil. Ces pratiques étaient répandues à la Renaissance. Quelques siècles plus tard c’est l’inverse. Nous recherchons à être bronzé pour montrer que nous partons en vacances. Le succès des cabines à UV répondait également à ce besoin. Le changement de pratique vis-à-vis du soleil est synchrone avec les congés payés.

Les origines de la crème solaire :

1935 :

Le père de la première solaire est le chimiste et fondateur de L’Oréal : Eugène SCHUELLER. En effet il ne supportait pas d’avoir des coups de soleil lors de ses sorties en mer. Ses recherches l’amenèrent à créer l’AMBRE SOLAIRE en 1935. Il la vend le premier été sur la Côte d’Azur puis sur la France entière l’année suivante. La première crème solaire accompagne les premiers congés payés. La presse féminine fait l’écho en 1937 avec le titre de Marie Claire « Brunir vite ». A cette époque les produits protégeaient des brulures mais ne protégeaient pas des UVA ni des UVB. L’AMBRE SOLAIRE rencontre très rapidement son public grâce à son nom évocateur de soleil, de son odeur et sa couleur ambrée. Son flacon cranté pour une meilleure prise en main est évocateur du produit.

1948 :

Suzy : la Pin-up en maillot de bain deux pièces et accompagnée de son chapeau est photographiée en taille réelle puis est placée à l’entrée des magasins.

1957 :

Naissance du premier écran haute protection.

1962 :

Arrivée de l’indice de protection solaire créé par Franz GREITER.  Cet indice permet de quantifier la capacité d’un produit à bloquer les rayons UV à la surface de l’épiderme. Il est difficilement utilisé car la société demande un bronzage rapide.

1970 :

La graisse à taire est très utilisée car elle permet d’avoir le même bronzage halé que les mannequins des magazines. Ce produit n’apporte aucune protection contre les UV

Années 80 :

Différentes études prouvent l’implication des rayons du soleil dans le vieillissement de l’épiderme et les cancers de la peau. L’OMS préconise les protections solaires.

Années 2000 :

Les laboratoires ont travaillé les textures pour les rendre plus agréables.

Les crèmes solaire deviennent «aqua friendly » et connectées

Le marché des crèmes solaires en 2013 :

En France, le marché des crèmes solaires pèsent plus de 264 millions d’euros soit plus de 15 millions de flacons partagés entre :

      • Les GMS : 118 millions d’euros
      • La parapharmacie : 118 millions d’euros
      • Les parfumeries : 28 millions d’euros

Près d’un français sur quatre achète un produit solaire par an.

Les derniers chiffres du marché des crèmes solaires remontent à 2013. Le marché est resté très concentré car quatre marques détiennent plus de 80% du marché de la grande distribution :

      • AMBRE SOLAIRE : 35 % de Part De Marché
      • NIVEA : 29.5 % de PDM
      • L’OREAL : 10 % de PDM
      • LOVEA : 7.2 % de PDM
      • Les autres 18.3% de PDM

Les attentes des consommateurs :

Qu’attend-on de notre crème solaire ? Qu’est ce qui nous  fait choisir l’une ou l’autre ?

Les principaux critères d’achat sont :

      • L’indice élevé,
      • La nouveauté,
      • Le confort d’utilisation…

Les conséquences environnementales sur les coraux :

Malheureusement notre protection solaire nous protège mais dégrade notre environnement. En 2015 une étude est parue dans la revue Archives of Environnemental Contamination and Toxicology. Elle démontre que les produits solaires contiennent des substances chimiques qui détériorent les coraux. Une seconde étude prouve après 20 minutes de baignade 25% de la crème solaire est dissout dans l’eau. Il est estimé que plus de 25 000T de produits solaires se déversent dans les mers et les océans. 4 000T de crèmes solaires par ans détruisent les coraux. Les répercussions sont présentes sur les micros algues puis sur le phytoplancton entraînant la mort des poissons et des dauphins.

Face à ses ravages des laboratoires mettent en place des formules aqua friendly. Malheureusement il n’existe pas encore de norme internationale sur ce sujet. De nombreuses entreprises françaises se démarquent pour avoir une démarche plus éthique et écologique que les groupes industriels. Je vous propose d’analyser les stratégies de ces entreprises pour se démarquer. Je ne m’intéresse qu’à l’aspect stratégie commerciale. De nombreux articles et comparatifs évaluent leurs efficacités.

ALPHANOVA :

En plus de proposer des produits naturels et bios l’entreprise reverse 1% de son C.A pour la protection des coraux. Son programme se nomme 1% pour le corail. Ce programme est en place depuis le 1er Janvier 2019. L’entreprise a déjà reversé 12 000€ pour aider la réserve de St Martin dans la restauration des coraux.

AVENE :

Les laboratoires AVENE mènent différentes actions sociétales liées à la santé (pour le dépistage des cancers de la peau…). Le département solaire a lié le partenariat PUR PROJET pour la restauration de massif corallien en Indonésie. A la fin 2017 1 855 coraux ont été réimplanté avec un taux de survie de 97%.

EQ :

L’entreprise vend également des produits bios et non écotoxiques pour le milieu aquatique. L’entreprise tisse un partenariat avec l’association WATER FAMILY. Il s’agit d’une association qui sensibilise plus de 150 000 enfants sur la gestion de l’eau pour avoir une consommation responsable. L’entreprise commercialise également des cosmétiques et des accessoires de sport. Les produits solaires bénéficient du réseau de distribution des accessoires de sport.

LES LABORATOIRES DE BIARRITZ :

Cette entreprise est également conçue par deux surfeurs amoureux des océans. Ils commercialisent des produits bios fabriqués en France. Ils sont également membre de l’association RespectOcean. Il s’agit d’un réseau d’acteurs qui s’engagent pour un développement économique durable en faveur des océans.

SEVENTYONE PERCENT :

L’entreprise co-fondée par deux surfeurs porte le pourcentage des océans sur Terre et d’eau dans notre corps. Elle propose des produits solaires et de soins respectueux du milieu marin. Les emballages sont recyclables. L’entreprise reverse 1% des bénéfices à l’association Vision du monde (éducation des enfants en zones sinistrées)

UV BIO : 

En plus de proposer des produits bios et végans fabriqués en France, l’entreprise n’utilise pas de suremballage. L’entreprise opte pour une stratégie commerciale digitale en tissant des partenariats avec des blogueuses, des influenceuses et des marketplaces.

 

Connaissez-vous d’autres entreprises de cosmétiques solaires engagés dans une démarche de respect de l’environnement ?

Que pensez-vous de ces différentes démarches ?

Ces pratiques vous influenceront elles pour vos prochains achats de produits solaires ?

 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique

Les origines et business du Stand Up Paddle

Les origines et business du Stand Up Paddle

Temps de lecture : 4 minutes

Le Stand Up Paddle (SUP) vous l’avez ou vous allez forcément le croiser cet été. En effet cette étrange planche sur laquelle on se tient debout vogue sur les lacs, les rivières et en pleine mer. Alors que vous passiez vos vacances à la mer ou à la montagne ou à la campagne vous ferez sa rencontre. Je vous explique tout sur ses origines et comment les français sont devenus accrocs du paddle. 

Les origines 

Mais d’où peut bien venir cette étrange planche ? Elle a été inventé dans les années 60 à Hawaïi. Elle a fait sa première apparition en France en 2007 dans le Pays Basque grâce au surfeur LAIRD HAMILTON. Effectivement le célèbre free surfer hawaïen s’est reconverti au Stand Up Paddle. Auparavant en 2006, il a traversé la Manche sur son Stand Up Paddle. 

En une dizaine d’années le nombre des pratiquants et licenciés explose. Pour cause on compte en France plus de 6 000 licenciés rattachés à une quarantaine de clubs.  Ils sont rattachés à la Fédération Française de Surf. Selon EUROSIMA (Association Européenne des industriels des Sports d’Actions ) et la Fédération Française de Surf entre 2015 et 2017 le nombre de pratiquants a bondi de 65%. Ils sont passés de 50 000 à 65 000. La France est  l’un des premiers pays européen en nombre de pratiquants car on compte plus de 300 000 adeptes au niveau du contient.  

Les causes du développement du Stand Up Paddle : 

Quelles sont les raisons pour lesquels autant de pratiquants s’adonnent à  ce sport ? Elles sont diverses : 

Il est accessible à tout le monde : 

Contrairement au surf nous pouvons rapidement monter sur la planche et nous mettre debout pour partir en ballade. Inutile de prendre de longues heures de cours. Inutile d’être un sportif aguerri pour faire du paddle.

C’est un sport complet : 

La position debout permet de : 

    • tonifie les jambes, 
    •  dessiner la taille,  
    • renforcer les cuisses, les abdos et les fessiers

Tout en faisant du cardio.  C’est un sport très complet. 

Sport non polluant :

Il n’y a pas de moteur ou de pollution sonore. 

Tout âge : 

Il n’y a pas de limite d’âge pour faire du paddle.

Authenticité :

Le Stand Up Paddel correspond aux attentes sociétales actuelles avec le retour à la nature et à l’authenticité. 

Pratiquer un sport de glisse par temps calme : 

Les surfeurs , kyte surfeurs doivent attendre le vent pour s’adonner à leur passion. Avec le Stand Up Paddle inutile de prier le Dieu Éole. 

Les évolutions technologiques :

Les industriels ont avec le temps fait évoluer leurs matériels pour se distinguer de la concurrence. Ils ont inventé la planche gonflable. Le premier en France sur ce marché a été BIC Sport (Rennes). Cette nouveauté a démultiplié les ventes car le paddle devient transportable dans un coffre de voiture. Cette évolution a fortement contribué à sa démocratisation. 90% des achats d’équipements sont réalisés par des modèles gonflables. Aujourd’hui ce produit  représente la moitié du chiffre d’affaires de l’entreprise rennaise.                                                                                                                                                                                                           

La professionnalisation : 

Ce sport est très peu médiatisé. La Fédération Française de Surf discute avec l’Etat pour organiser un Open de France avec les meilleurs champions mondiaux. Ainsi les retransmissions télévisées faciliteront sa popularité. Notre pays compte un champion émérite : Titouan PUYO. Cet ancien champion de Va’a (pirogue) est champion un véritable héros. En effet il est 

– Champion de France en 2013, 2015, 2016 et 2017.

– Double champion européen en 2017 et 2018 

– Champion du monde de Stand Up Paddle longue distance en 2014. 

Il est sous contrat avec New Surf Projet (NSP). 

Les évolutions du marché : 

Pour les équipementiers nautiques le Stand Up Paddle est une belle opportunité car les ventes de planches et accessoires étaient en berne. Le Paddle leurs redonne le sourire. Aujourd’hui les ventes d’équipements et matériels de ce sport représentent  30% des ventes des rayons nautiques. Les ventes montent à 50% dans les magasins spécialisés dans les sports d’eau. En 2017 l’évolution des ventes chez Décathlon était à deux chiffres. La croissance actuelle n’est qu’un début. Selon Alain PICHAVANT « Je pense qu’il (le paddle Stand Up) peut aller au-delà de la planche à voile qui a marqué les années 1980 avant de perdre des pratiquants tentés par de nouvelles pratiques ». De nombreux spécialistes estiment que la pratique de ce sport sera aussi populaire voir plus que celle de la course à pied. 

Personnellement je pense que ce sport va se développer dans les années à venir car nous pouvons le pratiquer sur n’importe quel milieu aquatique et par n’importe quelle température. Il ne faut pas oublier la combinaison intégrale l’hiver et la crème solaire l’été. En outre les industriels rivalisent d’imagination pour le rendre encore plus accessible. De nombreux entrepreneurs innovent avec un esprit éthique : 

  • Respect de l’environnement. L’entreprise SNAP utilise une résine bio-sourcée de 20 à 30 %, ce qui permet d’être labellisé Ecoboard.
  •  Accessible à tous. L’entreprise Suf Pistols a pour projet de commercialiser des Stand Up Paddle pour les personnes en surpoids (+120 kg)

Quelque soit votre niveau et votre utilisation du Stand Up Paddle la Fédération Française de Surf vous rappelle les règles de navigation. Vous n’êtes pas seul, partageons ensemble nos eaux. 

Regles de navigation
Règles de navigation

Et vous avez essayé le Stand Up Paddle ?

Etes vous accros ? 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de Conseil en Stratégie Commerciale Ethique

 

 

Les origines et business des cahiers de vacances

Les origines et le business des cahiers de vacances

Temps de lecture : 4 minutes

Près d’un élève sur deux va troquer ses cahiers pour son cahier de vacances. En effet les portes des écoles viennent juste de se refermer. Le casse-tête des parents commence. Comment occuper nos têtes blondes pendant 2 mois ? Certains optent pour les colos ou les vacances chez les Papis et Mamies … Pour meubler les journées près d’un enfant sur deux opte pour le cahier de vacances. Quels sont les origines de ce drôle de cahier qui a accompagné les étés de générations d’écoliers ?A quand remonte le « traumatisme » des révisions estivales ? Quel instituteur voulait traumatiser ses élèves toute l’année ? Vous découvrirez ensuite son business.

Les origines :

Détrompez-vous les origines ne remontent pas du corps enseignant mais d’un industriel de la papeterie scolaire. En effet Monsieur Roger MAGNARD des éditions MAGNARD accusait une baisse sur les segments haut de gamme après le krach de 1929. Le phénomène s’accentua jusqu’à la rentrée du 1 Octobre 1932. Il cherchait une solution pour arrêter l’hémorragie et créer un second pic d’activité. Le salut vint d’une rencontre avec  la maison d’édition L’ECOLE DES BONS LIVRES qui deviendra ensuite L‘ECOLE DES LOISIRS. Cette entreprise édite Les Devoirs de vacances. Il s’agit de cahiers de petite taille remplis d’exercices à effectuer entre deux classes.  Monsieur MAGNARD repris l’idée mais en l’agrémentant en rendant la corvée ludique. En effet « Les cahiers de Loulou et Babette » proposent en 1934 des coloriages, des collages, des devinettes pour travailler en s’amusant. Il s’inspire de ses propres enfants Louis et Elisabeth. Dans un premier temps ils sont vendus en Creuse (où est situé l’entreprise) et dans les départements limitrophes. « Il espérait rentabiliser ses cahiers à hauteur de 6 000 ou 7 000 exemplaires, il en a vendu 50 000 la première année », confie la petite fille de Roger Magnard à France Bleu.

La seconde Guerre :

Ensuite pendant la Seconde Guerre Mondiale les cahiers furent interdits car ils proposaient des coloriages de drapeaux anglais et un poème nommé « Liberté ».

Les années 50 :

Puis afin de récompenser les élèves méritant la maison d’édition offre de grosses récompenses (vélos, télévision…). En 1956 le premier prix était un Renault 4CV

Les années 70 :

Plus tard les années 70 furent synonymes d’avènement des supermarchés et des hypermarchés. Les concurrents arrivent sur ce marché rendant le cahier de vacances très concurrentiel.

Les années 80 :

Puis dans les années 80  les éditions MAGNARD arrête les jeux concours pour se concentrer sur la promotion sur le lieu de vente.

Le marché actuel :

Les chiffres :

Aujourd’hui, le marché du cahier de vacances est concentré sur 5 éditeurs principaux. Ils bénéficient d’un taux de pénétration élevé car plus de 44% des écoliers et collégiens les remplissent chaque été. En effet 4.5 millions d’exemplaires étaient vendus en 2017 alors que 10.11 millions d’enfants étaient scolarisés. Leurs achats représentaient un chiffre d’affaires pour le secteur de plus de 25.3 millions d’euros. Le prix moyen observé était de 5.60€ en 2017 contre 5.70€ en 2016. Ces chiffres proviennent du cabinet GFK

Les utilisateurs :

Qui sont les enfants qui remplissent tous les étés les pages des cahiers de vacances ?

La moitié des ventes se font pour des élèves d’école dont 30% pour les maternelles.

Seuls 15% des collégiens remplissent les cahiers de vacances.

Pour élargir leurs marchés les éditeurs se tournent également vers les adultes. Cette niche est en plein développement avec une croissance de 10% entre 2016 et 2017. Ce marché représentait 5% des ventes totales de cahier de vacances.

L’organisation :

Les acteurs historiques et principaux sont MAGNARD, HACHETTE, NATHAN et HATIER. De nouveaux intervenants tentent de se faire une place sous le soleil estival mais c’est difficile car les leaders bénéficient de leur notoriété. Malgré cela les éditions AUZOU essaient de pénétrer le marché en proposant des cahiers sous la licence Ptit Loup.

Les contraintes :

L’offre :

Les éditeurs sont contraints par les programmes scolaires et par les attentes des parents qui recherchent une solution pour faire réviser leurs enfants. L’innovation est donc délicate.  Pour se différencier les acteurs proposent différents modèles :

les cahiers traditionnels :

Il s’agit des cahiers qui jouent le rôle de réassurance en faisant réviser les enfants. Ils représentaient 52% des ventes en 2017.  

les cahiers ludiques :

Les écoliers résolvent des énigmes en utilisant les notions acquises l’année précédente. 30 % des ventes se portaient sur eux en 2017.

les cahiers sous licences :

Les héros des dessins animés et séries accompagnent votre enfant dans ses exercices. Ils représentaient 12% des ventes en volume en 2017. HATIER a édité son Cahier Le Petit Nicolas. Celui de NATHAN est à l’effigie de C’est par sorcier.

La saisonnalité :

Comme son nom l’indique les ventes se déroulent l’été. Comme de nombreux marchés celui du cahier des vacances subit également un raccourcissement de sa période de vente. Auparavant les ventes se déroulaient équitablement en Juin et en Juillet. Aujourd’hui les ventes se concentrent sur la quinzaine qui suit la fin des cours.  

La communication :

Les éditeurs de cahier de vacances ne peuvent pas promouvoir leurs produits à la télévision. Ils optent pour une communication digitale ou sur le lieu de ventes. Ils sont également recours aux jeux et aux concours.

L’infographie ci-dessous résume l’article 

Le marché des cahiers de vacances
Le marché des cahiers de vacances

Et vous achetez-vous un cahier de vacances à vos enfants ?

Achetez-vous un cahier de vacances pour adultes? En tant qu’entrepreneur utilisez vous le cahier de l’entrepreneur pour faire le bilan de votre année et réfléchir à votre prochaine stratégie ?

 

La Rose Des Ventes,

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique.

Votre photo professionnelle

Votre photo professionnelle

T<strong>emps de lecture</strong> : 3 <strong>minutes</strong>

Poursuivons notre analyse de l’image en abordant le rôle de la photo professionnelle. En effet après avoir décrypté le rôle de votre image dans la vente et le flocage de votre véhicule je vous propose de nous intéresser à votre photo professionnelle.  En 2019 l’image est partout et vous devez la maîtriser. Votre image est celle de votre entreprise. Ne la négligez pas. 

Comment avoir une photo professionnelle? 

Pour avoir une photo professionnelle qui vous met correctement en valeur je vous conseille très fortement d’avoir recours aux services d’un photographe professionnel. Oubliez votre chéri(e) ou vos copines. Il est certes possible de faire des photos avec nos smartphones. Elles sont parfaites pour publier sur les réseaux sociaux mais la qualité sera trop faible pour des insertions sur des plaquettes, flocages… Mon conseil n’oubliez pas cette citation « Celui qui pense qu’un professionnel coûte cher n’a aucune idée de ce peut coûter un incompétent. » En photo, comme en tous autres domaines les professionnels sont vecteurs de croissance de votre activité.

Comment choisir son photographe? 

1/ Activité 

Le premier conseil pour choisir son photographe c’est de vérifier qu’il fait ce que vous souhaitez. Pour le savoir parcourez son site internet, son blog, ses comptes Facebook et Instagram… Si vous ne voyez aucune photo du travail que vous recherchez soyez vigilent. N’hésitez pas à lui demander de vous montrer des travaux antérieurs ressemblant à votre demande. Ceci permettra de vous projeter et vérifier si cela correspond à vos attentes. 

2/ Premier contact : 

Après avoir sélectionné quelques professionnels contactez les  pour avoir plus de renseignements. Si vous sentez qu’il reste flou passez votre chemin. Il doit faire cette prestation rarement ou il la fait mal. Le professionnel doit vous expliquer son travail et surtout vous posez des questions sur le but et l’utilisation des clichés. 

Le travail du photographe : 

Le photographe est habitué à mettre en lumière les personnes et les objets. Il saura vous positionner pour avoir une attitude professionnelle. Cela passe passe par votre : 

      • tenue vestimentaire, 
      • coiffure, 
      • maquillage, 
      • posture

En outre le professionnel sait jouer des lumières pour mettre en avant vos qualités et masquer des imperfections. Je ne vous dirai pas comment car c’est un secret bien gardé.  Il en est de même pour les photos de produits. Les photographes savent nous mettre l’eau à la bouche devant un plat d’un restaurant. Même avec les filtres disponibles sur les différents réseaux sociaux vos photos ne seront pas la hauteur face à celles des professionnels. 

En outre le photographe a un œil avisé et dispose d’astuces de communication  pour détecter quand la personne n’est pas à l’aise. Il sait comment faire pour la détendre et lui faire passer un bon moment.  Ceci est capital car les émotions passent par le visage. N’oubliez pas que le regard est le miroir de l’âme. La psychologie est capitale en photo. Vous devez vous sentir à l’aise avec votre photographe. 

La réglementation : 

Le travail du photographe est un réel travail artistique. Vous ne devez et ne pouvez pas le retravailler. L’activité est encadrée par un contrat. Attention les droits d’auteur et de la propriété sont en vigueur.  En tant que client vous êtes protégé par le droit à l’image. Le photographe ne peut pas réutiliser vos clichés sans votre accord. 

Pour plus de renseignements sur les astuces pour choisir son photographe je vous conseille de visionner le replay du webinaire réalisé avec Sandrine du studio Des Sourires et Des Âmes

 

Quelles sont vos retours d’expérience chez le photographe?

 Quels bénéfices avez-vous constaté? 

 

La Rose Des Ventes. 

Cabinet de Conseil en Stratégie Commerciale

 

 

Les origines et business de la Fête des Mères

Fête des mères

Temps de lecture : 4 minutes

Traditionnellement le dernier dimanche de Mai est dédié à la Fête des Mères. Connaissez-vous les origines de cette manifestation et son business? Est-ce une opération marketing ou existe t’il des racines plus ancrées? Comment le reste du monde honore t’il les mamans? Vous allez découvrir des différences marquées. Mais avant un peu d’histoire pour savoir à quand remonte la Fête des Mères.

Les origines : 

Pour de nombreuses personnes la pratique remonte au Maréchal PÉTAIN. C’est faux, c’est beaucoup plus vieux car il faut remonter à l’Antiquité.

Les Grecs et les Romains : 

En effet des rituels de l’Antiquité témoignent de cérémonies organisées par les Grecs et les Romains en l’honneur de Rhéa et Cybèle. Elles sont des Titanides = les mères des Dieux. Pour rappel Rhéa était la mère d’Hestia, de Déméter, d’Héra, d’Hadès,  de Poséidon et de Zeus, Cybèle était la déesse de la Terre.

XIX ème siècle : 

Ensuite en 1806, Napoléon a voulu célébrer les mamans de familles nombreuses. Il faut dire qu’elles avaient du mérite d’avoir autant d’enfants dans des conditions parfois très difficiles.

XX ème siècle :

1906 : 

Le village d’Artas (Isère) honore les mères de familles nombreuses en leur remettant le prix du Haut Mérite Maternel.

1914 : 

En outre en 1914 c’est l’instauration de la Fête des Mères le second dimanche de Mai aux Etats -Unis. Les Américains le doivent à la détermination d’Anna JARUS qui a voulu honoré sa défunte mère et en le demandant au Président. La tradition de l’œillet blanc pour les mamans vivantes et de l’œillet rouge pour les défuntes est née.

20 avril 1926 :

Puis le 20 avril 1926 devient la Journée des Mères de famille nombreuses avec la remise des Médailles de la Famille française. Cette journée n’a pas connu un franc succès

1941 : 

Ensuite, Le Maréchal PÉTAIN instaure la Fête des Mères dans le but de repeupler la France qui subit la Seconde Guerre Mondiale.

1950 : 

Instauration de la date du quatrième dimanche de Mai sauf s’il coïncide avec le dimanche de la Pentecôte. Dans ce cas la Fête des Mères est décalée au premier dimanche de Juin.

Et à l’étranger ? 

Nouvelle Zélande, le Brésil, l’Australie, le Danemark, la Finlande, l’Italie, la Turquie, la Russie, le Canada et les Etats Unis : 

Dans tous ces pays la Fête des Mères est le second dimanche de Mai.

La Belgique : 

Elle s’est appuyée sur ce calendrier mais chaque région décide de la date la Fête des Mères. En effet à Anvers c’est le 15 Août en référence à Marie

L’Allemagne : 

La date est également le second dimanche de Mai depuis plus de 75 ans. La tradition est que les Mères ne travaillent pas ce jour. J’adore cette tradition !!!

Le Royaume-Uni et l’Irlande : 

La  Fête des Mères est le quatrième dimanche du Carême. Il s’agit du Mothering Sunday.

En Espagne : 

Les  Mères sont fêtées le premier dimanche de Mai et la tradition impose que les Mamans et Grands-Mères ne cuisinent pas ce jour là. Les restaurateurs offrent une rose à chacune.  C’est génial comme tradition. Je sais où je serai le premier dimanche de Mai 2020 !!!

Moyen Orient : 

La Fête des Mères coïncide avec l’équinoxe de Mars.

 Quel business?

Depuis de nombreux jours vous voyez des publicités pour ne pas oublier votre Maman. Près de 85% des Français vous gâter leur Mère. Le budget moyen pour cette occasion est de 54,15€ Quels sont les commerçants qui bénéficient le plus de cette Fête?

Les fleuristes : 

La Fête des Mères est La Fête à ne pas rater car elle représente près du tiers du chiffre d’affaires annuel. C’est encore plus que pour la St Valentin.

Les Parfumeries : 

Elles sont sur la même dynamique que les fleuristes. Elles ne doivent pas négliger la date. Certains parfums sortent juste avant pour bénéficier de la dynamique.

Les bijoutiers et chocolatiers : 

La Fête est importante mais dans une moindre mesure car les ventes pour l’occasion représentent 10% de leur activité annuelle.

Les autres produits phares de cette journée sont la cafetière, le fer à repasser et le grill pain.

Le E-commerce : 

Tout comme le reste de l’année le E-commerce poursuit sa progression il représentait 20% des achats en 2017. A mon avis il va avoisiner les 40% cette année.

Et à l’étranger : 

Si vous être entrepreneur et que vos produits peuvent s’offrir pour la Fête des Mères quels pays devez-vous privilégier?  Je vous suggère les Etats-Unis car le panier moyen est de 173$. Le marché américain de la Fête des Mères est de plus de 21 milliards puisque 84% des américains couvrent de cadeaux leur mère.

En seconde position je vous propose la Belgique car le montant moyen des achats est de 70€. En revanche vous devez avoir une communication locale car la date diffère d’une région à une autre. Ça évite les périodes de rush de livraison mais cela nécessite une écoute permanente.

Les Espagnols terminent le podium international avec un montant de 52€.

L’infographie ci-dessous résume l’article :

Infographie sur la fête des mères

Et vous fêtez-vous votre Maman?

En tant qu’entrepreneur bénéficiez-vous de cette Fête?

 

Même si vous êtes loin le jour J, appelez votre Mère pour lui dire combien elle vous a apporté et vous apporte aujourd’hui. Merci Maman pour TOUT ce que tu m’apportes car sans Toi je ne serais pas celle que je suis aujourd’hui.

Pour briller lors du repas dominical vous pouvez lire l’article sur les origines et le business de la Fête des Pères.

 

 

La Rose Des Ventes,

Cabinet de conseils en stratégie commerciale éthique

Les origines et business du Festival de Cannes

Le Festival de Cannes ouvre ses portes. Les stars vont déferler et les flashs crépiter sur la Croisette des Anglais. Connaissez vous l’histoire de ce festival? Pourquoi une telle manifestation à Cannes? Quel est le poids économique de l’industrie du cinéma en 2019? Quel est son avenir? L’article vous donne les clés de ses questions. Alors découvrons sans tarder le dessous des paillettes et du célèbre Tapis Rouge.

Un peu d’histoire : 

En 1932 est né la Mostra : le premier festival international du film. Il attire l’élite mondial. En 1937 l’ultime récompense est remise à Jean RENOIR pour la Grande Illusion et le cinéma allemand repart bredouille. Hitler est furieux. Pour l’édition suivante le jury de l’édition de 1938 est acquis à un film américain. Hitler en a échos et fait pression pour que les votes soient attribués aux Dieux du Stade (documentaire de propagande nazie). Cette séquence  trouble les esprits et les démissions pleuvent lors de la cérémonie de clôture. Les délégations repartent dans leurs pays en se jurant de ne pas revenir. L’annonce de la présence du Ministre de la Propagande à la Mostra de 1939 amenuise les espoirs de liberté. Les pays libres doivent réagir. C’est ainsi que Philippe Erlanger veut créer un Festival International du film en France avant la prochaine édition vénitienne. La France veut organiser son Festival présidé par Louis LUMIERE dans un souci « d’objectivité artistique et d’impartialité absolue ». Son réseau permet à  chaque pays de sélectionner ses meilleurs films.

Pourquoi à Cannes?

Les autorités recherchaient un lieu d’exception, de lumière et de fête pouvant recevoir rapidement des milliers de personnes sans nouvelle construction. Rapidement deux villes sont en concurrence : Biarritz et Cannes. Initialement le choix était porté sur la ville du Pays Basque mais la municipalité canonise a amélioré sa dotation pour recevoir le Festival. C’est ainsi qu’il s’installa au bord de la Méditerranée.

La première édition : 

L’ouverture était prévue pour le 1er Septembre 1939. Afin d’assurer la rentabilité financière l’Etat demande à diverses entreprises leurs aides. C’est ainsi que la SNCF et Air France transportèrent gratuitement les festivaliers, les PTT furent sollicités pour une contribution gratuite pour des interviews, émissions publicitaires et pour un timbre spécial. Malheureusement l’entrée en guerre des troupes françaises a annulé les festivités. Toutes les délégations repartirent avant le début. Seul un film a été projeté. 

La seconde édition :

La Guerre Mondiale stoppa l’initiative. Le second Festival de Cannes ne se déroula qu’en 1946.

Le business du Festival de Cannes : 

Le Festival de Cannes est le troisième événement mondial en terme de médiatisation après les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde. Plus de 700 policiers assurent la sécurité  (aidés par les 639 caméras) des 120 000 visiteurs  dont 4 000 journalistes.  Au total on recense la présence de plus de 12 500 professionnel du cinéma qui présentent plus de 3 800 films. Durant 12 jours la population cannoise passe de 75 000 à 200 000 personnes. Les touristes occupent plus de 500 000 nuitées. Ce pic d’activité engendre plus de 2 400 emplois ponctuels. Les hôteliers ne sont pas les seuls à bénéficier de la manne touristique. Les particuliers surfent également sur la quinzaine en proposant leur habitation. En effet plus de 18 000 annonces sont recensées pour 5 130 chambres d’hôtel. L’infographie résume les principaux chiffres du business du Festival de Cannes

L'infographie sur le business du Festival de Cannes
L’infographie sur le business du Festival de Cannes

Le marché du cinéma en France 

Les salles de cinéma

La France occupe la première place du podium européen du nombre d’entrées grâce à plus de 5 913 écrans. En effet plus de 200 millions de billets furent vendus en 2018. Le Royaume-Uni (176 millions) et l’Espagne (92 millions) suivent. En moyenne on compte plus de  35 413 cinéphiles par écran. L’établissement moyen compte 8 écrans et reçoit plus de 102 000 entrées annuelles. Les propriétaires de cinéma doivent être les heureux car le taux de satisfaction avoisine les 100%. En effet, 98% des cinéphiles sont satisfaits par la qualité du son et 97% apprécient la qualité de l’image. Ces chiffres font tourner la tête. La technologie envahit les salles puisque 59% des salles sont équipés 3D.

Les cinéphiles :

Plus de 2/3 de la population  soit plus de 42.6 millions de français sont allés au cinéma. Ils ont vu en moyenne 5 films par an. Leur comportement évolue en fonction de leur âge. En effet les moins de 25 ans sont les plus accros aux salles noires. En effet 76% d’entre eux y rentrent régulièrement. Le second groupe de client est les habitués. Les gestionnaires de salle de cinéma doivent les chouchouter car les habitués sont 1/3 de la population et ils détiennent 2/3 des entrées soit 15 millions de personnes pour 140 millions d’entrées. Les habitudes des cinéphiles dopent les chiffres des salles car 4 Français sur 5 préfèrent regarder des films en groupe.

Les films : 

Quels sont les œuvres vues au cinéma? Les longs métrages représentent plus de 197 millions d’entrées soit plus de 98% des entrées. Le podium est composé par :

      1. Indestructibles 2 (plus de 5.74 millions d’entrées)
      2. Les Tuches (plus de 5.69 millions )
      3. La ch’tite famille (plus de 5.62 millions)

La vidéo : 

La vente de vidéo tous supports confondus (en physique et à la demande) progresse de près de 10% ( 9,7%) représentant un chiffre d’affaires de 1 milliard 120 millions d’euros. 2018 est la première année où la VOD est leader avec 60% de part de marché. Elle est est hausse de 38,5%. C’est une progression prodigieuse. La VOD progresse grâce à l’abonnement. En effet, la progression est de 82,7%. En revanche la VOD à l’acte régresse de 8,1%. 

La télévision : 

Plus de 30% des films diffusés à la télévision sur les chaînes nationales gratuites et Canal + sont des œuvres inédites. Le chiffre s’abaisse à 14,5% sur les chaines privées.  Il s’agit majoritairement des films français (44%) contre 33,8% de films américains.  Vous avez l’impression de revoir régulièrement les mêmes films sur la TNT c’est compréhensible car ils rediffusés en moyenne 9 fois. Le podium des rediffusions est constitué par : 

      1. Les 11 commandements (19 diffusions), 
      2. Astérix chez les Bretons (18 diffusions), 
      3. Tintin et le lac aux requins (18 diffusions).

A présent vous connaissez tout sur le Festival de Cannes et sur les dessous du cinéma. Et vous combien de fois vous rendez-vous dans les salles obscures? Préférez vous la VOD? 

Quelles astuces commerciales pensez-vous transposer à votre activité?

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale

Comment aménager un magasin?

amenager local

Temps de lecture : 4 minutes

Après avoir vu choisi votre local et avoir aménagé votre vitrine voyons aujourd’hui comment agrémenter l’intérieur. Quelles sont les astuces pour améliorer l’expérience client? Comment garder un bon souvenir de votre entreprise? Comment donner envie de revenir? L’article vous donne toutes les astuces.

Trop de marchandise :

Tout d’abord veillez à aérer votre magasin. Certes vous souhaitez mettre un maximum de produits à disposition de vos clients pour qu’ils puissent voir l’étendue de votre assortiment. Cette pratique vous limite les pertes de temps liées au réassort. En outre elle permet des achats coups de cœur. En revanche trop de marchandise tue les marchandises.

Rangement :

La première impression qu’aura votre client est l’aspect rangé de votre magasin. S’il est ainsi il aura envie de le visiter. En revanche si les cartons et marchandises sont pèle mêle il n’aura pas envie de faire l’effort de chercher la perle rare. C’est dommage.

La propreté :

Tout comme le rangement la propreté des vitrines et du magasin incite à rentrer ou non. Avez vous envie de manger dans un restaurant si la vaisselle est sale? Petite astuce : faites toujours le ménage en fin de journée et non le matin avant l’ouverture car les piétons de la soirée risquent de voir un magasin sale. La mauvaise publicité pourrait être très rapide.

La circulation : 

Après avoir vu les aspects de propreté penchons nous sur la circulation. Elle doit être aisée afin que votre clientèle puisse

– trouver aisément les marchandises,

– prendre le recul nécessaire pour comparer, choisir,

– circuler en fauteuil roulant.

Et oui votre magasin doit être accessible pour tout le monde. Malheureusement ce n’est pas le cas de tous les établissements. Ceux qui réalisent les aménagements seront récompensés car les personnes à mobilité réduite recherchent désespérément les établissements adaptés .

La lumière : 

Nous l’avions évoqué pour l’aménagement de votre vitrine mais la lumière est également importante dans le magasin pour :

– signaler l’ouverture de l’établissement,

– mettre en avant la marchandise,

– créer l’ambiance du magasin.

Il est possible de créer des ambiances différentes entre l’été est l’hiver. Pour cela nous utilisons des lumières blanches plus froides  pour l’été pour indiquer la fraîcheur. A contrario l’hiver nous favoriserons un chaud pour apporter une atmosphère chaleureuse.

– favoriser les achats.

Les spots ou projecteurs concentrent la lumière sur les produits phares. Grâce aux leds il est possible d’éclairer l’intérieur du mobilier de présentation à moindre coûts.

Veillez à bien choisir les nuances de l’éclairage car les couleurs peuvent modifier la perception des produits. Soyez très vigilent si vous vendez des cosmétiques, du textile, des peintures…).

Les odeurs :

La diffusion de bonnes odeurs contribue au bien être dans votre établissement, à l’expérience clients. En quoi le marketing olfactif est-il déterminant? La diffusion de flagrance constitue l’identification de votre entreprise comme votre logo, la tenue vestimentaire de votre équipe. Pour cela des entreprises spécialisées créent votre identité olfactive en créant un parfum d’ambiance sur mesure pour votre entreprise. Ces molécules parfumées influencent de manière positive l’humeur de vos clients et favorise les achats. Les boulangers ont recours à cette technique depuis des années pour attirer le chaland. 

La musique : 

L’ambiance sonore est répandue dans la majorité des magasins. Elle a une réelle vertue apaisante. Des études ont démontré que les clients passaient plus de temps dans les magasins ayant un fond sonore. Le chiffre d’affaires progresse également. 

Les marches : 

Soyez attentif aux marches dans votre entreprise que se soit pour le bien être et la sécurité de vos salariés mais aussi pour vos clients. Une personne qui se fracasse la clavicule  gardera une expérience clients particulière.  Et si vous profitez des marches pour démarquer des zones distinctes de votre entreprise. Il pourrait s’agir d’un point  discussion à l’écart, d’un segment de gamme…

Affichage : 

Il doit être présent et non omniprésent. Rappelez vous trop de communication tue la communication. N’hésitez pas à communiquer sur les offres du moment si vous avez une politique tarifaire agressive.  Sinon vous pouvez présenter votre programme de fidélité afin d’inciter aux achats complémentaires. En outre, vous pouvez également mettre en lumière votre programme de parrainage afin que vos clients prospectent pour vous de nouveaux clients.  

L’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite :

Nous l’avons évoqué tout à l’heure dans le paragraphe sur la circulation. L’accessibilité ne se limite pas qu’à cela puisqu’elle regroupe également l’accès à l’entreprise mais aussi aux cabines d’essayage si vous en disposez, aux  toilettes et la caisse. Cette dernière doit reprendre les caractéristiques suivantes afin qu’une personne en fauteuil roulant puisse régler ses achats confortablement. 

caisse pour PMR

La digitalisation :

Toujours dans un but d’amélioration de l’expérience clients nous vous suggérons de matérialiser une caisse pour les achats en magasin et une seconde pour ceux réserver au click n’ collecte. Cette pratique se développe de plus en plus. Elle ne concurrence pas les achats en magasin mais les booste car le panier moyen est majoré de 30%. Une preuve supplémentaire que le digital n’est pas un concurrent aux magasins physiques mais doit être un allié. 

Comme vous avez l’habitude l’infographie ci-dessous résume l’article.

Infographie : comment aménager un magasin?

Et vous comment avez-vous aménager votre espace? 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique. 

 

Comment aménager votre vitrine?

Comment créer une vitrine?

Temps de lecture : 5 minutes

Ça y est vous avez trouvé votre local grâce aux astuces de l’article précédent : il ne vous reste plus qu’à l’aménager et créer votre vitrine. Mais comment faire? Pourquoi est-ce si important de travailler avec soin sa vitrine? Votre devanture joue un triple rôle. Tout d’abord elle permet de mettre en avant les nouveautés. Ensuite elle doit attirer les clients. Bref elle est un réel pourvoyeur de chiffre d’affaires. Elle n’est absolument pas un détail à négliger. Quelles sont les réflexions à mener avant de réaliser une vitrine? Comment la créer? L’article vous donne toutes ces clés

Réflexions antérieures : 

Avant de partir tête baissée, posez vous pour mener une stratégie professionnelle. Quels sont les points à approfondir?

Réflexions sur votre cible : 

Votre vitrine est votre moyen de communiquer vers l’extérieur. Pour cela vous devez savoir à qui vous souhaitez parler. Vous devez identifier le profil de votre clientèle. En effet vous ne vous adresserez pas de la même manière à des jeunes ou des seniors, à des passionnés ou des novices… Dans le cadre d’une ouverture de magasin vous trouverez le portrait robot de votre clientèle dans votre stratégie commerciale. Sinon vous devez connaître les similitudes de vos clients en terme d’âge, de sexe, de CSP, de lieu de vie, de passions…). Ces informations vous aideront pour créer des mises en scènes dans lesquelles les clients pourront s’identifier. Par exemple si vous vendez des produits végans ne mettez pas en lumière un boucher.

Le plan de vitrine : 

Il ne s’agit pas du plan de votre architecte mais de votre planning de vitrine. En effet vous devez la refaire tous les quinze jours. Pourquoi le refaire si souvent? Pour susciter l’intérêt, donner envie de pousser la porte. En effet si la devanture est toujours la même les passants, les automobilistes ne remarqueront plus votre magasin. Comment être inspiré en permanence?  Ce n’est pas facile d’avoir toujours des idées originales. Pas de panique je vous donne des outils pour anticiper. Le premier est un calendrier.

Le calendrier : 

En effet il vous permettra d’identifier les fêtes incontournables à votre activité. Il pourra s’agir des fêtes :

– du 1er Mai,

–  des Mères,

– des Pères,

– des Grands- Pères,

–  des Grands-Mères,

– Halloween,

– Noel,

– Pâques,

– …

Les fleuristes l’utilisent quotidiennement pour annoncer la saint du jour. Ainsi cette technique  rappelle aux amoureux d’offrir un bouquet à sa moitié…

Le calendrier vous permet également de suivre les saisons : jardinage au printemps, piscine et barbecue l’été…

Les marronniers : 

En complément du calendrier vous pouvez également utiliser les marronniers. ils vous indiqueront les manifestations incontournables (les festivals, les tournois de sports…), les journées mondiales. Toutes ces dates peuvent avoir un rapport avec votre activité et seront sources d’inspiration pour vos vitrines.

A présent vous savez à qui vous adresser et quels thèmes aborder, il ne vous reste plus qu’à créer la vitrine.

Comment construire la vitrine? 

Le champ de vision 

La construction de votre vitrine doit prendre en compte le champ de vision. L’œil des passants se fixe sur le point focal à 1,5m du sol dans un diamètre de 80 cm à 1 m. Cette zone est la plus vue de votre espace. Les produits à mettre en valeur doivent être dans cette aire.  Vous devez également intégrer le déplacement du regard. Naturellement il va de la droite à la gauche.

La pyramide : 

Après avoir défini la zone d’intérêt du champ de vision analysons la mise en scène de la vitrine. Afin de garantir un effet de volume nous vous conseillons une  disposition des éléments en pyramide. Prévoyez un nombre impair des éléments pour éviter les effets miroir. 

La mise en scène : 

Afin de faciliter la projection de l’utilisation des biens en vitrine, mettez-les en scène pour montrer les avantages de celui ci. La connaissance de votre cible, de votre clientèle vous facilitera cet exercice.

Les couleurs : 

Le pouvoir des couleurs existe pour nos vêtements il a également un rôle sur les vitrines. En effet inconsciemment les couleurs froides (bleu, le vert) représentent le sérieux, la rigueur. Le bleu situé en hauteur donne une impression de clarté, de légèreté. Le noir réhausse toutes les couleurs. En revanche le blanc ternit les teintes.  Nous vous conseillons d’utiliser le rouge en bas afin que l’œil ne se focalise pas que sur lui.  Afin de garder une cohérence du regard nous vous conseillons d’utiliser que 3 couleurs maximales.

La lumière : 

Les objets bien positionnés en vitrine seront sublimés par l’éclairage. En effet la lumière va mettre en avant les couleurs. Le système d’éclairage ne doit pas être orienté directement sur les produits mais il doit créer une atmosphère.

Traverser la rue : 

Avant de finaliser votre vitrine, prenez du recul. Pour cela sortez du magasin et regardez le depuis le trottoir opposé. Ainsi vérifiez que les produits mis en scène soient visibles. La vitrine vous donne t’elle envie de pousser la porte de votre magasin? Si la réponse est oui c’est gagné sinon peaufinez la jusqu’à votre satisfaction. 

Les principales erreurs : 

Les consommateurs peuvent constater les manquements suivants qui malheureusement les empêchent de rentrer dans le commerce.

Vitrine trop chargée : 

Trop de commerçants pensent qu’ils doivent montrer aux prospects un échantillon le plus précis de leur offre. Malheureusement pour eux une vitrine est un canal de communication. En communication l’adage trop d’informations tue l’information. Trop de produits tue la vitrine.

Trop de couleurs : 

Tout comme une quantité abondante est un frein, trop de couleurs fait mal aux yeux. Cette exubérance n’incite pas à découvrir la totalité de la gamme.

 Vitrine sale : 

La propreté de la vitrine est un signe extérieur de votre professionnalisme. Il est capital de soigner la propreté de votre établissement. Votre magasin est comme un restaurant. Nous n’avons pas envie de manger dans un lieu sale, nous n’avons pas envie de pousser la porte d’un magasin ayant une vitrine sale.

Hors thème : 

Il est important de respecter le thème de votre vitrine sinon vous risquez de perdre la compréhension de vos prospects. En effet vous n’auriez pas idée d’exposer une combinaison de ski à proximité d’un maillot de bain. Avant de finaliser votre travail vérifier bien la cohérence et le rôle de chaque objet. Vous éviterez ainsi les anachronismes et surcharge inutile.

Comment mettre en avant votre vitrine? 

Ça y est votre vitrine est enfin finalisée : il ne vous reste plus qu’à la mettre en avant. Mais comment faire?

L’éclairage extérieur : 

En complément de celui de l’intérieur n’hésitez pas à mettre en place un éclairage extérieur afin d’attirer encore plus l’œil. Cette astuce est valable pour les vitrines le long des routes où circulent des voitures mais aussi des piétons. En effet des logements sont à proximité de votre magasin. La réglementation impose l’arrêt des lumières une heure après la fermeture de l’établissement et jusqu’à 7 heures ou une heure avant l’ouverture si vous ouvrez avant 7H. L’enseigne doit être éteinte entre 1H et 6H. 

Les réseaux sociaux et site internet : 

N’hésitez pas à relayez le changement de vitrine sur vos réseaux sociaux et site internet. Cette actualité peut être mise en parallèle avec des animations spécifiques dans le magasin. Vos clients sont multicanaux : vous devez  communiquer là où ils sont. Leur bonne connaissance vous permettra de cibler les bons réseaux sociaux. 

Le bilan 

Comme toutes les actions que vous mettez en place il est nécessaire de mesurer leur efficacité. Pour cela je vous conseille de mettre en place un tableau de bord de suivi de l’activité en fonction des vitrines. Afin de le construire je vous conseille d’analyser principalement : 

 – le taux de rotation des produits, 

 – le chiffre d’affaires, 

 – la marge,

 – le nombre de clients entrant dans le magasin

Pour résumer l’article je vous propose l’infographie ci-dessous. 

Comment construire une vitrine?

Voici mes astuces pour construire une vitrine attractive, et vous quelles sont les vôtres? Si vous rencontrer des difficultés je me tiens à votre disposition pour vous aider. 

 

La Rose Des Ventes 

Cabinet de conseil en stratégie commerciale. 

 

Les origines et business des œufs de Pâques

Article les origines et business des chocolats de Pâques

Temps de lecture : 4 minutes

Petits et grands nous attendons tous Pâques pour dévorer ou déguster des œufs en chocolat. Connaissez vous les origines de cette pratique? Connaissez vous le poids économique de cette tradition? Non? Alors l’article est pour vous. Vous allez être incollable sur le chocolat. 

Les origines des œufs de Pâques : 

A quand remonte la tradition des œufs de Pâques? Elle remonte à la nuit des temps. Différents peuples pratiquaient des rites similaires  en même temps sans le savoir.

Les Égyptiens et les Perses : 

En effet pour les Égyptiens et les Perses, l’œuf était le symbole de renouveau, de vie. Ils avaient pour tradition de s’offrir un œuf au printemps. 

En Gaulle : 

Ensuite, les druides teintaient les œufs en rouge en l’honneur du soleil.

Du Moyen-Age au XVII ème siècle :

Puis  du Moyen-Age au XVIII ème siècle, Il était interdit de manger des œufs pendant le Carême. Ils étaient conservés pour être décorés.

Ensuite, Louis XIV lors de la Semaine Sainte exigeait d’avoir Le plus gros œuf du Royaume. Le jour de Pâques il distribuait des œufs peints à la feuille d’or à ses courtisans.

Au XVIII ème siècle : 

Plus tard au XVIII ème siècle, l’idée vint de vider les œufs pour les remplir de chocolat (son process est maîtrisé depuis un siècle) pour marquer la fin de la période des privations du Carême. 

Le chocolat en 2019  : 

Depuis la tradition s’est perpétuée et elle s’est fortement développée depuis l’arrivée du cacao en Europe par les Conquistadors Espagnols. 

D’où vient le cacao?  

L’Afrique est leader en production de fève de cacao. La répartition est la suivante : 

      • 37% en Côte d’Ivoire, 
      • 21% au Ghana, 
      • 10% au Nigéria 
      • 10% en Indonésie, 
      • 7% au Cameroun, 
      • 5% au Brésil, 
      • 5% en Equateur, 
      • 2% au Pérou, 
      • 2% au Togo
      • 1% en République Dominicaine

L’industrie : 

L’industrie du chocolat est constituée par 120 entreprises qui emploient plus de 30 000 personnes. Elles ont fabriqué plus de 553 650 Tonnes de chocolat en 2017.

Le cacao durable :

L’introduction de la certification doit permettre une amélioration des conditions sociales et environnementales dans les exploitations. Pour cela les trois principaux organismes de normalisation – UTZ Certified (UTZ),
Rainforest Alliance / SAN (RA), et Fairtrade International (FT) – ont établi des normes à l’aide de critères semblables mais néanmoins différents, chacun ayant ses propres domaines d’intervention et sa propre « théorie du changement »
. Ces critères sont mis à jour régulièrement : UTZ a publié au printemps 2014 une nouvelle norme qui comprend un nouveau cadre pour le travail des enfants au niveau des communautés ; RA est dans les dernières étapes d’un processus semblable de révision de ses critères mais les changements ne sont pas encore publiés ; enfin, FT a lancé une nouvelle norme pour la main-d’œuvre salariée qui est entrée en vigueur à la mi-2014. Le tonnage de cacao certifié continue d’augmenter mais accuse un ralentissement après quelques années de croissance remarquable.
Tonnage certifié (source baromètre du chocolat 2015)

La production de cacao certifié

La consommation : 

La France est le 8 ème pays consommateur en Europe.  Il va falloir faire des progrès !!! Nous dégustons 7,3 kg et par habitants soit plus de 403 000T en 2017. En effet, le podium est détenu par l’Allemagne, la Belgique et la Suisse. C’est un marché en croissance (+1% en volume et +3% en valeur). Le chiffre d’affaires du secteur est d’environ 3,280  milliards d’euros.  97% des Français consomme au moins une fois du chocolat par semaine. Décrié pour ses calories le chocolat permet de combler 97% des apports journaliers en fer et 85% des besoins en magnésium. C’est pas mal et meilleur que les épinards !!!

Les produits : 

Quels chocolats consommons nous le plus? 

Nous privilégions le chocolat au lait (70%) puis le noir (30%).  Ils sont consommés sous diverses formes : 

 – 33% en tablette, 

 – 27% en confiserie, 

 – 19% en pâte à tartiner, 

 – 12% en cacao en poudre, 

 – 9% en barre.

La distribution : 

70% des chocolats sont achetés en grandes surfaces. Les 30% restant sont partagés entre les chocolatiers, les boulangers, les détaillants, les stations services… Nous avons de multiples possibilités pour acheter ces délices.

Les exportations : 

Mine de rien le chocolat participe à l’économie nationale. En effet, 63% de la production s’exporte. On peut vraiment en manger davantage !!!. Les principaux pays clients sont majoritairement les pays européens (87%)

Et pour Pâques? 

94% des Français associent Pâques au chocolat. Ils sont vraiment gourmands !!!  Le budget moyen consacré aux chocolats de Pâques est de 20€. Nous privilégions les œufs puis les lapins et le coq.  Pour cette occasion le poids des grandes surfaces est plus prépondérant puisqu’elles concentrent 75% des ventes. En 2017 les professionnels ont vendu près de 14 500T de chocolat  pour cette fête. Malgré la gourmandise des Français les tonnages sont à la baisse depuis 2015. En effet, nous perdons ente 1,2% et 1,5% tous les ans. Ces joursci les professionnels sont au taquet car ils vendent 48% des produits sur la semaine précédant Pâques. En moyenne nous achetons 900g par passage en caisse. Ainsi pour les chocolatiers Pâques est la troisième période importante dans l’année. En effet, elle représente 20% du CA contre 30% pour Noël. 

Les principales sources de l’article proviennent du Syndicat du chocolat, du baromètre du chocolat et d’une étude de marché que j’ai réalisé sur le cacao. L’infographie résume l’article. 

Les origines et business des chocolats de pâques

 

Et vous, êtes-vous chocolat noir ou lait? 

Préférez-vous déguster des œufs, des lapins ou des poules en chocolat? 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique. 

 

 

Comment fidéliser les touristes?

Comment fidéliser les touristes?

Fidéliser sa clientèle est indispensable mais comment fidéliser des touristes?  Par définition ils sont en vacances que quelques jours. Comment les faire revenir dans votre entreprise lors de leurs séjours et comment les faire revenir les années suivantes? Vous pourriez déployer toutes les astuces marketing pour fidéliser les particuliers mais il va falloir être plus percutant car le séjour est court.  Sur quels aspects vous focaliser?

L’expérience client :

Quelque soit votre activité elle doit être votre MEILLEUR ATOUT. Le client doit garder un excellent souvenir de son passage dans votre établissement. Comment faire?

All exclusive : 

Les voyagistes ont lancé les formules tout compris il y a quelques années. Le Club Med a surfé pendant des décennies sur son avantage concurrentiel. Les métiers liés à l’hébergement peuvent le proposer facilement (nuit+dîner+ petit déjeuner). Les propriétaires de gîtes peuvent intégrer le prix du linge de maison et le ménage. Les loueurs peuvent insérer le panier repas à leurs prestations. Cette astuce va satisfaire les clients et vous permettra d’augmenter le nombre de locations à la journée. Si vous avez un magasin de souvenirs, incluez le timbre aux cartes postales. Le vacanciers n’a plu qu’à l’envoyer à sa grand-mère. Plus besoin de courir un bureau de Poste ouvert.

Nouvelles activités : 

Pour inciter les touristes à revenir dans votre entreprise proposez leurs de nouvelles activités. Si vous êtes loueur n’hésitez pas à valoriser des machines insolites. Elles vont attirer l’attention, la curiosité et l’envie de l’essayer. Plus votre offre sera vaste plus les estivants passeront de temps chez vous. S’ils avaient prévu initialement de louer pour une demi journée, ils vont essayer une autre machine pour le lendemain voir le surlendemain.

Soustraitance : 

Si vous manquez de temps pour tout gérer. Ou si vos compétences techniques sont limitées sur une partie de votre offre n’hésitez pas sou-traiter cette partie. En effet, il vaut mieux qu’elle soit bien vendue par un de vos collègues dans le but de fidéliser votre clientèle que  mal vendue par vous. Et oui vous risqueriez de faire fuir les clients.

Tous les âges : 

N’hésitez pas à élargir votre clientèle. N’oubliez pas que les jeunes enfants sont très vite en phase avec les nouvelles technologies. N’oubliez pas les seniors. En effet ils devraient avoir plus de temps et bénéficient d’un pouvoir d’achat supérieur.  Cette astuce est valable pour toutes les activités qui n’ont pas de contraintes de limite de taille pour des raisons sécuritaires.

Tous les styles : 

Après avoir ouvert votre gamme à tous les âges n’oubliez pas de satisfaire tous les goûts. Proposer des activités douces mais également plus sportives. Ainsi vos clients vont effectuer plusieurs visites pour tester leurs propres limites ou par fierté. Cette astuce est adaptée aux loueurs de matériels mais aussi aux métiers de l’hébergement qui proposent des activités sportives : élargissez les cours d’aquagym, au yoga à la descente en VTT ou rafting.  Toute la famille sera satisfaite. Il en va de même pour les métiers de la bouche : proposer des plats doux à épicés et très épicés.

Tous ces points n’ont qu’un seul objectif : le touriste garde le meilleur souvenir  possible de votre établissement.

En outre quels sont les points sur lesquels vous pouvez œuvrer?

La sécurité : 

Elle sera forcément analysée par les parents ou par les responsable des services Q.S.E.. Elle est capitale car vos clients ne doivent pas se mettre en danger ni se faire mal entre vos murs. Un accident ne donne jamais un bon souvenir. Veillez scrupuleusement à ce que tout le monde soit en sécurité (à bord des bateaux, des matériels de locations, à table, dans les jeux…). Naturellement un touriste qui se sent en sécurité reviendra. 

La différenciation  : 

Cette astuce est valable 365 jours par an et pas seulement sous le soleil. La différenciation est le détail qui vous distingue de votre concurrence. Il peut s’agir  : 

      • du cadre, 
      • de l’offre plus variée et/ou personnalisée,
      • de sa présentation 
      • du positionnement tarifaire, 

Soyez créatif : la différenciation n’a pas de limite. 

Offre de fidélité : 

Et oui bien entendu pour fidéliser votre clientèle mettez en place un système de fidélité. Qui n’aime pas avoir un croissant offert après en avoir acheté 3? Cette ruse fonctionne très bien avec les particuliers. L’article explique les rudiments à mettre en place. Mais attention aux limites comme expliqué dans ces lignes.  Je vous conseille des offres de fidélité claires et rapidement compréhensibles car les touristes ne sont pas au travail : ils se souhaitent pas se prendre la tête pour comprendre votre offre. En outre vos collègues n’auront peut-être pas le temps de l’expliquer et de répondre aux questions. Je vous rappelle que vous visez la meilleure expérience client possible. Pour les activités qui se déroulent sur place vous devez optimiser la fréquentation. En revanche pour tous les produits qui sont expédiables (denrées alimentaires, souvenirs…) favoriser les passages en magasin et la vente sur votre site internet afin que les touristes continuent d’acheter vos produits depuis leur canapé ou leur bureau. C’est très sympa d’ouvrir une bouteille de vin d’un producteur rencontré lors de ses vacances pendant repas de famille. En outre vos produits peuvent être d’excellentes idées de cadeaux de Noël. C’est un très bon moyen pour prolonger les vacances et donner envie d’y revenir l’année suivante.  

L’infographie ci dessous résume l’article. 

Comment fidéliser les touristes?

Et vous quelles astuces mettez vous en place pour fidéliser les estivants? 

Vous n’arrivez pas les faire revenir dans votre établissement, parlons en pour que je vous aide. 

 

La Rose Des Ventes 

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique. 

 

Les origines et le business du marathon de Paris

marathon de paris

Temps de lecture : 4 minutes

Dans quelques jours va se dérouler le marathon de Paris. C’est le second marathon au niveau mondial en nombre d’arrivants après celui de New York. Comment est né cet événement sportif et quels sont les secrets de l’organisateur pour qu’il soit aussi rentable? Quel est son avenir? 

Les origines du marathon

 Vous allez me dire c’est facile c’est la distance  parcourue par le messager Philippidès entre Marathon et Athènes pour annoncer la victoire des Grecs contre les Perses en 490 avant Jésus Christ. Or le pauvre porteur de nouvelles mourra après avoir délivré son message et parcouru 40 km. C’est effectivement la genèse. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. 

Le 19 Juillet 1896 a lieu le premier marathon de Paris organisé par Le Petit Journal de Paris. Il se déroule quelques mois après les premiers Jeux Olympiques modernes. Le tracé relie Paris à Conflans. La course de 40 Km est remportée par le britannique Len HURST en 2H30 devant 190 participants.

Depuis les Jeux Olympiques de Londres de 1908 et un caprice royal la distance passe  de 40 km à 42 Km 195. Mais pourquoi? Ce n’était pas assez long? Avec un tracé de 40 Km soit 26 miles les coureurs ne s’arrêtaient pas devant la loge royale. Qu’à cela tienne les organisateurs ont rallongé le parcours de 0,2 miles pour satisfaire le Roi Edouard VII. La nouvelle distance devient la norme.

Le business du marathon de Paris 

Depuis 1998 ASO (Amaury Sport Organisation) gère la manifestation et en a fait un événement très rentable. En effet le chiffre d’affaires de l’édition 2018 est estimé à 7 millions d’euros pour une marge brute avant impôt de 30% Quels sont les secrets de cette réussite?

Evènement populaire :  

Le marathon profite de l’engouement du running en France car 5 à 6 millions de Français courent au moins une fois par semaine. La participation ne cesse de croître car ils étaient près de 55 000 participants lors de la précédente édition. En outre, la participation est ouverte aux coureurs professionnels et amateurs. Le coureur du dimanche côtoie ses idoles.

Frais accessibles : 

Malgré le doublement des frais d’inscription en 10 ans, le marathon parisien est très compétitif par rapport à ces concurrents internationaux. Il faut débourser 100€ à Paris contre 300€ à New York.  Cette politique de prix abordable permet à ASO d’engranger près de 5 millions d’euros.

Un Marathon cosmopolitain : 

Le Marathon de Paris s’ouvre aux coureurs du monde entier. Plus de 145 nationalités se côtoient dans l’effort. Comment est ce possible? ASO met en place tout au long de l’année une campagne de communication rodée et ciblée. Pour cela elle

      • envoie des mails et newsletters aux participants des éditions précédentes,
      • réalise des communications sur Facebook,
      • expose sur les salons spécialisés,
      • est présente sur les autres marathons internationaux

Les Français  représentent  68% des inscrits, puis les Britanniques et les Américains. Il y a même des Australiens qui viennent spécifiquement pour l’événement.

Le Salon du running : 

ASO est également l’organisateur du salon du running qui a lieu du 11 au 13 Avril. Les coureurs doivent le traverser pour obtenir leur dossard. Forcément les fournisseurs le savent et se pressent pour exposer leurs chaussures, vêtements, ou montres compteurs… Le bénéfice pour ASO est estimé à plus de 500 000€.

Le Sponsoring :

Cette astuce de communication que je vous avez expliqué dans l‘article fonctionne parfaitement pour ASO. En effet il a signé un contrat de naming pour baptiser la manifestation « SCHNEIDER ELECTRIC MARATHON DE PARIS ». L’équipementier verse tous les ans depuis 2013 près d’un million d’euros. Olivier COLLIGNON le responsable marketing de SCHNEIDER  estime que « cela nous a permis de booster notre notoriété vis à vis du grand public et de renforcer le lien avec nos partenaires distributeurs et installateurs à qui nous offrons 4 000 dossards. »

ASICS verserait 500 000€ pour être le partenaire majeur. Arnaud LEROUX responsable marketing de l’Europe du Sud d’ASICS pense que  » le marathon de Paris est une magnifique  vitrine pour communiquer auprès d’une cible ultra qualifiée ».

Le sponsoring s’exerce également par les dons pour le ravitaillement. En effet :

      • Les BANANES DE GUADELOUPE ET MARTINIQUE prennent en charge les 20T de bananes consommées le long du parcours,
      • VITTEL fournit  près de 580 000 bouteilles,

les bénévoles vont distribuer 16T d’orange, 2T de fruits secs et 2,5T de sucre.

Les récompenses : 

Contrairement à ses concurrents internationaux qui reversent des sommes astronomiques aux vainqueurs l’ASO dépensent que des centaines de milliers d’euros. Cette démarche n’est pas qu’économique : elle traduit sa volonté de rester un événement populaire.

Comment ASO peut encore développer le marathon? 

ASO devient victime de son succès et ne peut gère accueillir plus de coureurs pour leur assurer un marathon confortable et sécuritaire.

Augmenter les prix des dossards limiterait la popularité de la manifestation. Ce n’est donc pas envisageable.

Mais que faire pour améliorer son chiffre d’affaires quand on ne peut pas augmenter le nombre de clients ni le prix de vente? De nombreux entrepreneurs et responsables marketing se grattent la tête pour résoudre l’équation. ASO l’a résolu en proposant des services complémentaires. En effet ils proposent à partir de cette année une offre packagée pour les coureurs chinois. Il leurs est possible de réserver leur chambre d’hôtel et repas ainsi que le dossard. ASO propose une offre clé en main. Ils ont raison car trouvé une chambre d’hôtel dans la capitale ce week-end est un vrai casse tête. Cette stratégie du all inclusive peut s’appliquer à de nombreux secteurs. Les entreprises du tourisme le font depuis des années. Et vous, l’avez vous envisagé?

 L’éthique : 

ASO a mis en place une démarche éthique et éco responsable. Son objectif est d’être une manifestation 0 déchet et 100% recyclée. Attention les sponsors devront peut-être faire un peu plus d’efforts écologiques  dans leurs process. Ce n’est pas certain que les plantations d’arbres de VITTEL du programme PUR PROJET  fassent le poids face à l’eau emprisonnée dans une membrane comestible et biodégrable de OOHO (détails dans l’article).  ASO souhaite organiser le premier marathon neutre en carbone.

Comme d’habitude l’infographie résume l’article. 

Les origines et business du marathon de Paris

Que pensez-vous de la politique d’ASO?

Quelles astuces pourriez-vous adapter à votre entreprise?

 

 

La Rose Des Ventes, 

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique

Comment choisir son local?

Comment choisir votre local?

Temps de lecture : 5 minutes

Sur le mois d’Avril je vous propose d’analyser en détail votre local. En effet quelque soit votre activité vous avez besoin d’un lieu pour l’exercer. Son emplacement est crucial pour le développement de votre entreprise. C’est pour cela qu’aujourd’hui nous nous penchons sur les éléments à analyser pour le choisir. La semaine prochaine nous apprendrons à l’aménager. Puis nous verrons comment fidéliser votre clientèle. Le choix de votre local se fera par la réponse à ces questions :

Que ferez vous dans votre local? 

C’est la première question à se poser. Quel est le but du local? Avez vous besoin d’un espace pour créer, pour fabriquer, pour travailler au bureau ou pour vendre? Ou bien souhaitez vous fabriquer sur place et vendre? La réponse à cette question est déterminante car elle va fixer le lieu de votre implantation.

Zone artisanale :

Si vous fabriquez des objets je vous conseille de vous installer dans une zone artisanale. Afin de garder de bonnes relations avec votre voisinage veillez  à respecter la réglementation sur le bruit. Pour rappel elle encadre l’émergence (différence entre le niveau sonore lors du fonctionnement de l’entreprise et le niveau sonore hors fonctionnement) en limite de propriété.  De 7H00 à 22H00 l’émergence doit être inférieure à 5 décibels. De 22H00 à 7HOO le niveau s’abaisse à 3 décibels.

Le centre ville : 

Si vous avez une activité marchande je vous conseille d’être présent en centre ville. Si votre activité est liée à la restauration, à l’habillement, au développement durable votre emplacement sera plutôt en centre ville.

Les centres commerciaux :

Si vous apportez une solution rapide (coiffure sans rendez-vous, fast-food…) je vous préconise plutôt les centres commerciaux. Si votre cible est masculine soyez à proximité de l’entrée principale. Les hommes parcourent une moyenne de 300 m dans un centre commercial. Si votre cible est féminine vous pouvez être positionné plus en retrait. Les femmes marchent en moyenne 500 m.

A domicile 

Selon votre activité, la taille de votre domicile et le P.L.U. de votre commune vous pouvez travailler à votre domicile. Je pense aux métiers de service en B to B (télésecrétariat, métiers de conseils..). Dans cet optique veillez à avoir une pièce dédiée à votre activité. Le plus difficile dans cette organisation est la gestion des temps. Attention à ne pas trop empiéter sur le temps dédié à votre famille.

Magasin éphémère : 

Il s’agit de magasin temporaire (de quelques jours à quelques mois). Selon le bail le magasin éphémère peut être tenu par une ou plusieurs entreprises. Cette option connait un essor depuis quelques années. Pourquoi? Les entrepreneurs locataires prennent un engagement et un risque limité en cas de ventes trop faibles. Ces boutiques éphémères se trouvent en centre ville et en zone commerciale. 

Après avoir défini une zone de travail en fonction de votre activité il vous faut choisir l’emplacement. Pour le cela les habitudes de consommation de vos prospects vont vous guider.

Les habitudes de consommation : 

En effet pour vendre il faut que votre local soit le chemin de vos prospects. Malheureusement nous manquons de temps pour visiter tous les recoins des villes et diverses zones artisanales et commerciales. C’est dommage car nous passons à côté de pépites !!! Pour clarifier mon propos si votre cible est la mère de famille privilégiez les centres commerciaux. Il y a de grandes chances qu’elles les fréquentent le samedi après midi. En revanche si votre cible a une démarche de développement durable elle fréquente les magasins de centre ville dans lesquels elle peut se rendre à pied.

Quels critères peuvent vous aider à choisir entre centre ville et centre commerciaux. ?

La tendance nationale est  au délaissement des centres villes pour les centres commerciaux car les parkings sont gratuits les produits vendus en G.M.S. sont réputés moins chers que les supérettes de centre villes. En outre le choix est plus vaste en hypermarché. Malgré cela la fréquentation des hypermarchés est en berne et les galeries marchandes se vident également. Où allez pour toucher sa cible? Il n’existe pas de solution toute faite.  La solution que je préconise c’est de connaître parfaitement les habitudes de votre cible pour pouvoir vous insérer dans son paysage quotidien. 

L’implantation : 

Le troisième critère après le choix en fonction de votre activité puis en fonction des habitudes de consommation de vos prospects est la qualité de l’implantation. Pour la mesurer vérifiez les aspects suivants : 

La fréquentation : 

Quelque soit l’emplacement vérifiez sa fréquentation à différentes heures de la journée et différents jours de la semaine. Le local est-il bien sur le parcours de vos prospects? N’hésitez pas venir et revenir à plusieurs reprises pour être certain. Vous pouvez aussi vous renseignez auprès de la mairie qui peut vous transmettre les statistiques de fréquentation. A défaut prenez conseil auprès de l’Office de Tourisme qui vous orientera sur les parcours des touristes. 

La visibilité : 

Certes la fréquentation est importante mais elle ne fait pas tout car votre local doit être visible. Pour cela privilégiez les intersections car votre exposition sera doublée. En outre pour améliorer votre visibilité favorisez les grandes vitrines. Plus elle sera grande plus les passants seront ce que vous vendez. 

La superficie : 

Estimez la taille de votre magasin en fonction de la longueur et la profondeur de votre gamme .  Il faut que vous puissiez rendre visible un maximum de produits à l’instant « t ». S’ils sont en réserve personne ne pensera à les acheter. Si la surface de vente est petite la superficie de réserve doit être importante pour réapprovisionner régulièrement. Attention il n’est  pas conseillé de le faire lorsque le magasin est bondé.

La luminosité : 

Idéalement privilégiez un emplacement le plus lumineux possible. Cette astuce est valable quelque soit l’activité car cela rendra votre travail plus agréable. En outre le client sera rassuré car il n’y aura pas de variante de couleurs entre ce qu’il voit dans le magasin et à l’extérieur. Enfin vous réaliserez des économies d’électricité. C’est bon pour vous et c’est bon pour la planète. 

Le bail : 

Une fois le local trouvé il ne vous reste plus qu’à l’acheter ou le louer. Cette dernière alternative est à conseiller avant un achat afin de s’assurer de la   pertinence économique de votre projet. Il existe trois principaux baux de location :

le bail saisonnier: 

 Il s’agit d’une location pour une saison. Sa durée ne peut pas excéder 6 mois.  Il est adapté pour toutes les activités touristiques. 

Le bail précaire : 

Il est d’une durée d’un an généralement. Il est idéal pour lancer une activité pérenne en limitant les risques. Au delà de la période le locataire peut quitter le local ou le transformer en 3/6/9. 

Le 3/6/9 : 

Il s’agit de bail plus longue durée car il se renouvelle tous les 3 ans pour une durée totale de 9 ans. A l’issu de cette période le bail peut se répéter de la même manière. 

Comme d’habitude je vous partage l’infographie qui résume l’article. 

 

Infographie Comment choisir son local?

La Rose Des Ventes peut vous accompagner dans votre démarche de local comme je suis en train de le faire pour une cliente qui ouvre son magasin la semaine prochaine. Je lui ai trouvé l’emplacement, réalisé les démarches auprès de l’administration et recruté deux vendeuses. Je lui remets un magasin clé en main. 

Et vous pourquoi avez vous choisi votre local? Quels sont les éléments qui vous ont décidé? 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale 

 

Comment fidéliser les touristes?

Fidélisation des touristes

Temps de lecture : 4 minutes

Après avoir vu comment préparer sa saison estivale et  attirer les touristes je vous propose de nous focaliser sur la fidélisation des estivants. Comment faire revenir à plusieurs reprises les vacanciers dans votre établissement et comment les faire choisir votre destination pour leurs prochaines escapades? C’est possible. Qui ne connait personne qui retourne depuis des années dans le même camping ou le même gite? Vous avez forcément quelqu’un de votre entourage accro. C’est possible grâce à ces astuces :

l’Expérience client :

C’est la base de la fidélisation. Quelque soit votre métier le touriste doit garder un excellent souvenir de son passage chez vous. Pour cela veillez à :

1. la propreté : 

A ces yeux, elle est le premier signal de votre professionnalisme. Les vitrines, les murs, sols doivent être nickels. Un restaurant sale ne donne pas envie d’y manger. Il en est de même pour tous les métiers. Un magasin sale ou mal rangé d’incite pas à le découvrir même s’il a des trésors à l’intérieur. 

2. l’accueil :

Même s’il fait très chaud, que vous répétez  durant 10 heures le même speech faites le avec le sourire. Votre comportement induira le montant des dépenses. Quand on est mal accueilli on a qu’une envie FUIR. Le sourire est un atout de fidélisation. Dans quelle boulangerie achèterez vous vos croissants? Celle où la boulangère est souriante ou celle qui est une porte de prison?

3. les conseils : 

Ils sont déterminants pour fidélisation de  vos clients. Si le touriste comprend qu’il ne peut trouver les meilleurs conseils objectifs au sein de votre entreprise alors il reviendra. Surtout ne lui donnez pas de faux conseils pour l’escroquer : votre réputation en pâtira immédiatement grâce aux réseaux sociaux.

4. la personnalisation :

Même en vacances les clients adorent qu’on soit attentif à eux. Soyez le plus physionomiste possible même si c’est très délicat quand plusieurs centaines de personnes fréquentent votre établissement. Conseillez réellement en fonction des besoins et attentes de vos clients. Ne proposez pas à steak si la cliente vient de vous dire qu’elle est végan. La personnalisation rime avec fidélisation 

5. la décoration : 

Votre ambiance est déterminante car elle donnera ou non envie de rentrer dans votre entreprise et d’ y rester plus ou moins longtemps. Soignez là. N’hésitez pas à être dépaysant sans être dans les clichés. Les conseils d’un décorateur d’intérieur sont indispensables pour valoriser votre métier.

6. la lumière :

Tout comme la décoration la lumière doit être travaillée. N’hésitez pas à la changer en fonction des heures. Si vous travaillez en nocturne pourquoi ne pas utiliser des bougies. Attention à bien les positionner dans des photophores pour éviter les incendies. Une lumière douce ralentira le pas des clients et leurs permettra d’admirer votre établissement et de prendre le temps de faire et refaire des achats.

7. la facilité d’accès :

Rendez l’accès le plus facile possible à votre entreprise. Ne faites pas fuir par un escalier interminable : optez pour un ascenseur ou une pente douce. En outre les vacanciers n’auront pas la patience de trouver un place de parking aussi répandue qu’un diamant.

Toutes ces astuces  permettent que vos clients se sentent bien chez vous et ne veulent plus partir. N’hésitez pas investir dans des brumisateurs :  c’est un investissement qui améliorera votre chiffre d’affaires. Ce n’est pas une dépense mais un placement rentable.

Jeu ou concours : 

Une autre alternative peut-être la mise en place de jeu ou concours avec une seule participation par jour. Qui n’aime pas gagner quelque chose? Personne. En vacances on prend plus facilement de le temps de remplir des questionnaires pour des concours ou des jeux. Petit conseil : respectez les directives du RGPD en demandant la collecte des données personnelles.  NE cochez aucune case : c’est le client qui doit le faire. Il espère gagner et vous avez ses coordonnées pour lui envoyer vos actualités et promotions. N’hésitez pas à lui envoyer une quelques jours avant le départ qui ne le laissera pas de marbre. La fidélisation par le jeu est subtil et efficace. 

Offre de fidélité : 

Afin de maximiser vos chances de faire revenir vos clients optez pour un programme de fidélité. Vous pouvez faire comme de nombreux pizzaïolos la 1O ème offerte ou être plus imaginatif. La règle fondamentale d’un programme de fidélité est sa clarté. Le vacancier doit le comprendre immédiatement. Vous n’aurez pas le temps de l’expliquer à tous vos clients. La seconde astuce est une récompense atteignable. Si vous offrez une bouteille de rosé à la 50ème pizza votre programme ne fidélisera jamais car une famille ne mangera pas 50 pizzas sur une semaine de vacances même si elle adore le rosé.

Offre de parrainage :

Vous pouvez rajouter une corde à votre arc en rajoutant un programme de parrainage.  Vos clients satisfaits seront récompensés s’ils vous conseillent auprès de nouveaux clients. C’est une vielle astuce toujours efficace à l’ère du digital. Pensez à des cadeaux motivants pour les parrains qui font l’effort de vous promouvoir. Vous pouvez imaginez un programme qui incitent les touristes à vous découvrir de suite et/ou la saison prochaine. Une fois de plus votre limite est votre imagination. 

Si vous n’arrivez pas à mettre en place ces astuces contactez moi pour qu’elles soient opérationnelles au plus vite et surtout que vous en récoltiez les fruits le plus tôt possible. 

L’infographie vous résume l’article. 

Comment fidéliser les touristes?
Comment fidéliser les touristes?

Et vous, quelles sont vos astuces pour inciter les touristes à revenir dans votre établissement? 

Je vous souhaite une belle saison estivale. 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique. 

La guerre des fromages

La guerre des fromages

A l’occasion de la Journée du Fromage je vous propose un décryptage de son marché. Comment consommons nous ce met? Quelles sont les tendances? 

Le marché du fromage 

Le Général de Gaulle avait appelé la France le pays du fromage : il avait raison. En effet l’Hexagone compte plus de 1 200 fromages différents soit plus de 1,87 millions de Tonnes produites en 2017. Il faut presque en découvrir 3 par jour sur un an pour tous les connaître!!!  45 fromages sont protégés par une A.O.P et 9 par une I.G.P.  Le marché pesait plus de 7 milliards d’euros en 2016. Il est en croissance. Encore un secteur qui va bien en France !!! Cocorico! il faut dire qu’il est soutenu par la consommation locale. Nous sommes les premiers consommateurs au monde de ce met avec plus de 26 Kg par an. En effet 92% des Français consomme au moins une fois par semaine du fromage. En France le fromage c’est culturel. Mais lesquels préférons nous? 

Quels fromages? 

Le choix est vaste. Pour s’y repérer on peut les classer par origine. 

      • 91,6% sont issus de lait de vache, 
      • 5,3% sont issus de lait de chèvre, 
      • 3,1% sont issus de lait de chèvre, 

La production de fromage de lait de chèvre baisse de 1,3% alors que celle de lait de brebis progresse de 0,7%. 

Le segment du fromage de lait de vache se catégorise par type de pâte : 

      • pâte molle : 40,7%
      • pâte pressée cuite : 23% 
      • pâte persillées : 6% 
      • pâte fondue : 3;3% 

Evolution de la consommation : 

Initialement le fromage était consommé en fin de repas. Petit à petit il s’installe pendant le repas jusqu’à l’apéro. Sa progression est significative depuis 8 ans. Il a pris 9% de part de marché sur les produits apéro. Les chips et les cacahuètes n’ont qu’à bien se tenir : le fromage est là !!!

Les ventes de ce segment sont très saisonnières car 27% du tonnage est vendu entre juin et août et 21% en décembre. Si aujourd’hui le marché de l’apéro représente 1% du marché du fromage ce pourcentage ne peut que croître car 40% des Français consomment 2,1 apéritifs par semaine. Il y a donc une réelle progression possible. 

Snacking : 

Le fromage continue de sortir de son positionnement  de fin de repas en étant consommer quand on le veut comme des friandises. les formats d’emballage jouent dessus. Les jeunes en sont friands. 

Vromage : 

Il s’agit de fromage pour les végans. Le lait n’est pas issus de vache, brebis ou chèvre mais de végétaux. La demande explose. 

Les box fromage :

Elles se développent car elles permettent de découvrir des pépites gustatives. En outre, elles surfent sur la vague des produits artisanaux. 

Le click and collect :

4/5 des fromages sont achetés en grandes surfaces. Pour résister les crémiers misent sur le click and collect. Pour le moment les retours sont prometteurs. 

 

Et vous,  comment consommez-vous le fromage? 

 

 

La Rose Des Ventes

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique

La guerre des eaux

La guerre des eaux

Temps de lecture : 4 minutes

Pour la Journée Mondiale de l’Eau je vous propose un article sur la guerre des eaux. En effet il existe une diversité de l’eau. Cet élément basique de notre quotidien est plus complexe que nous le pensons. Penchons nous sur ce business pour le comprendre. 

Les eaux : 

Pour faciliter la compréhension du marché commençons par  les caractéristiques de chaque eau. 

Eau minérale naturelle : 

Elle provient de source souterraine préservée de toute pollution. La boisson n’a subit aucun traitement de désinfection. Elle contient sa pureté originelle et les teneurs sont garanties dans le temps. Le breuvage apporte un bénéfice santé. La France a 88 sources d’eau minérales. Il est consommé en France plus de 4,5 milliards de litres par an. 

Eau de source :  

Il s’agit d’une eau souterraine. Elle n’est pas tenue à la stabilité de ses teneurs dans le temps. Les Français boivent plus de 3,8 milliards de litres par an

Les tendances du marché : 

Les Français privilégient l’eau du robinet mais la consommation d’eau en bouteille progresse. Quels sont les facteurs qui déterminent leurs choix? 

La perception de la qualité : 

En 2018 le baromètre de la perception de la qualité de l’eau indiquait que 2/3 des Français boivent de l’eau du robinet. Les 3/4 de ces consommateurs achètent occasionnellement de l’eau en bouteille. 

Le gout : 

38% des Français pensent que l’eau en bouteille est meilleure. 47% des Français estiment manquer d’informations sur la qualité de l’eau du robinet. 

L’écologie :

Consommer de l’eau du robinet est plus écologique car cela n’engendre pas de production de plastique ni dégagement de CO2 pour le transport. 

Economique : 

L’eau du robinet est entre 100 à 300 fois plus économique que l’eau en bouteille. Le budget peut atteindre 1 000€ par an pour une famille qui achète des packs d’eau. Elle ne s’en rend pas comte car c’est inclus dans les courses. Cela représente la moitié du budget vacances. !!!

Facilité : 

Tourner le robinet est un acte plus facile qu’aller au supermarché et remonté les packs d’eau à la maison . 

Pratique  :

L’eau en bouteille est plus pratique car on peut l’emmener partout (travail, sport, randonnée..). Le développement du marché des gourdes est en train d’affaiblir cet argument. 

Et le marché de l’eau en bouteille? 

Le marché est colossal car il se fait 175 ventes par secondes en France. Le C.A. du secteur est de plus de 2 milliards d’euros ce qui représente plus de 8,3 milliards de litre d’eau. Je vous avez prévenu c’est colossal. 

Les minéraliers :

Malgré la taille du marché les acteurs sont peu nombreux. En effet les trois premiers détiennent 80% des parts de marché.

NESTLÉ WATERS : 

Les marques du groupe sont : VITTEL, CONTREX, PERRIER, SAN PELLIGRENO, HEPAR, VALVERT, NESTLÉ PURE LIFE. Elles assurent la place de leader en France avec une part de marché de 32,4%

DANONE : 

Le portefeuille est composé d’ EVIAN, BADOIT, VOLVIC, SALVETAT et TAILLEFINE permet de produire plus de 3,2 milliards de bouteilles par an. La France est le 3 ème marché pour le groupe après la Chine et l’Indonésie. 

ALMA : 

Le groupe ALMA détient les marques St YORRE, VICHY CÉLESTINS, THONON, PIERVAL, CRISTALINE, VERNIERE, ROZANA, CHATELDON, COURMAYEUR, MONT BLANC, MONTCALM, SAINT AMAND, SAINT ANTONIN, VALS

OGEU : 

Le leader des eaux régionales avec OGEU, PLANCOET, QUEZAC, CHEVREUSE, SAINTE BAUME, VALECRIN. Le groupe produit 350 millions de litres par an pour un C.A de 75 millions d’euros. 

Les minéraliers sont peu nombreux mais il s ont une multitude de marques. Comment le consommateur peut il les identifier?  Pour cela les entreprises investissent en communication et en innovation. Les principaux axes sont : 

 – le conditionnement ( bouteille avec tétine, format adapté aux sportifs…) 

 – les eaux aromatisées

 – le régionalisme et un acte locavore. Les  ventes PLANCOET progressent de 4,5% 

Et l’écologie ? 

Les minéraliers sont soucieux de l’environnement car ils doivent protéger leur avenir en protégeant leurs sources de toute pollution. Les conséquences seraient dramatiques. 

Ils sont également conscients de l’impact de leurs plastiques. Quelles sont leurs actions pour les réduire :

Mise place des communication sur le recyclage, 

 – Bouteille en PET (plus neutre et plus léger) et 100% recyclable. 

 – Lemon Tri : machine qui échange des euros contre les bouteilles rapportées, 

Chaque groupe met en place des actions supplémentaires : 

 – Danone a mis en place un partenariat avec PILOT pour que ce dernier produise les stylos B2P. Ils sont réalisées à partir des bouteilles recyclées de Danone. 

 – VITTEL et PUR PROJET replantent un million d’arbres en Amazonie et préserve 30 000 Ha de forêt primaire. Ils ont également replanté 10 000 arbres dans les Vosges. 

L’avenir : 

OOHO ! est peut-être la solution pour consommer de l’eau partout sans plastique. C’est l’alternative entre l’eau en bouteille et du robinet. Il s’agit d’une membrane comestible et totalement biodégradable qui renferme l’eau. Les océans vont apprécier. 

L’infographie qui résume le marché de l’eau en bouteille en France en 2018. 

Le marché des eaux en bouteilles en France en 2018
Quelque soit votre mode de consommation de l’eau économisez la car malheureusement elle devient de plus en plus rare. N’oubliez pas que plusieurs communes du Doubs ont été approvisionnées par camion citerne car il n’y avait plus d’eau au robinet. 

Et vous comment consommez vous l’eau? 

 

La Rose Des Ventes 

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique. 

 

Tourisme, écologie et éthique est ce possible?

Comment lier tourisme, écologie et éthique?

Temps de lecture : 4 minutes

Approfondissons notre réflexion sur votre préparation de votre saison estivale  en réfléchissant comment associer tourisme et écologie, éthique?Après avoir scruté comment  préparer votre entreprise et comment attirer les touristes je vous propose d’être plus écologique et éthique. En effet l’écologie prends une part de plus en plus importante dans notre société. En tant qu’entrepreneur du tourisme je vous conseille de d’avoir une démarche écologique pour valoriser votre métier et vous différencier de votre concurrence. La mise en lumière de votre éthique va accentuer votre différenciation. Mais comment faire? Faut-il tous proposer des cabanes dans les arbres? Non je vous propose plusieurs astuces pour les différents du tourisme.  

Politique de recyclage des déchets : 

Quelque soit votre activité vous avez tout intérêt à mettre en place une politique de recyclage et de réduction des déchets. Pour cela mettez en évidence des conteneurs compacteurs, des conteneurs dédiés. Ils doivent être à proximité des postes de travail de votre personnel et sur les lieux fréquentés par les touristes. Les poubelles ne sont plus à cacher mais à exhiber. Soyez fier de vos poubelles. N’hésitez pas à communiquer sur la valorisation de vos déchets

Politique de gestion de l’eau :

L’accès à l’eau devient et deviendra un enjeu majeur pour les années à venir. Quelque soit votre activité et votre implantation vous devez économiser l’eau.  Comment faire? Si vous avez accès aux toits n’hésitez pas à mettre en place des systèmes de récupération des eaux de pluies. En outre vous pouvez opter pour des économiseurs sur vos mitigeurs.

Eclairage :

Il en est de même pour gestion de l’éclairage. Des économies sont possibles. Pour cela revoyez votre système d’éclairage. Etes vous passez aux LED? Pour les soirées d’été si vous éclairiez l’extérieur de votre établissement avec des bougies? Bien entendu veillez à disposer de manière à ce qu’il n’ait pas de risque d’incendie. Vous allez ainsi créer une atmosphère différente de la journée et de celle de vos concurrents. En plus de la différenciation, vous allez être plus zen et vos clients aussi. En effet l’atmosphère d’un lieu a une incidence sur l’état d’esprit des personnes qui l’occupent. Pour l’intérieur, modifiez l’ambiance avec une lumière intérieure plus tamisée. Une lumière plus douce va ralentir le rythme de vos prospects et clients. Ils vont flâner plus longtemps.

Vos véhicules : 

Avez vous envisagé l’utilisation de véhicules électriques au détriment des moteurs thermiques. L’autonomie de ces premiers a considérablement progressé. Vos clients vous remercieront en terme de baisse des nuisances sonores et des odeurs. En effet il n’y a plus de pots d’échappement.

Lessive et produits d’entretiens écologiques :

Depuis de nombreuses années le groupe Accor a mis en place une campagne de sensibilisation de sa clientèle sur le respect de l’environnement. Pour cela il incite à réduire le nombre de lavage des serviettes de bain pour les clients qui séjournent plusieurs jours.  La groupe a été le premier dans l’hôtellerie à avoir un discours écologique et économique. Il a bénéficié de son avantage concurrentiel et a connu un gain de C.A. Depuis la mise en place de ce programme il l’a modifié pour devenir Actig Here Planet 21. Ainsi 50% de la note de blanchisserie économisée est reversée pour la plantation d’arbres dans les pays où se trouvent les hôtels. C’est une démarche économique, écologique et éthique. Même si vous n’êtes pas le groupe Accord ou dans l’hôtellerie vous pouvez vous en inspirez pour vos produits d’entretien.

Location à traction humaine :

Si vous êtes loueur n’hésitez pas à proposer des véhicules à pédales. Il s’agit des vélos mais pas que. Les Rosalies (véhicule à pédales pour 4 à 8 personnes) cartonnent depuis toujours à Saint Georges de Didonne (17). Le vélo est vraiment associé aux vacances que l’on soit à la mer, à la montagne ou à campagne.

Visite d’entreprise : 

Si vous êtes artisan, ou responsable d’une usine n’hésitez pas à ouvrir vos portes aux touristes. En effet c’est fini l’époque où l’on se dorait du matin au soir sur une serviette à la plage. Maintenant les touristes veulent comprendre la région où ils se trouvent et connaître  les fabrications locales. C’est ainsi que les Français redécouvrirons le savoir-faire national et le privilégieront dans leurs prochains achats. Pour les enfants n’ayez pas peur. Prévoyez un questionnaire adapté à leur âge, ou une chasse au trésor avec des indices déciminés le long du parcours. Ils vont adorés.  L’été dernier nous étions dans les Pyrénées et nous avons visité une centrale hydroélectrique. Sur le parking mes filles de 9 ans m’ont remercié pour la visite car elles étaient certaines de coller la maîtresse. Elles étaient persuadées qu’elle se ne sait pas comment on fabrique de l’électricité à partir de l’eau. En outre les touristes sauront expliquer comment sont fabriqués les souvenirs offerts à la belle-mère et à leurs amis.  Cela humanise les cadeaux avec des anecdotes personnelles.

Produits frais et locaux :

Que vus soyez restaurateur, traiteur ou commerçant privilégiez les produits frais et locaux. Suite aux différents scandales alimentaires la société demande vraiment à consommer des produits frais et locaux. Ne luttez pas contre cette vague car elle est profonde. Cette tendance va s’inscrire pour de nombreuses années. 

Je vous propose l’infographie ci-dessous pour résumer l’article. 

Comment allier tourisme écologie et éthique?
Comment allier tourisme écologie et éthique?

Une bonne adresse pour finir : Vaovert

Pour finir je vous  fais un petit cadeau. Je vous donne un tuyau que vous soyez professionnel du tourisme ou estivant. Si vous êtes propriétaire d’un hébergement éco-responsable ou si vous êtes un voyageur sensible à la Terre je vous suggère le site  de vaovert . En effet il permet de réserver son hébergement green sur la France. Les propriétaires ont tout intérêt à y être référencé car c’est LE site qui va leur apporter une visibilité ciblée. 

Je viens de vous donner mes principales astuces pour lier tourisme, écologie et éthique. Quelles sont les vôtres?

Si vous avez des difficultés  pour mettre en place cette stratégie contactez La Rose Des Ventes nous vous trouverons les solutions personnalisées et adaptées. 

 

La Rose Des Ventes 

Cabinet de conseil en stratégie commerciale éthique.